Banque et Assurance

LCL partenaire de la 30e édition du Prix Image Entreprise

Le 04 décembre dernier, LCL a remis le Prix Image Entreprise 2017 au côté de ses partenaires à Nantes, devant près de 500 entrepreneurs.

Publié le 11/12/2017 Temps de lecture 30s

LCL Entreprises

Les lauréats entourés des différents partenaires du Prix Image Entreprise.

Depuis 30 ans, le Prix Image Entreprise met à l’honneur les sociétés des Pays de La Loire les plus innovantes et les plus dynamiques qui rayonnent en dehors de la région. LCL, KPMG et Le Journal des Entreprises, partenaires du prix, distinguent aussi les entrepreneurs les plus engagés et les plus charismatiques.

Cette année, ce sont les entreprises Aries Alliance et La Florentaise qui ont été primées par un jury composé d’une dizaine de responsables économiques de la région.


En savoir + sur les lauréats

Aries Alliance
L’industriel nantais reconnu dans le secteur aéronautique pour son expertise dans la fabrication de machines industrielles mais aussi de pièces complexes en aluminium et titane réalise 120 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 350 salariés en France, aux Etats Unis, en Russie et en Chine. Lors de la soirée, Eric Guyon a présente en exclusivité l’innovation qui devrait faire décoller son activité l’année prochaine. Il vient en effet d’obtenir la certification de Boeing pour son nouveau mode de soudage par friction linéaire. Une révolution pour le géant aéronautique qui devrait ainsi économiser 50% de sa matière première. Airbus serait aussi en train de valider cette innovation. Afin de répondre à la demande, Ariès Alliance va devoir investir 20 millions d’euros dans ses ateliers. Cette innovation donne un sérieux avantage concurrentiel à ce groupe qui travaille au quotidien, depuis 17 ans, avec Boeing, Bombardier, Safran, Daher, Safran, Rolls Royce et leurs sous-traitants.

 

La Florentaise
Lui aussi compte sur sa dernière innovation pour prendre des parts de marché, à l’international. Jean-Pascal Chupin fondateur et PDG de La Florentaise a présenté au public son concept de ferme verticale qui permet d’entretenir un potager en intérieur, sans lumière extérieur. Les premiers exemplaires devraient être vendus au Canada et en Anjou début 2018. L’innovation est au cœur de la stratégie de cette PME de 140 salariés qui réalise 36 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle, qui conçoit des terreaux, amendements et paillages pour des jardiniers professionnels et particuliers, s’est récemment installée aux Etats Unis. La Florentaise vend ses premières fermes verticales au Canada.

 
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL