Demandez plus à votre banque

Résultats premier semestre 2009

Crédit Agricole S.A. - 27/08/09
LCL confirme sa bonne trajectoire

Publié le 27/08/2009

Résultats de LCL

 

LCL confirme ce semestre encore sa bonne trajectoire avec un résultat brut d’exploitation en hausse de + 6,2 % sur un an, tendance observée depuis le premier trimestre 2008, soient 6 trimestres consécutifs.

 

 En m EUR

 T2-09

Variation T2/T2*

Variation T2/T1

S1-09

Variation S1/S1*

 Produit net bancaire

 969

+2,1%

+ 3,6%

1 905

+2,3%

 Charges d'exploitation

 (615)

+0,2%

(5,0%)

(1 264)

+ 0,4%

 Résultat brut d'exploitation

354

+ 5,2%

+ 23,2%

641

+6,2%

 Coût du risque

(102)

x 2,6

 + 3,0%

(201)

x 2,4

 Résultat d'exploitationan

252

(15,2%)

+ 33,8%

440

(15,6%)

 Résultat net part du Groupe

 167

 (14,9%)

+ 33,8%

293

(15,3%)

 

Le produit net bancaire s’établit à 1 905 millions d’euros, en progression de + 2,3 % sur un an dont + 2,1 % sur le deuxième trimestre, traduisant la bonne réalisation du volet développement du plan Crescendo 2 : encours de crédit en progression, stabilisation des encours de collecte et progression des marges alors que les commissions pâtissent de la volatilité persistante des marchés boursiers.

Les charges sont toujours bien maîtrisées, avec une quasi-stabilité sur un an à + 0,4 % (+ 0,2 % sur le deuxième trimestre) et une baisse de – 5,0 % trimestre sur trimestre, traduisant la mise en oeuvre du plan de réduction des coûts.

Le différentiel d’évolution entre le produit net bancaire et les charges se maintient à environ 2 points permettant au coefficient d’exploitation de s’établir à 66,4 % en baisse de -1,2 point sur un an.

Dans un contexte économique difficile, le coût du risque s’alourdit et est multiplié par 2,4 absorbant les bonnes performances opérationnelles de l’entité. Cependant, il se stabilise trimestre sur trimestre (+ 3,0 %) et représente 76 points de base des emplois pondérés Bâle 1, quasi-stable par rapport au premier trimestre.

Le résultat net part du Groupe de LCL est de 293 millions d’euros en baisse de -15,3 % dont – 14,9 % sur le deuxième trimestre, affecté par l’aggravation de la charge du risque. L’évolution trimestrielle de + 33,8 % démontre l’inflexion de tendance au cours du premier semestre 2009 sur le coût du risque.

L’activité commerciale reste soutenue avec des encours de crédit qui progressent globalement de + 5,0 % sur un an, portés par les crédits aux PME et professionnels (+ 8,9 %) témoignant de l’engagement de LCL à moyen / long terme auprès des entreprises. En revanche, la poursuite de la baisse du marché immobilier, bien que plus modérée au deuxième trimestre, affecte la production de crédits habitat dont les encours progressent cependant de 3,0 %, dans la tendance du marché. La production des crédits à la consommation reste soutenue, en hausse de 9 % sur un an.

Le développement de la base clientèle et son rajeunissement se poursuivent grâce au lancement de produits innovants tels que « LCL à la carte », le « contrat de reconnaissance » ou « solution trésorerie » : sur le premier semestre, ont été enregistrés 69 000 ouvertures nettes de comptes particuliers et 5 900 comptes professionnels.
Par ailleurs, afin d’accueillir ses clients dans les meilleures conditions, LCL poursuit la modernisation de son réseau d’agences en les automatisant et en mettant en oeuvre un projet d’« agence sans papier » par la suppression de l’archivage en agence, grâce à la numérisation des documents.

Contacts Presse

Olivier TASSAIN
Tél : 01.42.95.54.77
Fax : 01.42.95.50.49
 
Brigitte NEIGE
Tél : 01.42.95.39.97
Fax : 01 42 95 50 49
 
Mail : servicepresse@lcl.fr

LCL

Télécharger

Crédit Agricole S.A.

Réuni le 26 août sous la présidence de René Carron, le Conseil d’Administration de Crédit Agricole S.A. a examiné les comptes du premier semestre 2009. Le résultat net part du Groupe du semestre s’élève à 403 millions d’euros, dont 201 millions d’euros au deuxième trimestre 2009.

Dans une conjoncture économique mondiale toujours difficile, ces résultats illustrent les premiers effets du modèle économique mis en place par le Groupe il y a un an.

Ce modèle est fondé sur une banque de proximité puissante développant tous les métiers de la banque et de l’assurance et sur une banque de financement et d’investissement focalisée sur ses métiers d’expertise, au service du Groupe et de ses clients...

 

A l’issue du Conseil d’administration, René Carron, Président du Conseil de Crédit Agricole S.A., a déclaré : « Le nouveau modèle mis en œuvre par Crédit Agricole S.A depuis près d’un an maintenant est conforme aux valeurs originelles de notre Groupe : prendre en compte la dimension humaine ; consacrer tous nos moyens au financement de l’économie et à l’accompagnement de nos clients particuliers et entreprises dans cette période de crise ».

Georges Pauget, Directeur général de Crédit Agricole S.A. a déclaré : « Crédit Agricole S.A. a fait le choix de tirer pleinement les conséquences de la crise. Il a réadapté son modèle à l‘économie réelle. Cette stratégie est non seulement saine mais aussi solide. Tous les métiers historiques du groupe dégagent de bons résultats qui permettent de faire face à l’impact de la crise actuelle. La banque de détail, l’assurance, la gestion d’actifs ou encore le crédit à la consommation affichent de très belles performances malgré un contexte économique dégradé. »

hl-editor-bonasavoir

GROUPE CRÉDIT AGRICOLE

Résultat net part du Groupe (T2-09)
633 millions d'euros
+ 55,3% / T1-09
x 2,4 / T2-08

 
Résultat net part du Groupe (S1-09)
1 090 millions d'euros
-31,7% / S1-08

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL