Demandez plus à votre banque

Résultats annuels 2007 Crédit Agricole S.A.

Crédit Agricole S.A. - 05/03/08
De solides résultats malgré la crise

Publié le 05/03/2008

Banque de proximité en france - LCL

 

En 2007, LCL a développé son nouveau modèle bancaire et conforté sa notoriété : à peine plus de 2 ans après son lancement, près de 8 Français sur 10 connaissent LCL. La mise en place des leviers de la croissance, débutée au 1er semestre 2007 avec une nouvelle organisation des réseaux et notamment le déploiement d'un nouveau modèle de Banque Privée, commence à porter ses fruits. La dynamique commerciale s'est traduite par une augmentation de la base de comptes de particuliers de 80 000 sur l'année et par la hausse de 10,4 % du résultat net part du groupe, hors éléments exceptionnels (mouvements de provisions sur l'épargne-logement et plan de compétitivité). L'objectif de différentiel de 1 % de croissance entre le PNB et les frais généraux a été largement rempli sur l'année, puisqu'il atteint 1,6 %.


Les encours de ressources de bilan et hors-bilan ont progressé de 2,7 % sur l'année, à 136,7 milliards d'euros. Il faut souligner les bonnes performances du réseau commercial dans la collecte des comptes à terme (+ 13,3 %) et des livrets (+ 10,3 %). La dynamique de conquête de nouveaux clients contribue également à l'augmentation des encours de dépôts à vue, qui progressent de + 3,4 %. En revanche, les encours d'épargne logement poursuivent logiquement leur repli (- 11,7 % en 2007), dans le prolongement du mouvement entamé suite à la révision de la fiscalité sur l'épargne logement intervenue fin 2005. Au total, la collecte de bilan s'accroît de 3,0 % à 57,9 milliards d'euros. La progression des encours de hors-bilan bénéficie du dynamisme de l'assurance vie (+ 7,2 %), mais pâtit d'un environnement financier très défavorable aux OPCVM et aux titres.


Après une année 2006 exceptionnelle, la demande de crédit est restée tonique en 2007 et la production de nouveaux prêts atteint 19,4 milliards d'euros. Les encours progressent ainsi de 10,4 %, pour atteindre 68 milliards d'euros à la fin de l'année. Cette vitalité est portée par la forte hausse des encours de crédits aux PME (+ 17,6 %) et à l'habitat (+ 11,5 %). Ces derniers atteignent 39,6 milliards d'euros au 31 décembre 2007. Les encours de crédits aux professionnels bénéficient d'une production dynamique des crédits à moyen et long terme et affichent une hausse de 4,2 %, à 9,3 milliards d'euros.


Le dynamisme commercial du réseau LCL lui permet d'afficher un produit net bancaire de 3 664 millions d'euros, en progression de 2,5 %, hors impact des reprises de provisions d'épargne logement (41 millions d'euros en 2007 contre 119 millions d'euros en 2006). Une fois réintégré cet élément, la hausse est de 0,3 %.


Les charges d'exploitation restent parfaitement maîtrisées à 2 706 millions d'euros. Elles intègrent la provision pour le plan de compétitivité annoncé le 1er juin 2007 (d'un montant de 189 millions d'euros après l'impact complémentaire de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008 enregistré au quatrième trimestre). Hors cet élément exceptionnel, l'augmentation des charges est ramenée à 0,9 %.


Conséquence de cette bonne maîtrise des charges, le résultat brut d'exploitation ressort en progression de 6,5 % sur un an, hors impact des provisions d'épargne logement et du plan de compétitivité. Le coefficient d'exploitation s'améliore de nouveau (- 1,1 point) pour atteindre 69,5 % fin 2007.


La charge du risque reste particulièrement contenue au niveau faible de 127 millions d'euros soit 26 points de base des engagements pondérés, contre 33 points de base fin 2006, ce qui permet au résultat d'exploitation de croître de 10,4 %.


Au total, le résultat net part du groupe de LCL pour l'exercice 2007 s'élève à 553 millions d'euros en diminution de 18,6 % sur le résultat de 2006. Hors éléments exceptionnels (mouvements de provisions sur l'épargne logement et plan de compétitivité), il s'inscrit en hausse de 10,4 % sur un an. Ce résultat correspond à un rendement des fonds propres de 19,6 %.

Au 4ème trimestre 2007, le produit net bancaire affiche une hausse de 3,5 % comparé au 4ème trimestre 2006. Le résultat brut d'exploitation suit la même évolution, à 285 millions d'euros, soit une hausse de 2,7 % par rapport au trimestre comparable de 2006. Hors impact des reprises de provisions de l'épargne logement et du plan de compétitivité, il croît de plus de 10 %. Le résultat net part du groupe s'établit 170 millions d'euros, en hausse de + 6,5 % par rapport au 4ème trimestre de 2006.

 

 En m EUR

T4-07

D T4/T4

D T4/T4 horsEL & plan

2007

D 2007/2006

D 2007/2006 hors EL & plan

 Produit net bancaire

946

+ 3,5 %

+ 4,1 %

3 664

+ 0,3 %

+ 2,5 %

 Charges d’exploitation

(661)

+ 3,8 %

+ 1,5 %

(2 706)

+ 8,5 %

+ 0,9 %

 Résultat brut d’exploitation

285

+ 2,7 %

+ 10,3 %

958

( 17,2 %)

+ 6,5 %

 Coût du risque

(26)

(37,9 %)

(37,9 %)

(127)

(16,5 %)

(16,5 %)

 Résultat d’exploitation

259

+ 9,9 %

+ 19,3 %

831

(17,3 %)

+ 10,4 %

 Résultat net part du Groupe

170

+ 6,5 %

+ 15,9 %

553

(18,6 %)

+ 10,4 %

 Coefficient d'exploitation

69,9%

+ 0,2 pt

(1,8 pt)

73,9 %

+ 5,6 pt

(1,1 pt)

 Fonds propres alloués (Md EUR)

 

 

 

3,0

 

 

 ROE

 

 

 

19,6%

 

 

 


Crédit Agricole S.A. :
De solides résultats malgré la crise


Le Conseil d'administration de Crédit Agricole S.A., réuni le 4 mars 2008, sous la présidence de René Carron, a examiné les résultats du 4ème trimestre et arrêté les résultats de l'exercice 2007.
Sur l'exercice 2007, Crédit Agricole S.A. dégage un résultat net part du groupe de 4 044 millions d'euros. Ce résultat, en baisse de 16,8 %, reflète la bonne résistance du Groupe dans un contexte de crise financière internationale sévère : il traduit la solidité du modèle du Groupe, fondé sur un équilibre entre les trois lignes métiers, banque de détail, métiers spécialisés et banque de financement et d'investissement. L'impact négatif de la crise sur les revenus de la banque de marché a, en effet, été compensé par le dynamisme de tous les autres métiers : le produit net bancaire augmente de 3,6 %.

Hors impacts de la crise, le produit net bancaire aurait progressé de 25,5 % et le résultat brut d'exploitation serait en hausse de 30,5 %. Ces performances opérationnelles particulièrement satisfaisantes témoignent de la qualité des relais de croissance, en particulier à l'international, dans chaque pôle. C'est plus spécialement le cas pour la banque de détail à l'international, les services financiers spécialisés et les métiers de la gestion d'actifs.

Crédit Agricole S.A. applique à ses réseaux, dès qu'il le peut, le modèle « distributeur / producteur » qu'il a mis en oeuvre avec succès en France. C'est déjà le cas dans le domaine du crédit à la consommation mais aussi de l'assurance.
Au total, l'année aura été riche en opérations transformantes ; le Groupe a su se montrer actif et réactif pour parfaire sa reconfiguration.

Le résultat du 4ème trimestre est fortement impacté par la crise des marchés des structurés de crédit : des dépréciations exceptionnelles de 3,3 milliards d'euros ont ainsi été comptabilisées dans la banque de marché de Calyon, conduisant pour ce trimestre à un résultat net part du Groupe Crédit Agricole S.A. négatif de 857 millions d'euros.

A l'issue du Conseil d'administration, Georges Pauget, Directeur Général, a commenté : « La reconfiguration du Groupe visant à le doter d'une présence et d'une activité significatives à l'international a été menée avec succès dans des délais rapides. Nous avons démontré notre capacité à innover et à nous adapter aux évolutions du marché dans chacun de nos métiers ; ceci constitue un véritable atout dans la période mouvante que nous traversons ».

Le Président René Carron a souligné : «Nous avons construit un modèle résistant. Disposant d'une base de capital solide, le Groupe donnera la priorité au développement organique et n'envisage pas de nouvelles initiatives de croissance externe ».

Contacts Presse

Olivier TASSAIN
Tél : 01.42.95.54.77
Fax : 01.42.95.50.49
 
Brigitte NEIGE
Tél : 01.42.95.39.97
Fax : 01 42 95 50 49
 
Mail : servicepresse@lcl.fr

LCL

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL