Demandez plus à votre banque

Choisir une assurance vie
en euros ou
en unités de compte ?

Il existe deux types de contrats d'assurance vie : les contrats en unités de compte et les contrats en euros. Choisissez celui qui correspond le mieux à vos objectifs!

Publié le 11/02/2014

Les contrats d'assurance vie en unités de compte répondent aux préoccupations des épargnants qui cherchent à tirer parti à long terme des performances des marchés financiers ; en contrepartie, ces épargnants acceptent de prendre un risque de perte en capital.
Les épargnants qui ne veulent pas s'exposer aux variations de la Bourse opteront pour un contrat assurance-vie en euros.

Les contrats d'assurance vie en unités de compte

Avec un contrat en unités de compte, vous choisissez sur quels types de supports vous allez placer votre épargne. Chaque unité de compte représente un support d'investissement pour un type d'actif.
La quasi-totalité des contrats en unités de compte sont des contrats « multisupports » combinant :

  • un fonds en euros (présentant les mêmes caractéristiques que les contrats en euros),
  • et des unités de compte présentant des profils de risque et de rendement variés : marché des actions, marchés obligataires, fonds diversifiés, garantis ou protégés, parts ou actions de sociétés immobilières, etc.

Leur nombre et leur nature varient d'un assureur à l'autre et d'un contrat à l'autre.
Les supports d'investissement des unités de compte sont soumis à la fluctuation des marchés financiers, à la hausse comme à la baisse, ce qui expose l'adhérent du contrat à un risque de perte en capital. Il n'y pas de garantie totale en capital.

 

Les différentes options de gestion financière de votre assurance vie

Les contrats en unités de compte proposent souvent des options financières pour diversifier automatiquement vos investissements en cours de contrat.
Voici quelques exemples :

  • l'option « Dynamisation de l'épargne» : permet de transférer automatiquement les intérêts générés par le fonds en euros vers un support en unités de compte ;
  • l'option « Sécurisation des plus-values » : lorsque les plus-values générées par un support en unités de compte atteignent un certain montant déterminé à l'avance, elles sont transférées automatiquement vers le fonds en euros ;
  • l'option « Limitation des pertes » : permet d'arbitrer automatiquement un support en unités de compte lorsque sa valeur baisse et conduit à un niveau de pertes supérieur à un montant préalablement déterminé.

hl-editor-bonasavoir-v2

Certains contrats n'offrent l'accès qu'à un nombre limité d'unités de compte tandis que d'autres vous permettent de répartir votre épargne sur plus d'une centaine d'unités de compte différentes.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Si vous n'avez ni le temps, ni le goût ou l'expérience nécessaire pour gérer votre contrat d'assurance vie en unités de compte seul, vous pouvez opter pour un contrat à gestion profilée. Vous choisissez alors entre différents profils de risque - « prudent », « équilibré », « dynamique » - celui qui correspond le mieux à vos objectifs. L'assureur se charge ensuite de répartir vos versements entre les différentes unités de compte et de procéder aux arbitrages nécessaires en cours de contrat, en fonction du profil choisi.

 

Intérêt des contrats d'assurance vie multisupports

Ils vous permettent de vous constituer et de gérer une épargne diversifiée au sein d'une enveloppe unique. Vous pouvez en effet répartir vos versements sur les différentes unités de compte comme vous le souhaitez.
Cette répartition n'est pas figée dans le temps : en cours de contrat, vous pouvez faire des arbitrages, c'est-à-dire passer d'une unité de compte à une autre pour modifier la composition de votre portefeuille.
En contrepartie de cette liberté, votre capital n'est pas garanti, sauf pour la part de votre épargne investie sur un fond en euros et/ou sur des fonds assortis d'une garantie en capital (une garantie en capital peut être octroyée dans certaines limites et sous réserve qu'il n'y ait pas de rachats anticipés sur le contrat). En clair, l'assureur ne s'engage que sur le nombre d'unités de compte souscrites (par exemple, 50 parts du fonds X ou de la Sicav Y) mais il ne peut pas en garantir la valeur qui va évoluer au gré des variations de leur marché de référence.
Si une partie de votre épargne est investie sur des actions et que les marchés boursiers progressent, la valeur de votre contrat va augmenter d'autant. A l'inverse, en période de baisse des marchés, sa valeur va diminuer.

 

Les contrats vie-génération

Les contrats vie-génération sont des contrats en unités de compte créés depuis le 1er janvier 2014. Les actifs de ces contrats sont partiellement investis dans le logement social ou intermédiaire, l'économie sociale ou solidaire, le capital-risque et les entreprises de taille intermédiaire (ETI). Pour inciter à la souscription de ces contrats vie-génération, un régime fiscal de faveur s'applique lors de la transmission des capitaux au décès de l'assuré.
Ces contrats peuvent faire l'objet d'une première souscription depuis le 1er janvier 2014 ou résulter de la transformation partielle ou totale de contrats d'assurance-vie existants entre le 1er janvier 2014 et le 1er janvier 2016 (sans perte de l'antériorité fiscale).

Les contrats d'assurance vie en euros

Le contrat d'assurance vie en euros fonctionne un peu comme un compte d'épargne rémunéré. Ils présentent les caractéristiques suivantes :

  • votre capital est garanti: à l'échéance du contrat, l'assureur est tenu de vous rembourser une somme égale au montant de vos versements(après déduction des différents frais), augmentée des intérêts capitalisés ;
  • ces intérêts sont crédités chaque année sur votre compte de la même manière que sur un livret d'épargne ; même s'ils ne vous sont pas versés immédiatement, les intérêts vous sont définitivement acquis : c'est ce qu'on appelle « l'effet cliquet assurance-vie » ;
  • une fois crédités sur votre compte, ces intérêts s'ajoutent au montant de votre épargne pour produire à leur tour des intérêts ; c'est l'effet « boule de neige » de la capitalisation des intérêts.

 

Intérêt des contrats d'assurance vie en euros

Ces contrats sont majoritairement investis sur des placements sans risque, des obligations en règle générale (une petite partie peut toutefois être investie sur des supports un peu plus risqués de manière à doper le rendement). L'assureur s'occupe de la gestion.
En contrepartie de cette sécurité (capital garanti après déduction des frais et de la fiscalité), les perspectives de rendementd'un contrat assurance vie en euros sont en principe plus faibles que celles d'un placement investi sur des supports plus risqués en fonction des conditions de marché.

 

Les contrats euro-croissance

Les contrats euro-croissance sont des contrats d'assurance-vie proches des contrats de groupe euro-diversifiés. Au terme d'une durée de détention minimale de 8 ans, ils offrent à l'assuré une garantie en capital ou en rente.
Depuis le 1er janvier 2014, il est possible de transformer des contrats d'assurance-vie existantsen contrats euro-croissance.

 

Assurance vie et retraite : le PERP

Le PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire) est un contrat d'assurance vie spécifiquement destiné à la constitution d'un complément de revenus pour la retraite.
Le PERP est soumis à un régime juridique et fiscal particulier.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL