Demandez plus à votre banque

Résultats Crédit Agricole 1er semestre 2007

Crédit Agricole S.A. - 30/08/07

Publié le 30/08/2007

Résultats de LCL

 

Le premier semestre 2007 a vu la mise en place progressive du socle de la croissance future de LCL.

  • La mise en place des nouvelles organisations présentées en 2006, dont l'objectif commun est un recentrage fort vers le client final pour une efficacité commerciale accrue, a été achevée au 2ème trimestre 2007.
    Ainsi le réseau a vu changer de mission 1 800 collaborateurs sur 14 000, 43 nouveaux centres d'affaires ont été créés ainsi que des pôles dédiés à la gestion privée dans les principales villes de France.
  • LCL a présenté le 1er juin dernier un plan de compétitivité 2007-2010 destiné à dynamiser son développement. Ce plan a pour objectif la réduction de la base de coûts et l'amélioration du coefficient d'exploitation de la banque par :
    - l'allégement du poids des fonctions administratives ;
    - la rationalisation des dépenses informatiques ;
    - l'optimisation du schéma immobilier en île de France ;
    - le renforcement de l'efficacité des réseaux commerciaux.

Ce plan représente un coût total de 485 millions d'euros (dont 405 millions d'euros pour le volet ressources humaines) répartis entre la banque de proximité LCL (175 millions d'euros) et le pôle Compte propre et divers (310 millions d'euros) au prorata des réductions de charges planifiées.
La baisse attendue des charges en année pleine à l'issue de ce plan est de 300 millions d'euros soit 11 % de la base de coûts 2006.

  • Un plan de développement, qui sera présenté à la fin de l'année, contribuera pour les 2/3 à l'amélioration de 10 points du coefficient d'exploitation de la banque, avec pour cible 65 %. 

 

En termes d'activitécommerciale, les premiers bénéfices de ces réorganisations se font d'ores et déjà sentir, avec 40 000 ouvertures nettes de comptes au 1er semestre.

Les encours de collecte enregistrent une progression de 5,1 % à fin juin 2007 (contre 3,0 % à fin mars 2007), pour atteindre 136,5 milliards d'euros. Au bilan, les encours de livrets s'inscrivent en forte hausse (+ 11,2 % sur un an) et la croissance des dépôts à vue se poursuit  (+ 2,4 % fin juin 2007 après + 1,5 % fin mars 2007). La collecte hors-bilan du réseau est principalement tirée par l'assurance vie (+ 10,3 %).

Après une année 2006 exceptionnelle, le développement des encours de crédit reste tonique (+ 9,5 % entre juin 2006 et juin 2007), malgré le ralentissement de la croissance des crédits à l'habitat (+ 11,2 % contre + 23,7 % un an plus tôt). Il est porté aussi par les entreprises (+ 12,5 %).

En m EUR T2-07 D T2/T2 D T2/T2 hors EL & plan S1-07     
D S1/S1
D S1/S1 Hors E.L & plan
Produit net bancaire 934 +1,5% +2,0% 1833    
(1,5%)
+1,8%
Charges d'exploitation (785) +29,9% +1,0% (1427)    
+14,6%
+0,5%
Résultat brut d'exploitation 149 (52,8%) +4,1% 406    
(33,9%) +4,9%
Coût du risque (34) (4,2%) (4,2%) (73)    
+2,2% +2,2%
Résultat d'exploitation 115 (58,9%) +5,2% 333    
(38,7%) +5,3%
Résultat net part du Groupe 73 (61.7%) +2,2% 223    
(38,9%) +4,5%
Coefficient d'exploitation 84% +18,3pts (0,7pt) 77,9%    
+10,9pts (0,9 pt)
Fonds propres alloués       2,8    
ROE       21,1%    

 

Le produit net bancaire, retraité des reprises de provisions d'épargne logement, s'accroît de 1,8 % sur un an. Cette évolution résulte d'une bonne progression des commissions (+ 6,8 %). Dans un souci de modération de la tarification, elle est tirée notamment par les performances commerciales du réseau en assurance. La marge d'intérêt fléchit de 3,0 %, dans un contexte de taux et de concurrence toujours difficile.

Les charges d'exploitation restent très bien maîtrisées, à + 0,5 % sur un an, hors provision pour le plan de compétitivité.
En conséquence, retraité des provisions d'épargne logement et du plan de compétitivité, le résultat brut d'exploitation ressort en progression de 4,9 % sur un an et le coefficient d'exploitation s'améliore de 0,9 point par rapport au premier semestre 2006, à 69,2 %.

Le coût du risque est toujours maîtrisé ; il reste au niveau faible de 73 millions d'euros, soit 31 points de base des encours pondérés (contre 33 points de base à fin 2006) ce qui permet au résultat d'exploitation de croître de 5,3 %.

Au total, le résultat net part du Groupe de LCL s'établit à 223 millions d'euros, en retrait de 38,9 % sur un an. Hors éléments exceptionnels (mouvements de provisions sur l'épargne logement et plan de compétitivité), il croît de  4,5 % par rapport à celui du 1er semestre 2006. Le ROE atteint  21,1 %.


Au deuxième trimestre 2007, le résultat brut d'exploitation (hors éléments atypiques) est en progression de 4,1 % par rapport à celui du deuxième trimestre 2006, au bénéfice simultané d'une hausse du PNB de 2 % et d'une excellente maîtrise des charges d'exploitation, à + 1 % par rapport au deuxième trimestre 2006. L'objectif d'un différentiel d'au moins 1 point entre la croissance des revenus et celle des charges est une nouvelle fois atteint.

La charge du risque reste à un niveau faible (34 millions d'euros).

Le résultat net part du Grouperessort en hausse de 2,2 % par rapport à la même période de 2006.

Resultats de credit agricole S.A.

La très forte progression des résultats reflète la nouvelle dimension du Groupe
 
Réuni le 29 août 2007 sous la présidence de René Carron, le Conseil d'administration de Crédit Agricole S.A. a arrêté les résultats du premier semestre 2007. Crédit Agricole S.A. a réalisé un résultat net part du Groupe de 3 947 millions d'euros, en hausse de 48,7 % par rapport à celui de la période correspondante de 2006. Hors éléments atypiques (essentiellement plus-value sur la participation d'Intesa au premier trimestre et charges relatives au plan de compétitivité 2007-2010 de la banque LCL), il est en croissance de 17,9 %, évolution confortée par un très bon résultat net au 2ème trimestre. S'établissant à 1 292 millions d'euros, celui-ci affiche une hausse de 20,3 %* malgré la prise en compte prudente des impacts de la crise des crédits subprime américains confirmant ainsi l'extrême robustesse du modèle de développement rentable du Groupe. Le produit net bancaire atteint, ce trimestre,  un niveau record, en croissance de 21,9 %* grâce à l'activité soutenue des métiers et aux effets de la croissance externe ; le résultat d'exploitation est en progression de 20,7 %*. Le Groupe tire ainsi profit de son modèle bien diversifié qui permet d'absorber les aléas conjoncturels et de s'adapter de façon très réactive aux évolutions structurelles de chacun des métiers : environnement international mouvementé avec, notamment, la crise du marché du crédit hypothécaire aux Etats-Unis, le contexte concurrentiel très vif en France et la mise en place du plan de compétitivité de la banque LCL...

A l'issue du Conseil d'administration, René Carron a souligné « la très forte progression des résultats qui, dans une conjoncture moins favorable, reflète la nouvelle dimension et la dynamique du Groupe ».


Georges Pauget a souligné que « le Groupe a réagi rapidement dès les premiers indices de la crise ; il s'est adapté à la situation et l'a intégrée, dans ses comptes, de façon prudente. A mi-chemin de l'exécution de son plan 2006-2008, le Groupe est en avance sur ses principaux objectifs. » 

Contacts Presse

Olivier TASSAIN
Tél : 01.42.95.54.77
Fax : 01.42.95.50.49
 
Brigitte NEIGE
Tél : 01.42.95.39.97
Fax : 01 42 95 50 49
 
Mail : servicepresse@lcl.fr

LCL

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL