Demandez plus à votre banque

Crédit Agricole S.A. Résultats des 9 premiers mois

Une bonne capacité de résistance dans un environnement dégradé

Publié le 14/11/2007

Résultats de Crédit Agricole S.A.

 

Réuni le 14 novembre 2007 sous la présidence de René Carron, le Conseil d'administration de Crédit Agricole S.A. a examiné les résultats à fin septembre 2007.

Sur les 9 premiers mois de 2007, le résultat net part du Groupe s'établit à 4 901 millions d'euros, en hausse de 29,0 % par rapport à celui de la période correspondante de 2006. Hors éléments atypiques - limités aux seuls effets de la plus-value sur la participation d'Intesa au premier trimestre, des charges relatives au plan de compétitivité 2007-2010 de la banque LCL et des reprises de provisions épargne-logement - il est en progression de 4,5 %. Sur la période, la croissance du PNB et du RBE est supérieure à 18 %, confirmant la capacité du Groupe à générer une solide base de résultats opérationnels, même en période mouvementée...

A l'issue du Conseil d'administration, Georges Pauget, Directeur Général, a commenté : « Dans une période de crise qui peut s'avérer longue, notre modèle fondé sur l'équilibre entre les métiers permet au Groupe de bien résister. Nous avons par ailleurs assuré de manière accélérée l'intégration de nos nouvelles filiales dans la banque de détail à l'international, en particulier en Italie et en Grèce, et dans les métiers spécialisés, dans le crédit à la consommation notamment. Elles formeront des relais de croissance solides ».
 
Le Président René Carron a souligné : « Le renforcement de la crise et ses conséquences depuis l'été ont profondément bouleversé le monde bancaire. Dans ce contexte troublé, le Groupe est resté et demeure fidèle à ses grandes orientations. Ainsi, il a poursuivi son développement dans des métiers et des zones géographiques ciblés, tout en assurant la préservation de ses grands équilibres économiques ».

 

Résultats de LCL

 

Progression soutenue du résultat d'exploitation : + 7,5% sur 9 mois

 

En m EUR T3-07 D T3/T3 D T3/T3 hors EL 9M-07 D 9M/9M D 9M/9M Hors E.L & plan
Produit net bancaire 886 +0,8% + 2,4% 2 718 (0,7%) + 2,0 %
Charges d'exploitation (618) + 1,0% + 1,0% (2 045) + 10,1% + 0,7 %
Résultat brut d'exploitation 268 + 0,5% + 6,0% 673 (23,5%) + 5,2 %
Coût du risque (28) (28,1%) (28,1 %) (101) (8,4%) (8,4%)
Résultat d'exploitation 240 + 5,4% + 12,4% 572 (25,7%) + 7,5 %
Résultat net part du Groupe 159 + 3,4% + 10,5% 383 (26,3%) + 8,2%
Coefficient d'exploitation 69,8% +0,1 pt (1,0 pt) 75,2% + 7,3 pts (0,9 pt)
Fonds propres alloués (Md EUR)       2,9    
ROE       20,0% *    

* en lissant sur l'année le plan de compétitivité de LCL


Au troisième trimestre 2007, le résultat net part du groupe de LCL ressort à 159 millions d'euros en hausse de 10,5 % (hors impact des reprises de provisions épargne logement). Le résultat d'exploitation croît de 12,4 %, performance résultant  d'un PNB en hausse de 2,4 %, d'une excellente maîtrise des frais généraux (+1,0 %) et d'une amélioration constante du coût du risque (-28,1 %).

LCL confirme sa dynamique sur la période et renforce son activité commerciale. De fait, la nouvelle marque enregistre une notoriété record et en constante progression : désormais 71 % des français connaissent LCL (contre 59 % en fin d'année 2006). Bénéficiant notamment au cours de ce trimestre du succès de l'opération « rentrée étudiante », les ouvertures nettes de comptes de particuliers ont ainsi dépassé 67 000 depuis le début de l'année.

LCL poursuit la stratégie d'élargissement de sa gamme de produits et services en proposant de nouvelles offres innovantes et ciblées. La carte Indépendance, première carte prépayée rechargeable notamment par Internet, vient d'être lancée à destination des jeunes de 12 à 17 ans. Dans un autre domaine, LCL vient de s'associer avec Gaz de France pour commercialiser au sein de ses agences des contrats d'énergie contribuant ainsi à la promotion d'électricité produite à partir d'énergies renouvelables

La réorganisation de la Banque privée a été finalisée début septembre par l'ouverture des 2 derniers pôles portant ainsi à 38 le nombre de structures créées depuis la mise en oeuvre du dispositif.

L'activité de collecte connaît une évolution favorable portant les encours au-delà de 137 milliards d'euros à fin septembre. Malgré une moindre progression des valeurs mobilières (titres et OPCVM) dans un contexte financier difficile, les encours globaux augmentent de 3,9 % sur un an grâce notamment au fort développement des livrets (+11,8 %) et à la bonne tenue des dépôts à vue (+ 4,6 %) en liaison avec les ouvertures de comptes.

L'activité crédit reste tonique avec une production trimestrielle de même niveau que les périodes passées. Les encours maintiennent une progression de 9,4 % entre septembre 2006 et septembre 2007 avec une croissance particulièrement vigoureuse des financements aux entreprises (+ 13,3 % à fin septembre après + 12,5 % à fin juin).
Le plan de compétitivité 2007-2010 annoncé le 1 er juin dernier se déroule conformément au calendrier. Le processus social de consultation des instances de représentation du personnel a été mené à bien.

Sur les 9 premiers mois de 2007, le résultat brut d'exploitation (hors éléments atypiques) progresse de 5,2 % par rapport à celui de la période correspondante de 2006. Le produit net bancaire, retraité des reprises de provisions d'épargne logement, s'accroît de 2 % sur un an, bénéficiant d'une bonne progression des commissions (+ 9,2 %) liée au renforcement de l'activité commerciale dans un contexte de tarification modérée. Pour sa part, la marge d'intérêt fléchit dans un environnement de remontée des taux et de concurrence toujours très vive.
Les charges d'exploitation restent très bien maîtrisées, à + 0,7 % sur un an hors provision pour le plan de compétitivité enregistrée au second trimestre, ce qui permet une nouvelle amélioration du coefficient d'exploitation de 0,9 point sur un an, à 69,6 %.

La charge du risque reste au niveau faible de 101 millions d'euros sur les 9 mois (-8,5 %) soit 28 points de base des encours pondérés (contre 33 points de base à fin 2006) portant la croissance du résultat d'exploitation à 7,5 % sur un an.

Au total, le résultat net part du Groupe de LCL atteint 383 millions d'euros, en progrès de 8,2 % par rapport à la même période de 2006. Le ROE atteint 20 % (après annualisation du plan de compétitivité).

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL