Demandez plus à votre banque

Comment lire un
bulletin de paie ?

Que vous soyez stagiaire ou salarié, peu importe votre contrat, votre employeur doit vous remettre une fiche de paie à chaque fois qu'il verse votre salaire. Comment lire un bulletin de salaire ? Voici quelques explications pour vous aider à décrypter ses principales rubriques.

Publié le 02/08/2016

L'offre LCL Étudiants

Lire une fiche de paie

Exemple d'une fiche de paie

Comprendre son bulletin de paie : les informations disponibles

 

  1. Emploi occupé et qualification/échelon/coefficient : ces mentions sont précisées dans votre contrat de travail. Elles font référence à la grille des emplois figurant dans votre convention collective. Assurez-vous qu’elles correspondent bien aux fonctions que vous occupez effectivement dans l’entreprise.

  1. Convention collective : c’est elle qui détermine notamment votre salaire minimum, vos droits aux congés payés et les délais de préavis applicables en cas de démission ou de licenciement. Retrouvez la convention collective applicable dans votre entreprise

  1. Salaire brut de base : il est égal au produit du nombre d’heures effectuées dans le mois et du taux de rémunération horaire (si vous êtes au forfait, votre rémunération de base dépend de la nature et du volume du forfait). A ce salaire de base, peuvent s’ajouter des primes (13e mois, prime d’ancienneté, prime sur objectifs…) et des remboursements (transport, frais avancés…)

  1. Congés payés : si vous avez pris des congés payés au cours du mois concerné, vérifiez que le nombre de jours qui apparaît sur votre bulletin de salaire est conforme.

  1. Cotisations sociales : seule la part salariale des cotisations sociales (c’est-à-dire les cotisations à votre charge) est déduite de votre salaire brut total pour former le salaire net à payer. La part patronale des cotisations qui figure peut-être sur votre bulletin n’impacte pas votre rémunération.

  1. Salaire net à payer : c’est la somme que vous avez effectivement perçue.

  1. Net imposable (ou net fiscal) : il s’agit du montant soumis à l’impôt sur le revenu ; il est un peu plus élevé que le « net à payer » car il comprend une partie de la CSG et la CRDS. La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont des prélèvements fiscaux destinés à diversifier les sources de financement de la sécurité sociale.


Combien de temps doit-on conserver ses fiches de paie ?

 

Votre bulletin de salaire est un document très précieux. Conservez toutes vos fiches de paie sans limitation de durée : elles vous serviront à faire valoir certains de vos droits (droit aux Assedic, à la retraite…).

hl-editor-bonasavoir-v2

Bulletin de paie simplfié

Depuis mars 2016, les entreprises qui le souhaitent peuvent remettre à leurs salariés un bulletin de paie simplifié, plus court, qui ne comporte qu'une quinzaine de lignes afin de le rendre plus facilement compréhensible. A partir de janvier 2017, le bulletin de paie simplifié concernera obligatoirement les entreprises de plus de 300 salariés et, à partir de janvier 2018, toutes les entreprises.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL