Demandez plus à votre banque

Qu'est-ce que le dividende d'une action ?

Le versement d'un dividende permet de rémunérer l'actionnaire grâce au bénéfice réalisé par la société dans laquelle il a investi.

Publié le 01/12/2016

Devenir actionnaire, c’est accepter de prendre le risque de perdre tout ou partie de son investissement. En échange de ce risque, l’actionnaire attend une rémunération de son placement en actions. C’est pourquoi, il a le droit de recevoir chaque année une part du bénéfice distribué par la société : il s’agit du dividende.

 

Quand y a-t-il versement d'un dividende ?

La part des bénéfices de la société revenant aux actionnaires est distribuée sous forme de dividende.

Le versement d’un dividende (x euros de dividende par action) n’est pas obligatoire. Ce sont les actionnaires, réunis en assemblée générale annuelle, qui décident de voter ou non l’attribution d’un dividende, en fonction de l’évolution des résultats de la société et de ses perspectives.

Tout le bénéfice n’est pas distribué aux actionnaires. Une partie des bénéfices est réinvestie dans l’entreprise : elle est mise en réserve ou reportée sur l’année suivante (report à nouveau).

Le montant du dividende par action n’est donc pas garanti d’une année sur l’autre.

 

Détachement du dividende

 

Une fois que les actionnaires ont voté en assemblée générale annuelle le montant du dividende qui leur sera versé, une date est arrêtée pour procéder au détachement du dividende.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de conserver ses actions pendant un an ou plus pour toucher un dividende. Le dividende est versé à tous les actionnaires qui détiennent des titres à la clôture des marchés la veille du jour du détachement du dividende.


Paiement du dividende

hl-editor-bonasavoir-v2

dividendes des sociétés du CAC 40

En 2015, les entreprises du CAC 40 ont distribué 42,8 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires au titre de l'exercice 2014. (Source : Les Échos, 20 janvier 2016)

Le paiement du dividende (crédité sur un compte titres ordinaire ou sur un PEA) intervient quelques jours après le détachement du dividende (en principe, 3 jours ouvrables plus tard).

Les modalités de mise en paiement des dividendes votés par l'assemblée générale sont fixées par elle ou, à défaut, par le conseil d'administration ou le directoire.

Le dividende est généralement payé en numéraire. Il peut également être proposé par la société sous forme d’actions. On parle alors de paiement du dividende en actions.

Si l’actionnaire détient ses actions au nominatif pur, le dividende lui est versé directement par la société.

Si l’actionnaire détient ses actions au porteur ou au nominatif administré, le paiement du dividende est fait par virement global aux intermédiaires financiers teneurs de comptes titres qui le répartissent ensuite entre les différents actionnaires concernés.

 

Quel est l’impact du détachement du dividende sur la valeur de l’action ?

 

Le paiement du dividende étant une sortie d'argent pour la société, son versement est immédiatement répercuté sur le cours de l'action du fait de la modification de la valorisation de la société.

Ainsi, un actionnaire qui détient une action cotée 100 euros le 21 juin, et dont le dividende a été fixé à 5 euros, se retrouvera avec une action cotée à 95 euros le 22 juin au matin (jour du détachement du dividende) plus, lors de la mise en paiement, un dividende de 5 euros.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

délai de mise en paiement des dividendes

La mise en paiement des dividendes par la société doit avoir lieu dans un délai maximal de neuf mois après la clôture de l'exercice. En pratique, les dividendes sont le plus souvent payés durant les mois de juin à août pour les sociétés clôturant leur exercice au 31 décembre.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL