Demandez plus à votre banque

Perte de revenus :
les assurances conseillées

Il existe des assurances adaptées si vous souhaitez vous protéger financièrement et mettre vos proches à l'abri en cas de perte de revenus soudaine : assurance décès et invalidité, assurance perte d'emploi, assurance emprunteur, garantie obsèques...
Quelles sont les assurances et les garanties conseillées selon votre profil et votre situation ?

Publié le 01/12/2016

+ sur l'offre LCL

L’assurance en cas de décès : comment ça marche ?

 

L’assurance décès est un contrat d'assurance qui garantit le versement d’un capital et/ou d’une rente aux bénéficiaires désignés en cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive (« perte totale et irréversible d’autonomie ») de l’assuré survenant avant le terme du contrat.

Un contrat d'assurance décès est temporaire. Il est souscrit pour une durée limitée (en général, entre 10 et 25 ans). Lors de la souscription du contrat, l’assuré choisit la durée du contrat ainsi que les bénéficiaires du contrat. Si l'assuré est en vie au terme de cette période, le contrat d’assurance prend fin. Les cotisations versées ne sont pas récupérées par le souscripteur.

La cotisation est déterminée en fonction de l’état de santé de l’assuré et du montant du capital choisi. Elle évolue dans le temps en fonction de l’âge de l’assuré.

 

 

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Attention à ne pas confondre assurance décès et assurance vie. Le souscripteur d’un contrat d’assurance vie n'effectue pas de versements à fonds perdu. Qu'il soit ou non en vie à l'échéance du contrat, l'assureur devra verser le montant de l'épargne accumulée sur le contrat. Pour en savoir plus, consultez notre guide pratique de l’assurance vie.

L'assurance décès pour financer les études des enfants

L’assurance temporaire décès peut être souscrite pour financer les études de vos enfants. Le contrat peut ainsi prévoir le versement d’une rente éducation aux enfants désignés dans le contrat jusqu’à la fin de leurs études.

 

Assurance emprunteur : l'assurance décès pour rembourser un crédit immobilier

 

L’assurance décès est fréquemment souscrite dans le cadre de la mise en place d’un crédit immobilier. L’assurance emprunteur est limitée à la durée du crédit et garantit son remboursement en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré.

L’assurance permet de prendre en charge le remboursement du prêt immobilier : le capital et les intérêts restant dus en cas de décès ou les échéances en cas d’invalidité.

Le montant du prêt doit généralement être assuré à hauteur de 100 %. Si vous empruntez à deux, vous pouvez répartir les 100 % du montant emprunté entre les deux (par exemple, 50% chacun).

Il est toutefois vivement conseillé de choisir une quotité de 100% chacun. Ainsi, en cas de décès par exemple, le prêt sera intégralement remboursé par l’assureur si vous êtes assuré à 100%.

L’assurance décès peut être assortie de garanties complémentaires :

  • garantie contre les risques d'incapacité ou d'invalidité,

  • la garantie perte d’emploi,

  • la garantie obsèques.

 

La garantie invalidité et incapacité de travail


La garantie invalidité et incapacité de travail peut être proposée lors de la souscription d’un contrat d’assurance décès. Si vous souscrivez une garantie incapacité de travail et invalidité :

  • vous percevez des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail prolongé (garantie incapacité de travail) ;

  • un capital ou une rente à la suite d'une invalidité en fonction de la notion d’invalidité définie dans le contrat (garantie invalidité).

Pendant la période d’incapacité ou d’invalidité, vous pouvez également être exonéré du paiement des cotisations.

Cette garantie est souvent supprimée après un certain âge (par exemple, 60 ans).

 

L’assurance perte d’emploi associée à un crédit immobilier

 

La garantie perte d’emploi est généralement proposée dans les contrats d’assurance associés à un prêt immobilier.

En cas de licenciement du souscripteur, elle prévoit :

  • soit le report des échéances du prêt,

  • soit la prise en charge totale ou partielle des mensualités pendant la durée fixée par le contrat.

Un délai de carence est souvent applicable : il s’agit de la période qui suit la souscription du contrat et pendant laquelle l’assuré ne peut pas être indemnisé (généralement 3 ou 6 mois).

Le contrat prévoit en général un délai de franchise, qui correspond à la période non indemnisée par l'assureur. Par exemple, pour une franchise fixée à 90 jours, l’assureur indemnisera l’assuré à compter du 91ème jour qui suit sa perte d’emploi.

Le contrat prévoit toujours une durée maximale d’indemnisation (en général, entre 9 et 12 mois).

 

La garantie obsèques pour aider sa famille à faire face aux dépenses funéraires

 

La garantie obsèques a pour objet de financer les frais funéraires et d'aider la famille du souscripteur à remplir les formalités consécutives à son décès.

Pour souscrire une garantie obsèques, des conditions d’âge et de lieu de résidence sont parfois requises (par exemple, avoir entre 50 et 85 ans et résider en France).

Le montant du capital garanti (généralement compris entre 2 500 € et 10 000 €) dépend du montant des cotisations, de la périodicité du paiement et de l’âge du souscripteur à l’adhésion.



Garantie obsèques : contrat d'obsèques prévision décès
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL