Demandez plus à votre banque

Comment acheter des actions en Bourse ?

Pour acheter des actions en Bourse, l'ouverture d'un compte titres est indispensable. Vous pouvez gérer votre portefeuille d'actions vous-même ou confier cette mission à quelqu'un de plus expérimenté grâce au mandat de gestion.

Publié le 22/07/2014

Ouvrir un compte titres

Vous cherchez à savoir comment faire pour acheter des actions ? Avant d'acheter vos premières actions, vous devez demander à votre intermédiaire boursier de vous ouvrir un compte titres. C'est un compte qui récapitule le détail de votre portefeuille d'actions et enregistre les différentes transactions que vous réalisez. 

Le compte titres peut être :

  • individuel : vous êtes seul titulaire du compte et le seul à pouvoir effectuer des opérations dessus ;

  • joint : vous êtes titulaire du compte avec une autre personne et vous pouvez librement effectuer des opérations chacun de votre côté ;

  • indivis : les opérations ne peuvent pas être effectuées sans l'accord de chaque titulaire du compte (au moins deux titulaires).

L'ouverture d'un compte titres est généralement gratuite.


La convention de services

Lors de l'ouverture de votre compte titres, vous devez obligatoirement signer une convention de services généralement intitulée « convention de compte titres ». Cette convention définit les conditions dans lesquelles les services sont fournis par votre intermédiaire boursier ainsi que leur tarification.

Parmi les services proposés le plus fréquemment citons :

  • la réception, la transmission et l'exécution de vos ordres de bourse confirmée par l'envoi d'un avis d'opéré ;

  • la conservation ou l'administration de vos titres ainsi que les services accessoires comme la tenue du compte espèces associé au compte titres ;

  • l'encaissement des dividendes ;

  • l'envoi des relevés de votre compte titres (mensuels ou trimestriels) ;

  • l'envoi des documents fiscaux relatifs aux cessions et revenus de l'année...

 

La gestion de votre compte titres

Différentes options s'offrent à vous pour la gestion de votre compte titres :

  • vous pouvez gérer vous-même votre compte titres (gestion libre) ;

  • vous pouvez bénéficier des conseils d'un professionnel qui vous aide à composer et à faire évoluer votre portefeuille, tout en conservant votre autonomie dans la gestion de votre portefeuille (gestion conseillée) ;

  • vous pouvez confier la gestion de votre compte titres à votre conseiller grâce au mandat de gestion.


hl-editor-lemotduconseiller-v2

Plutôt que d'acheter des actions en direct, vous pouvez placer votre investissement dans des fonds d'investissements communs gérés par un professionnel (gestion collective).Dans ce cas, vous inscrivez sur votre compte titres des parts d'OPC : Sicav ou FCP. Pour en savoir plus, voir notre dossier spécial Tout savoir sur les Sicav et les FCP.

Le portefeuille d'actions sous mandat de gestion

Par manque de temps ou d'expérience, la gestion individuelle de votre portefeuille d'actions peut s'avérer difficile. Dans ce cas, sachez que vous pouvez donner mandat à votre conseiller pour qu'il gère votre portefeuille à votre place.

Le mandat de gestion devra notamment préciser :

  • vos objectifs de gestion : gestion dynamique, équilibrée ou prudente ;

  • les opérations autorisées ;

  • le mode de rémunération du gestionnaire (commission de gestion) ;

  • les conditions de résiliation du mandat.

Votre gestionnaire devra régulièrement rendre compte de sa mission (ces modalités seront également à préciser dans le contrat de gestion).

 

La commission de gestion

Si les tarifs sont libres, la commission de gestion peut être :

  • calculée proportionnellement à la valeur de votre portefeuille ;

  • ou prélevée uniquement lorsque des performances positives sont enregistrées.

A la commission de gestion proprement dite peut s'ajouter une commission de surperformance (en référence, par exemple, à un indice boursier).

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Contrairement au plan d'épargne en actions (PEA), le compte titres ne bénéficie d'aucun avantage fiscal. Sur un PEA, vos dépôts doivent pouvoir être bloqués au moins cinq ans pour bénéficier d'une fiscalité avantageuse*. Pour en savoir plus, voir notre fiche Compte titres ou PEA, comment choisir ?

*Selon la réglementation fiscale en vigueur.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL