Demandez plus à votre argent
  • deja client lcl
  • acces journalistes

Zone euro, une monnaie unique pour les pays membres

2011

Article mis à jour en 2010/2011
A quoi correspond la zone euro ?

 

Tous les pays membres de l'Union Européenne (UE) n'ont pas encore adopté l'Euro comme monnaie. Les critères d'entrée dans la zone euro sont exigeants.

Qu'est-ce que l'Union Européenne ?

Qu'est-ce que l'Union Européenne ?

L'Union Européenne est composée de vingt-sept pays. C'est une association de pays qui ont fait le choix d'unir leur politique économique.

Les pays membres travaillent au rapprochement des différentes réglementations nationales (fiscales, sociales...) afin de créer un espace économique harmonisé.

Combien de pays adhèrent-ils à l'Union ?

En 2011, vingt-sept pays sont membres de l'Union Européenne.

Les candidats à l'Union doivent remplir un certain nombre de critères économiques, sociaux et politiques. Récemment, de nombreux pays de l'ex-Europe de l'Est sont venu rejoindre l'Union (Lituanie, Lettonie, Slovaquie...). Des candidats sont sur les rangs comme la Turquie, dont l'entrée dans l'Union suscite un vif débat politique au sein des parlementaires européens.

Combien de pays adhèrent-ils à l'Union ?

Légende :

Pays de la zone euro : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie, Slovénie

Pays hors zone euro : Bulgarie, République tchèque, Danemark, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Suède, Royaume-Uni

Source : Toute l'Europe

Et la zone euro ?

La création de la zone euro remonte à 1999 avec onze pays.

L'entrée dans l'Union Européenne n'implique pas l'adhésion systématique à l'Euro, monnaie unique européenne. Parmi les vingt-sept pays de l'Europe, seuls dix-sept ont choisi et ont pu adhérer à l'Euro. Ces dix-sept pays ont donc troqué leur monnaie nationale contre une monnaie commune, qui s'est imposée ces dernières années comme une grande devise internationale aux côté du Yen et du Dollar. La circulation des pièces de monnaies et des billets en euros  a été effective le 1er janvier 2002.

Le dernier pays entré dans la zone euro est l'Estonie depuis le 1er janvier 2011. Avant elle, la Slovaquie, Malte, Chypre, la Slovénie, étaient venus rejoindre les « pays historiques » de l'Europe que sont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal et la Grèce.

La zone euro, appelée aussi Eurozone, est représentée politiquement par l'Eurogroupe (ministre des finances de chaque pays). Actuellement, le président de l'Eurogroupe est Jean Claude Juncker.

Qui peut entrer dans la zone euro ?

Tous les pays membres de l'Union Européenne peuvent être candidats à l'Euro.

Sur les dix pays européens qui ne sont pas encore membres de la zone euro, certains ont manifesté leur refus d'abandonner leur monnaie nationale pour une monnaie unique. C'est le cas du Danemark qui a rejeté par référendum l'euro en 2000. C'est aussi celui du Royaume Uni qui est un acteur de poids dans l'Union Européenne, mais qui n'a pas adopté l'euro. La Livre Sterling reste la monnaie du Royaume Uni et la Couronne celle du Danemark!

Pour entrer dans la zone euro, le pays candidat doit respecter un certain nombre de critères définis par les différents traités. Parmi eux, on retiendra :

  • le déficit public doit être inférieur à 3% du PIB du pays

  • le montant de la dette publique doit être inférieur à 60% du PIB

  • L'inflation doit être maîtrisée (l'objectif de la BCE est 2% d'inflation en 2011...)

  • la banque centrale du pays candidat doit être indépendante

  • le candidat doit avoir passé deux ans au sein du Mécanisme de Change Européen, véritable antichambre de l'entrée dans la zone euro.

Que se passe-t-il une fois dans la zone euro ?

Si un pays membre de la zone euro conserve sa souveraineté politique et le choix d'un certain nombre de décisions économiques, notamment en matière budgétaire, la politique monétaire, elle, est menée par la Banque Centrale Européenne (BCE). C'est elle qui fixe le niveau des taux d'intérêt à court terme.

En revanche, la BCE n'a pas de prise directe sur le niveau des taux d'intérêt à long terme. Ce sont les investisseurs qui font la loi en la matière. Quand un pays de la zone euro a besoin d'emprunter de l'argent pour une période de 10 ans, il émet des obligations. Il va alors les proposer aux investisseurs, lesquels exigeront un rendement plus ou moins élevé selon le profil de risque du pays emprunteur. Ainsi le Portugal et la Grèce ont déjà dû proposer des taux supérieurs à 10% là ou l'Allemagne pouvait se contenter d'un petit 3%...

Au sein de la zone euro, la monnaie est unique, les taux à court terme (du marché interbancaire) sont les mêmes, mais les conditions d'emprunts d'argent à long terme ne le sont pas.

Zoom sur... 23 dossiers dont 5 nouveautés et mises à jour

Avertissement : Les informations fournies par LCL proviennent de sources dignes de foi mais ne sauraient entraîner sa responsabilité en cas d'inexactitude.

Retour

Haut de page