Demandez plus à votre banque

Voyager à l'étranger : comment payer
et comment s'assurer ?

Avant de partir à l'étranger pour des vacances ou un séjour de longue durée, il est important de bien se renseigner sur les moyens de paiement possibles pour régler les différentes dépenses sur place : espèces, carte bancaire, chèques de voyage, virements...
Par ailleurs, un événement imprévu peut se produire pendant le séjour : maladie, accident, vol des bagages... Il convient donc d'être bien assuré avant de partir. Nos conseils pour anticiper et profiter sereinement de votre séjour à l'étranger !

Publié le 30/06/2016

Comment payer à l’étranger ?


Payer en espèces à l’étranger


Si vous vous rendez dans un pays membre de la zone euro, vous pouvez utiliser toutes les pièces et tous les billets en euros dans la zone euro.

En revanche, si vous séjournez en dehors de la zone euro, vous devez vous procurer de la monnaie locale. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :

  • changer vos euros en France, auprès de votre banque ou d’un bureau de change ;
  • retirer directement des espèces à l’étranger dans un distributeur automatique de billets avec votre carte bancaire ;
  • changer votre argent à l’étranger auprès d’une banque ou d’un bureau de change local.

L’opération de change des devises engendre des frais. La commission prélevée peut varier fortement d’un établissement à un autre. Veillez à bien comparer les tarifs pratiqués.

A noter : les devises de certains pays sont uniquement convertibles sur place (Tunisie, Vietnam, Cambodge, Israël…) ou ne peuvent être échangées que pour un montant limité (Maroc, Égypte).

A noter : si vous quittez la France avec des espèces, quel que soit le pays dans lequel vous vous rendez, vous devez effectuer une déclaration en douane pour un montant d’espèces transférées supérieur à 10 000 euros ou son équivalent en devises (cette limite est applicable pour une personne seule, un couple ou une famille).

 

Payer avec sa carte bancaire à l’étranger


La carte bancaire constitue le moyen le plus économique pour régler ses dépenses à l’étranger. Vérifiez toutefois que votre carte bancaire est bien utilisable dans le pays de destination.

Si vous séjournez dans un pays membre de la zone euro, les paiements par carte sont gratuits et les retraits sont facturés comme les retraits aux distributeurs automatiques de billets appartenant à une banque d’un autre réseau que celui de votre banque.

Si vous effectuez une opération par carte bancaire dans un pays situé hors zone euro, une commission fixe et des frais proportionnels au montant de l’opération sont prélevés. Il est donc préférable de retirer une somme d’argent importante en une seule fois plutôt que de retirer régulièrement des petits montants.

Avant votre départ, vérifiez certaines informations relatives à votre carte bancaire :

  • sa date d’échéance : si nécessaire, demandez un renouvellement anticipé pour obtenir une nouvelle carte bancaire avant votre départ ;
  • les plafonds d’autorisation de retrait et de paiement : s’ils vous semblent insuffisants, demandez un relèvement temporaire des plafonds pour la durée de votre séjour.


Certaines cartes bancaires permettent de bénéficier d’assurances et de services qui peuvent vous être utiles lors de votre séjour. Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître l’étendue de vos garanties.

hl-editor-bonasavoir

pièce d'identité à fournir pour changer son argent

Depuis le 1er janvier 2016, la présentation d’une pièce d’identité est obligatoire pour toute opération de change en France dont le montant dépasse 1 000 euros.

Payer avec des chèques de voyage à l’étranger


Les chèques de voyage sont des chèques d’un montant préétabli qui sont émis dans une monnaie déterminée.

Ils peuvent être utilisés à l’étranger pour régler directement certains commerçants ou peuvent être échangés sur place contre des espèces auprès d’une banque locale. Ils sont acceptés partout dans le monde.

Pour obtenir des chèques de voyage, il suffit de les commander auprès de votre banque avant votre départ.

Veillez à conserver le récépissé qui vous est remis lors de l’achat des chèques. Il vous permettra de faire opposition en cas de perte ou de vol et de vous faire rembourser sur place et sans frais supplémentaires.

hl-editor-bonasavoir

n'emportez pas votre carnet de chèques !

Que vous séjourniez dans un pays membre de la zone euro ou non, les chèques classiques ne sont presque jamais acceptés à l’étranger.

Virements à l’étranger : virements SEPA et virements internationaux


Vous pouvez envoyer de l’argent par virement de votre compte bancaire vers un compte ouvert à l’étranger. Il s’agit d’un moyen de règlement sécurisé à privilégier pour régler des sommes importantes.

Entre pays de l’Espace économique européen (sauf la Suisse), les virements SEPA sont facturés dans les mêmes conditions qu’un virement national et exécutés dans le délai d’un jour ouvrable.

Concernant les virements internationaux (hors zone euro), les frais prélevés peuvent varier selon la banque et sont généralement à la charge de l’émetteur du virement. Le délai d’exécution d’un virement international dépend de chaque établissement bancaire.

 

Etre bien assuré durant son séjour à l’étranger


L’assurance habitation


Si vous louez un logement à l’étranger, informez-vous auprès du propriétaire ou de l’organisme intermédiaire pour savoir si le logement est assuré ou si vous devez souscrire une assurance spécifique.

Par ailleurs, concernant votre domicile en France, sachez que certains contrats d’assurance habitation contiennent une clause qui suspend la garantie vol au-delà d’une période d’inhabitation déterminée (60 ou 90 jours selon les contrats). Dans ce cas, il est nécessaire de contacter votre assureur si, lors de votre séjour à l’étranger, aucun membre de votre famille ne réside à votre domicile pour une durée supérieure à celle prévue par votre contrat.

 

L’assurance complémentaire santé


Il est important de souscrire une assurance complémentaire santé pour compléter les prestations de la Sécurité sociale dans l’hypothèse où vous seriez confronté à un accident ou atteint d’une maladie lors de votre séjour. Dans le cas contraire, vous ne serez remboursé des dépenses engagées que sur la base des tarifs de la Sécurité sociale.

Si vous séjournez en Europe, pensez à demander la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie. Elle permet la prise en charge des frais médicaux selon le barème de remboursement des frais du pays de séjour. A noter : la CEAM est individuelle et nominative. Chaque membre de votre famille doit avoir la sienne.

 

L’assurance des accidents corporels


Vous pouvez également souscrire un contrat d’assurance Garantie des Accidents de la Vie afin de bénéficier de prestations vous permettant de faire face aux dépenses non prises en charge par la Sécurité sociale et votre complémentaire santé en cas d’accident. Vérifiez que votre contrat ne prévoit pas de limites territoriales avant votre départ.

 

L’assurance responsabilité civile


L’assurance responsabilité civile est en général incluse dans votre contrat d’assurance habitation. Vérifiez que votre contrat couvre le pays de destination tout au long de votre séjour. Vous pouvez demander une extension de garantie si vous effectuez un séjour longue durée.

 

Les services d’assistance à l’étranger


En cas de problème durant votre séjour à l'étranger, vous pouvez bénéficier d'aides et services utiles en souscrivant un contrat d’assistance spécifique :

  • l’assistance aux personnes qui peut prévoir le rapatriement, le transport et l’admission à l'hôpital en cas d’accident ou de maladie, le remboursement des frais médicaux engagés à l’étranger, la prise en charge des frais de transport en cas d'interruption du voyage suite au décès d'un proche, le billet aller-retour pour un de vos proches, si vous êtes hospitalisé plus de 10 jours sans rapatriement possible, etc. ;
  • l’assistance automobile : rapatriement de votre véhicule en cas d'impossibilité de le conduire, prise en charge des frais de remorquage et de dépannage en cas de panne ou de crevaison, des frais d’hébergement pendant la durée de la réparation...

 

L’assurance des biens (bagages, objets de valeur)


Pour protéger vos biens lors de votre séjour à l’étranger, vous pouvez souscrire plusieurs types de garanties :

  • la garantie villégiature (généralement incluse dans les contrats multirisques habitation), qui couvre les biens perdus ou endommagés lors de séjours hors du domicile, en France ou à l'étranger ;
  • la garantie des bagages, qui couvre les effets personnels et les biens emportés ou achetés à l’étranger contre la perte, le vol, la disparition, la détérioration. Certaines cartes bancaires incluent cette garantie ;
  • la garanties « tous risques » objets divers, qui prend en charge le vol, la perte, et parfois la casse de certains objets de valeur (bijoux, appareils photo, téléphone mobile…).

 

L’assurance annulation de voyage


L’assurance annulation de voyage permet de prendre en charge, en partie ou en totalité, les frais correspondant aux prestations annulées si la cause de l’annulation est prévue par le contrat (décès d’un proche, accident, maladie…).

La garantie annulation peut être incluse dans le prix du séjour, être proposée par l’organisateur du séjour, être incluse dans un contrat d’assurance voyages souscrit individuellement ou faire partie des garanties associées à votre carte de paiement.

hl-editor-lemotduconseiller

virement SEPA

Le virement SEPA est un virement harmonisé au niveau européen qui permet de transférer des fonds en euros vers un compte tenu dans l’un des pays de la zone SEPA : les 28 pays de l’Union européenne, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, Monaco et la Suisse.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL