Demandez plus d'informations à votre banque

Conseils pour investir
en bourse

La rentabilité d'un portefeuille d'actions implique, avant toute chose la mise en place d'un portefeuille équilibré. Dans ce but, il faut définir précisément ses objectifs d'investissement et respecter quelques règles essentielles.

Publié le 05/01/2017

Quel est votre horizon d’investissement ?

 

Commencez par définir votre horizon d’investissement. Vous pouvez investir :

  • à court terme (moins de deux ans),
  • à moyen terme (entre deux et cinq ans),
  • ou à long terme (plus de cinq ans).

Un investissement en actions est par nature risqué ; il est préférable de l’envisager avec un horizon d’investissement à moyen ou à long terme. En effet, plus votre période d’investissement est courte, plus vous prenez le risque de devoir revendre vos actions au moment où leur cours est bas ce qui peut entraîner la réalisation de pertes. A l’inverse, investir en bourse s’avère être, le plus souvent, un investissement rentable sur le long terme (environ 10 ans).

 

Combien de lignes d’actions ?

 

Il n’est pas nécessaire de multiplier le nombre de lignes d’actions :

  • Si vous investissez moins de 15.000 euros, répartissez cette somme sur environ cinq lignes différentes de 3.000 euros chacune ;
  • Pour les portefeuilles plus importants, il est conseillé de ne pas dépasser quinze lignes. Votre portefeuille deviendrait vite difficile à gérer.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

bien gérer son portefeuille d'actions

Vous pouvez étoffer le nombre de lignes pour répartir le risque mais vous aurez besoin de consacrer beaucoup de temps au suivi de votre portefeuille. Il est alors conseillé de recourir à la gestion de portefeuille sous mandat ou à des formules collectives de placement (Sicav, FCP).

Comment choisir ses actions ?


  • Lorsque vous décidez de miser sur les marchés actions, diversifiez les risques en variant les secteurs et les zones géographiques sur lesquelles vous investissez.
  • Choisissez de préférence des secteurs d’activité que vous connaissez, ou ceux auxquels vous « croyez ».
  • N'hésitez pas à panacher votre portefeuille. Vous pouvez acheter des actions, des obligations, des obligations convertibles en actions, des produits dérivés. Les produits dérivés ne doivent pas représenter plus de 10 % de votre investissement global car ce sont des produits risqués.
  • Choisissez des lignes d’actions avec une volatilité faible et d’autres avec une volatilité plus importante : plus la volatilité d’une action est élevée, plus l’investissement dans cette action est considéré comme risqué et plus l’espérance de gain (ou risque de perte) pourra être important.

 

hl-editor-lemotduconseiller-v2

constituez-vous une épargne de précaution !

Un investissement en actions comportant un risque de perte en capital, commencez toujours par vous constituer une épargne de précaution en investissant une partie de votre épargne sur des supports sans risque où l'épargne est disponible. Cela vous évitera d'avoir à revendre des titres lorsque les marchés sont en baisse. Il existe différents livrets d'épargne sans risque : livret A, LDD, livret jeune, LEP, compte sur livret.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL