Demandez plus à votre banque

Résultats annuels 2014 LCL et Crédit Agricole S.A.

Bonne résistance de l'activité.

Publié le 18/02/2015

Résultats LCL 2014

 

Le Conseil d’administration de Crédit Agricole S.A., réuni sous la présidence de Jean-Marie Sander le 17 février 2015, a examiné les comptes du quatrième trimestre 2014 et arrêté les comptes de l’exercice 2014. La contribution de LCL à ces résultats est la suivante :

Le quatrième trimestre 2014 s’inscrit dans les tendances des trimestres précédents, avec le maintien de la collecte globale et une bonne activité de crédit marquée par le dynamisme du marché habitat en 2014.

Chiffres clés LCL

Contacts Presse

Olivier TASSAIN
Tél : 01.42.95.54.77
Fax : 01.42.95.50.49
 
Brigitte NEIGE
Tél : 01.42.95.39.97
Fax : 01 42 95 50 49
 
Mail : servicepresse@lcl.fr

LCL

Les encours de crédit progressent ainsi de 2,1% sur un an et s’élèvent à 91,3 milliards d’euros au 31 décembre 2014. Cette croissance est soutenue par les crédits à l’habitat qui, à 58,5 milliards d’euros, progressent de 3,9% sur un an.

Soutenues par une activité commerciale dynamique, les ressources clientèle atteignent 167,3 milliards d’euros, en hausse de 2,5% sur un an. Ainsi, les encours de collecte hors bilan augmentent de 1,6% sur un an, notamment grâce à la collecte sur l’assurance-vie (+4,8% sur la période). Les encours de bilan, pour leur part, sont en hausse de 3,3% sur un an, tirés par la progression des dépôts à vue (+6,8%).

Le ratio crédit/collecte s’établit à 109% à fin décembre 2014, un niveau stable par rapport à septembre 2014.

Le produit net bancaire du trimestre s’établit à 3 677 millions d’euros en 2014 et à 887 millions d’euros au quatrième trimestre 2014, en hausse de 1,2%1 par rapport au quatrième trimestre 2013. Ceci s’explique par le maintien de la marge d’intérêt (+2,0%1 par rapport au quatrième trimestre 2013), soutenue par l’activité de crédit dans un contexte de taux bas. On observe une stabilité des commissions (+0,1%1) par rapport au quatrième trimestre 2013.

Les frais généraux affichent une baisse de 0,9% par rapport au quatrième trimestre 2013 et même une baisse de 4,5% hors investissements du plan de transformation. Ces derniers s’élèvent à 23 millions d’euros au quatrième trimestre 2014. Le coefficient d’exploitation s’établit à 68,2%1 sur le quatrième trimestre 2014.

Le coût du risque s’élève à 17 millions d’euros au quatrième trimestre 2014. Il s’inscrit dans la tendance observée depuis plusieurs trimestres. Le taux de créances dépréciées sur encours ressort à 2,3%, en recul par rapport à septembre 2014. Le taux de couverture des créances dépréciées (y compris les provisions collectives) atteint 73,8% contre 73,6% au 30 septembre 2014. Le coût du risque sur encours s’élève à 7 points de base sur le quatrième trimestre 2014, contre 36 points de base au quatrième trimestre 2013, atteignant un nouveau point bas.

Au total, le résultat net part du Groupe du trimestre s’établit à 141 millions d’euros, en hausse de 69,9%1par rapport au quatrième trimestre 2014. Il s’élève à 584 millions d’euros pour l’année 2014 en hausse de 5,2%1 par rapport à 2013.

 

Contribution de LCL aux résultats de Crédit Agricole S.A.

 

 (en millions d'euros) T4-14 Variation
T41/T41
2014 Variation 20141/20131
 Produit net bancaire 887 + 1,2 % 3 677
(1,5 %)
 Charges d’exploitation (639) (0,9 %) (2532) +0,7 %
 Résultat brut d’exploitation 248 + 6,1 % 1 145
 (5,8 %)
 Coût du risque (17) (81,0 %) (183) (39,9 %)
 Résultat d’exploitation 231 + 44,6 % 962 +4,6 %
 Gains ou pertes nets sur autres actifs (1) ns (1) ns
 Résultat avant impôts 230 + 44,4 % 961 +4,0 %
 Impôt (82) + 13,8 % (347) + 2,0 %
 Résultat net de l'exercice 148 +69,7 % 614 + 5,2 %
 Participations ne donnant pas le contrôle 7 + 64,6 % 30 + 4,5 %
 Résultat net part du Groupe 141 +69,9 % 584 + 5,2 %

Télécharger

Crédit Agricole S.A.

 

Le résultat net part du Groupe de Crédit Agricole S.A. au quatrième trimestre 2014 s’élève à 697 millions d’euros, en hausse de 13,0% par rapport à celui du quatrième trimestre 2013.

Cette progression du résultat s’explique par une bonne résistance des revenus des métiers, par une baisse des charges et par une forte réduction du coût du risque.

En Banque de proximité en France, LCL maintient un bon niveau d’activité de collecte, avec une hausse de 3,3% des dépôts au bilan et une progression de 4,8% de l’assurance-vie sur un an ; l’activité de crédits progresse de 2,1%, toujours tirée par les prêts à l’habitat. Après neutralisation des provisions constituées au titre du dispositif d'épargne-logement et évolution de la méthodologie CVA/DVA, le produit net bancaire progresse de 0,7% par rapport au quatrième trimestre 2013.

hl-editor-bonasavoir

Crédit Agricole S.A.

RNPG T4-14 : 697 millions d’euros (+13,0% / T4-13)

RNPG 2014 : 2 340 millions d’euros  (-6,8% / 2013)

RNPG 2014 (hors éléments spécifiques1) : 3,3 milliards d’euros

1 Hors évolution de la méthodologie CVA/DVA, FVA Day one, DVA courant, couvertures de prêts, spreads émetteurs, réévaluation des titres de la Banque d’Italie, quote-part de résultat du BES

La banque de proximité à l’international enregistre une activité dynamique au quatrième trimestre 2014, avec des revenus en hausse de 4,2% par rapport au trimestre correspondant de 2013. Cariparma est principalement à l’origine de cette performance, avec une croissance de ses revenus1 de 9,7% grâce à un meilleur pricing et mix de ses ressources, à une amélioration de la marge sur ses crédits à moyen et long terme et à ses activités de financement des autres filiales du Groupe en Italie.

Dans le domaine de la gestion de l’épargne, la collecte nette d’Amundi a été de 13,1 milliards d’euros au quatrième trimestre 2014, grâce en particulier à la performance réalisée auprès des institutionnels et grandes entreprises et à celles des distributeurs tiers et des réseaux internationaux. De même, la Banque privée a bénéficié d’une collecte positive au quatrième trimestre 2014. Crédit Agricole Assurances, premier assureur en France en 2014, a vu sur la même période son chiffre d’affaires croître de 22,0% par rapport au quatrième trimestre 2013.

La banque de financement et d’investissement enregistre également une progression de ses revenus, tant en banque de financement (+2,3%) qu’en banque de marché et d’investissement (+10,6%), dont la performance est en large partie portée par la gestion de la trésorerie et l’activité de titrisation.

Les charges du trimestre sont en baisse de 0,4% par rapport au quatrième trimestre de 2013 malgré plusieurs éléments défavorables comme les charges liées à la sortie de plusieurs entités dans les services financiers spécialisés et les charges de restructurations dans la filiale de services informatiques. Par ailleurs, elles intègrent les investissements informatiques chez LCL et Crédit Agricole Assurances prévus dans le Plan Moyen Terme.

Ce trimestre confirme la poursuite de la forte baisse du coût du risque : -42,0% sur un an. Rapporté aux encours, le coût du risque revient à 48 points de base, à comparer à 86 points de base au quatrième trimestre 2013 qui avait intégré la préparation de l'exercice AQR de la BCE. Cette tendance se retrouve en particulier dans la Banque de proximité en France, où le coût du risque sur encours ressort à 7 points de base chez LCL, dans le domaine du crédit à la consommation, notamment chez Agos Ducato, et en banque de financement où le coût du risque reste très faible à 29 points de base.

Sur l’ensemble de l’exercice 2014, le résultat net part du Groupe s’élève à 2 340 millions d’euros, en baisse de 6,8% par rapport au résultat de 2013 ; hors éléments spécifiques, principalement la résolution du groupe bancaire portugais BES, les spreads émetteurs et l’évolution de la méthodologie CVA/DVA dans les divers métiers, le résultat ressort à 3 350 millions d’euros. Sur cette base, le ROTE s’élève à 10,7%, en progression de 100 points de base par rapport à 2013.

La solidité financière de Crédit Agricole S.A. s’est encore renforcée grâce à une gestion active des fonds propres, notamment par l’émission de 4,1 milliards d’euros de dettes hybrides (Additional Tier 1) en 2014 ; le ratio CET1 non phasé s’établit à 10,4% à fin décembre 2014, soit 190 points de base de plus en un an et le ratio global phasé de Crédit Agricole S.A. s’élève à 19,6%, en hausse de 400 points de base depuis le début de l’année, ratios calculés en tenant compte du résultat annuel après distribution.

Le ratio de levier de Crédit Agricole S.A. s'élève à 4,2% à fin décembre 2014 selon la méthodologie applicable en 2015 (acte délégué adopté par la Commission Européenne).

Le Conseil d’administration de Crédit Agricole S.A. proposera à la prochaine Assemblée générale la distribution d’un dividende de 0,35 euro par action, identique en montant à celui de 2013. Le taux de distribution est porté à 43% versus 38% en 2013.

Ce dividende sera payé, au choix de l’actionnaire, soit en numéraire soit en titres. L’actionnaire majoritaire, la SAS Rue La Boétie, a confirmé lors de la réunion du Conseil d’administration son choix pour le paiement en titres. Il est rappelé que ce dividende sera majoré de 10% pour tous les actionnaires éligibles à cette disposition.

 

Responsabilité sociale et environnementale

Le Conseil d’administration du 17 février 2015 a décidé de transformer son Comité Stratégique - présidé par le président de Crédit Agricole SA - en comité Stratégique et RSE, afin de renforcer le suivi et l’intégration de la politique RSE dans la stratégie générale du Groupe.

Crédit Agricole S.A. publie pour la troisième année consécutive les résultats de son « indice FReD », qui mesure l’amélioration du groupe Crédit Agricole S.A. en matière de RSE. L’indice 2014 est de 2,4, validé par le cabinet PricewaterhouseCoopers. 13 entités2 sont engagées dans la démarche FReD et 3 filiales3 de Banque de proximité à l’international testent actuellement sa mise en œuvre. Crédit Agricole S.A. consolide ainsi sa performance RSE globale.

 

L’appartenance de Crédit Agricole SA aux grands indices de référence RSE a été confirmée (Euronext Vigeo® Indexes, FTSE4Good, ESG STOXX Leaders). En outre, le Groupe a intégré le Global 100, qui regroupe les 100 entreprises les plus durables dans le monde, identifiées par la revue canadienne Corporate Knights.

Groupe Crédit Agricole*

 

Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des résultats du Groupe Crédit Agricole

 

hl-editor-bonasavoir

Groupe Crédit Agricole

Exercice 2014
Résultat net part du Groupe :
4 920 millions d'euros dont RNPG (hors éléments spécifiques1) : 6,0 milliards d'euros

1 Hors évolution de la méthodologie CVA/DVA, FVA Day one, DVA courant, couvertures de prêts, spreads émetteurs, réévaluation des titres de la Banque d’Italie, quote-part de résultat du BES

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL