Demandez plus à votre banque

Résultats annuels 2008 Crédit Agricole S.A.

Crédit Agricole S.A. - 04/03/09

Publié le 04/03/2009

Banque de proximité en France - LCL

 

LCL capitalise sur la réorganisation menée à bien en 2007 et ses performances s’inscrivent dans les objectifs de développement du plan « Crescendo 2 ».
L’année 2008 est ainsi placée sous le double signe de la conquête et de la fidélisation de la clientèle. Le nombre d’ouvertures net de comptes à vue de particuliers approche 110 000, en ligne avec les objectifs.
Au-delà de la mise en place de politiques commerciales spécifiques par métier, LCL a identifié des leviers prioritaires. La satisfaction des clients est au premier rang de ces priorités et LCL a entamé un nouveau programme de formation destiné à promouvoir l’excellence opérationnelle à tous les stades de la relation.

Les encours de ressources de bilan et hors bilan s’établissent à 132,1 milliards d’euros. La collecte de bilan poursuit sa progression : + 3,7 % (+ 3 % en 2007). Elle est tirée par le succès du « livret cerise » et des opérations à taux boosté grâce auxquels les livrets s’inscrivent en hausse de plus de 18 %. En revanche, la baisse de l’épargne logement se poursuit. Pour leur part, les capitaux moyens sur les dépôts à vue des particuliers sont en hausse modérée. En revanche, la crise qui affecte les marchés financiers concerne les ressources de hors bilan qui baissent de 8,6 % et de 32,7 % pour les seuls titres. Le réseau LCL se démarque, néanmoins, sur l’assurance-vie dont l’encours progresse de 1,9 % dans un marché en repli de 10 % environ.
L’activité crédit confirme le dynamisme de l’exercice précédent avec une progression de 8,8 %, pour atteindre 74 milliards d’euros, chiffre porté à 85 milliards d’euros avec le hors bilan du secteur entreprises. L’activité est toujours portée par la forte hausse des concours aux entreprises et aux professionnels (+ 17,2 %). En liaison avec le ralentissement du marché immobilier survenu depuis l’été et la baisse consécutive de la demande, la progression des crédits à l’habitat revient de 11,5% en 2007 à 5,5% en 2008 ; leur encours dépasse désormais 41,7 milliards d’euros, contre 39,6 milliards d’euros en 2007.

Conséquence de ce dynamisme commercial, le produit net bancaire du réseau LCL s’établit à 3,8 milliards d’euros, en hausse de 2,9 %. La marge d’intérêts se consolide au bénéfice d’un contexte de taux favorable, de la structure des dépôts clientèle et de l’augmentation des volumes ainsi que des capitaux moyens à vue des particuliers. En revanche, la crise financière impacte les commissions qui reculent globalement de 4,4 %. Cette baisse atteint 23 % pour les commissions de gestion mobilière sous l’effet conjugué de la chute des volumes d’opérations et d’un effet d’assiette défavorable sur les droits de garde. La baisse de la production de crédits immobiliers et le plafonnement de certaines commissions de services ont également pesé sur la progression des commissions de comptes et de services (+1,7%).
Sur le trimestre, le produit net bancaire s’établit à 966 millions d'euros, en hausse de 2,1 %.

Les charges d’exploitation demeurent contenues à 2,5 milliards d’euros (651 millions d'euros sur le trimestre), soit + 0,6 % hors charges du plan de compétitivité enregistrées en 2007 (189 millions d’euros). Cette évolution permet à LCL de poursuivre la modernisation de son réseau, notamment par la création de nouveaux espaces Banque Privée.
L’augmentation du produit net bancaire conjuguée à la bonne maîtrise des frais généraux se traduit par une amélioration significative du coefficient d’exploitation : en baisse de 1,5 point en 2008 par rapport à 2007 et de 1 point au quatrième trimestre par rapport au même trimestre de 2007, hors charges liées au plan de compétitivité.

Le résultat brut d’exploitation s’élève à 1,2 milliard d’euros en hausse de 7,9 % sur 2007 retraité des charges liées au plan de compétitivité de 2007. Trimestre à trimestre, la hausse est de 5,4 %.

A 200 millions d’euros (dont 66 millions d'euros au quatrième trimestre), le coût du risque enregistre une hausse de 58 %. Cette augmentation se retrouve sur le secteur des entreprises ; elle n’est toutefois pas représentative d’une aggravation de la charge brute mais résulte de la baisse des reprises brutes par rapport à un exercice 2007 exceptionnel. Le coût du risque des particuliers et des professionnels reste stable. Rapporté aux engagements pondérés, le coût du risque s’établit au niveau de 2005 : à 39 points de base, contre 27 points de base en 2007 et 33 points de base en 2006.

En conséquence, le résultat net part du Groupe de LCL s’établit à 691 millions d’euros, en hausse de 24,9 % sur le résultat de 2007. Sur le trimestre, le résultat net part du Groupe est de 167 millions d'euros.

 

 En m EUR

T4-08

D T4/T4

D T4/T4*

2008

D
2008/2007

D
2008/2007*

 Produit net bancaire

966

+ 2,1 %

+ 2,1 %

3 771

+ 2,9 %  

+ 2,9 %  

 Charges d'exploitation

-651

-1,7 %

+0,6 %

(2 533)

-6,4 %

+0,6 %

 Résultat brut d'exploitation

315

+ 10,7 %

+ 5,4 %

1 238

+ 29,2 %

+ 7,9 %

 Coût du risque

- 66

X 2,6

X 2,6

(200)

+ 58,0 %

+ 58,0 %

 Résultat d'exploitation

249

- 3,9 %

- 9,0 % 

1 038

+ 24,9 % 

+ 1,7 % 

 Résultat net part du Groupe

167

- 1,9 % 

- 7,2 % 

691

+ 24,9 %

+ 1,7 % 

 Coefficient d'exploitation

67,4% 

- 2,5 pts 

- 1,0 pt 

67,2 % 

- 6,7 pts 

-1,5 pt 

 

Crédit Agricole S.A.

 

Réuni le 3 mars 2009 sous la présidence de René Carron, le Conseil d’administration de Crédit Agricole S.A. a arrêté les comptes de l’exercice 2008.

Le résultat net part du Groupe de Crédit Agricole S.A. ressort à 1 024 millions d’euros (contre 4 044 millions d’euros en 2007). Dans le contexte de la crise financière majeure qui s’est brutalement et profondément étendue à l’ensemble de l’économie mondiale dans la dernière partie de l’année, Crédit Agricole S.A. a démontré sa réactivité et sa capacité de résistance.[...]

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 19 mai 2009 un dividende de 0,45 euro par action. Deux options sont offertes aux actionnaires pour le paiement du dividende :

  • soit le paiement intégral en numéraire ;

  • soit le paiement intégral en actions.[...]


A l’issue du Conseil d’Administration, René Carron, Président du Conseil de Crédit Agricole S.A., a déclaré : « Alors que l’année 2008 a été marquée par une crise financière sans précédent, le groupe Crédit Agricole, avec un résultat net de 2,5 milliards d’euros et un ratio tier one de 9,4 %, a conforté sa position au premier rang des banques européennes. Cette performance est liée à la conjugaison entre le niveau de ses capitaux propres de 64 milliards d’euros, la fidélité de ses 58 millions de clients et l’engagement de ses 164 000 collaborateurs. Elle reflète aussi la confiance de ses actionnaires et notamment de son actionnaire majoritaire. Le groupe Crédit Agricole est le premier partenaire financier de l’économie française avec un montant total d’encours de crédit de près de 425 milliards d’euros. Nous sommes plus que jamais au quotidien engagés au service de nos clients, particuliers et entreprises, au service de nos territoires. »

Georges Pauget, Directeur Général de Crédit Agricole S.A., a déclaré : « Le Crédit Agricole a démontré sa capacité à prendre la mesure de la crise en adaptant très tôt son dispositif. La première partie de l’année 2008 a été marquée, lorsque les conditions de marché le permettaient encore, par une augmentation de capital sans précédent (5,8 milliards d’euros), réussie notamment grâce au soutien des Caisses régionales. Au cours de l’année, nous avons adapté notre modèle avec le renforcement de l’industrialisation de nos métiers et la réorganisation en profondeur de la Banque de financement et d’investissement. Avec un résultat d’1 milliard d’euros qui intègre une très forte augmentation du coût du risque (+ 67 %), Crédit Agricole S.A. est aujourd’hui parfaitement en ordre de marche, prêt à jouer pleinement son rôle dans la période difficile que nous allons traverser, tout en se préparant activement à la sortie de la crise. »

Contacts Presse

Olivier TASSAIN
Tél : 01.42.95.54.77
Fax : 01.42.95.50.49
 
Brigitte NEIGE
Tél : 01.42.95.39.97
Fax : 01 42 95 50 49
 
Mail : servicepresse@lcl.fr

LCL

Télécharger

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL