Ma vie. Ma ville. Ma banque.

Vacances :
comment éviter les
mauvaises surprises ?

« Vacances » rime avec « détente », sourire et repos. Mais quand un grain de sable vient perturber leur bon déroulement, votre séjour peut vite tourner à la galère ! Voici quelques conseils pour empêcher ces imprévus de gâcher vos vacances.

Publié le 19/07/2018 Temps de lecture 30s
Vacances : comment éviter les mauvaises surprises ?

Avion : que faire en cas de vol modifié ou annulé ?


Pas de chance, la compagnie aérienne annule votre vol ! Moins de 15 jours avant votre départ, vous êtes en droit d’obtenir une indemnisation, dont le montant varie en fonction de la distance du trajet, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Union Européenne. Cette indemnisation peut être réduite de 50 % si la compagnie aérienne vous propose de prendre un avion à un autre horaire.

hl-editor-bonasavoir-v2

En cas d’horaire modifié par la compagnie, vous pouvez là aussi demander une indemnisation, qui peut aller jusqu’au remboursement du prix du billet.


Bagages : attention au poids, dimensions et autres imprévus

 

Avant de partir, renseignez-vous sur le poids maximal autorisé pour vos bagages en soute. Vous éviterez ainsi le désagrément de devoir payer un supplément lors de leur enregistrement au comptoir de l’aéroport. Si vous partez à plusieurs, répartissez les maillots de bain en trop entre vos différentes valises !

Prenez également garde aux dimensions des bagages que vous gardez en cabine : chaque compagnie a ses propres règles pour accepter ou non votre valise. Un bagage qui vous a été vendu comme compatible « cabine » peut néanmoins être refusé pour deux ou trois centimètres en trop…

Privilégiez un petit sac souple dans lequel vous garderez vos effets personnels, ainsi qu’un peu de linge de rechange, histoire de ne pas être démuni à l’arrivée si vos bagages sont provisoirement égarés !

 

Les franchises de bagages des principales compagnies aériennes (au 29 mars 2018)

 

 

 

Air France

Easy Jet

Delta Airlines

Ryanair

Corsair

Bagage enregistré en soute

Taille max (L,l et H cumulées)

158 cm

275 cm

157 cm

Pas de limite

158 cm

 

Poids max. et coût

23 kg gratuits

De 11,69 à 60 € pour 15 à 32 kg

50 € pour 23 kg aller-retour

25 ou 35 € pour 25 kg

23 kg gratuit

 

Supplément en cas de dépassement

70 à 100 € jusqu’à 32 kg

15 € tous les 3 kg

85 € jusqu’à 31,75 kg

11 € par kg

10 € par kg jusqu’à 32 kg

Bagage cabine gratuit

Taille max

55 x 35 x 25 cm

56 x 45 x 25 cm hors tout

56 x 35 x 23 cm

55 x 40 x 20 cm

55 x 40 x 20 cm

 

Poids max

12 à 18 kg

Aucun

Aucun, sauf vers la Chine

10 kg

12 kg

Petit bagage gratuit

 

40 x 30 x 15 cm

Doit être rangé dans le bagage cabine

Pas de limite

35 x 20 x 20 cm

Pas de limite

 

Séjour combiné modifié : vous pouvez demander à être remboursé

 

Vous avez réservé un séjour tout compris, qui inclut le transport et l’hébergement ? En cas de modification avant votre départ, si celle-ci porte sur l’un des postes essentiels de votre voyage (changement de catégorie de votre hôtel par exemple), vous pouvez renoncer à votre séjour et demander à être remboursé par votre voyagiste.

Vous pouvez le cas échéant demander à être remboursé des frais annexes, voire demander un dédommagement, voire des dommages et intérêts si vous estimez que ce contretemps vous fait rater un événement important comme les 80 ans de votre grand-mère ou le mariage de votre meilleur ami dans les îles !

 

Panne de voiture : faites jouer l’assistance pour faire face aux imprévus

 

En carafe sur le bord de la route ? Mettez-vous en sécurité et vérifiez le verso de la carte verte de votre assurance automobile : vous y trouverez les prestations assurées par le service d’assistance, selon le pays dans lequel vous vous trouvez : dépannage, remorquage, rapatriement de la voiture, prise en charge des frais d’hébergement… L’idéal est d’avoir noté le numéro d’appel d’urgence de l’assistance avant de partir.

 

Location de vacances : partez bien assuré

 

Un vase cassé, une inondation ou un départ de feu peuvent vite vous coûter cher lors de votre séjour en location saisonnière. Vérifiez avant de partir que votre contrat d’assurance multirisque habitation vous couvre bien en cas de dégâts. Il doit notamment préciser l’étendue, le montant et les limites territoriales de la garantie villégiature. Pour le cas où votre contrat d’assurance ne couvrait pas ce risque, n’hésitez pas à demander une extension de garantie à votre assureur pour la durée du séjour.

 

© Uni-éditions – juillet 2018

 

 
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL