Demandez plus à votre banque

Pourquoi préparer la cession de son entreprise ?

Se préparer à céder son entreprise plusieurs années à l'avance est indispensable pour optimiser la cession, c'est-à-dire identifier le bon repreneur, transmettre l'entreprise dans de bonnes conditions et trouver le meilleur schéma de transmission au plan juridique et fiscal.

Publié le 03/02/2014

Cession d'entreprise

Préparation de l'entreprise à céder

Préparer l'entreprise en vue de sa cession permet :

  • d'assurer la pérennité de l'entreprise après la cession,

  • et d'engager les négociations avec le repreneur potentiel dans des conditions plus favorables en rendant l'entreprise plus attractive.

 

Pour cela, il est conseillé de procéder en 2 temps. D'abord, faire un diagnostic précis de l'entreprise (audits portant sur les différents aspects de l'entreprise) en se mettant à la place d'un repreneur potentiel et, ensuite, mettre en œuvre les ajustements et outils nécessaires :

  • Changer la forme juridique de la société (transformation d'une SA (Société Anonyme) en SAS (Société par Actions Simplifiée), , par exemple) ou mettre une entreprise individuelle en société,

  • Regrouper certaines activités ou, au contraire, séparer certaines activités dans des structures distinctes,

  • Renforcer les fonds propres de la société et réduire son endettement financier,

  • Ajuster le niveau des investissements et des charges,

  • Changer le matériel de production,

  • Améliorer la marge (plutôt qu'augmenter le chiffre d'affaires à perte),

  • Sortir les éléments d'actif mobiliers et immobiliers non liés à l'exploitation,

  • Provisionner les stocks et les créances douteuses,

  • Diversifier le portefeuille clients lorsque l'entreprise est dépendante d'un ou deux gros clients,

  • Réaliser un business plan (qui expose la stratégie et les objectifs que se fixe l'entreprise à moyen terme ainsi que les actions et moyens à mettre en œuvre pour les atteindre),

  • Mettre en place un pilotage financier de l'entreprise (chiffre d'affaires du dernier mois, rentabilité du dernier trimestre, situation de trésorerie, etc.),

  • Chiffrer le coût de l'accompagnement de la cession par des conseils extérieurs (banquiers, avocats, comptables)

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Le business plan est un document stratégique qui permet de montrer au candidat à la reprise le potentiel de développement de l'entreprise et la rentabilité de l'investissement envisagé. Il est recommandé d'établir ce document avec un spécialiste (conseiller financier, expert-comptable, etc.).

La cession d'entreprise : préparer le départ du dirigeant

Une trop grande dépendance de l'entreprise vis-à-vis de son dirigeant qui souhaite vendre fragilise l'entreprise. Il est donc important, dans le cadre d'une cession de société, d'anticiper ce départ en trouvant et en formant le plus tôt possible le futur remplaçant du dirigeant :

  • en recrutant un bras droit à l'extérieur de l'entreprise,

  • ou en faisant monter en puissance un manager en interne,

  • ou en déterminant si un membre de la famille est candidat à la succession de l'entreprise (ce qui peut nécessiter de lui faire acquérir une expérience préalable suffisante au sein de l'entreprise).

L'objectif est de s'assurer de la bonne transmission du savoir-faire du dirigeant qui va partir.

Il convient également d'anticiper les conséquences de la cession sur la rémunération du dirigeant.

hl-editor-bonasavoir-v2

En cas de décès du chef d’entreprise, l’entreprise dont la transmission n’a pas été préparée en amont devra être partagée entre les héritiers du défunt selon les règles prévues par la loi.

Préparer le patrimoine du cédant

Identifier le bon schéma de cession vous permettra d’optimiser la fiscalité de la cession (imposition des plus-values, droits de donation ou de succession, Impôt Sur la Fortune (ISF)).

Pour cela, il vous faut :

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Les différents régimes d’imposition des cessions d’entreprise font souvent l’objet de modifications législatives. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel (conseiller juridique ou financier, avocat spécialisé en droit fiscal, etc.) avant d’opter définitivement pour un schéma de cession.

Quand préparer la cession de son entreprise ?

Former ou recruter le futur dirigeant, trouver le bon repreneur, restructurer son entreprise, diversifier son portefeuille clients... Cela peut demander parfois jusqu'à 2 ans.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL