Demandez plus à votre banque

Trouver une bonne idée
de création d'entreprise :
nos conseils

Devenir entrepreneur est un défi motivant mais créer son entreprise ne doit pas s'improviser. Trouver une bonne idée d'entreprise est une étape préalable essentielle à la création d'entreprise. Voici quelques conseils pour dénicher le concept d'entreprise adapté à votre profil et protéger juridiquement votre idée.

Publié le 25/01/2016

Création d'entreprise

Trouver l’idée pour créer son entreprise

 

Il n’y a pas de bonne idée de création d’entreprise dans l’absolu. Que votre idée de création d'entreprise soit innovante ou classique, la bonne idée est avant tout celle qui vous conviendra le mieux.

  • Créer son activité dans un secteur d'activité ou un métier que l’on connaît bien. Cette option présente de nombreux atouts : compétences professionnelles nécessaires déjà acquises et maîtrisées, crédibilité face aux clients et aux investisseurs, plus de sécurité. Il est toutefois conseillé de toujours actualiser ses connaissances et de se former dans les domaines spécifiques à la création d'entreprise (gestion, finance, comptabilité, commercialisation, marketing...).

  • Créer son entreprise pour lancer un nouveau produit ou un nouveau service. Si cette option peut s'avérer accélératrice de profit, les besoins financiers sont aussi souvent plus importants. Cela nécessite en outre de se tenir informé des nouveaux produits commercialisés, des nouveaux modes de consommation, des nouvelles technologies marketing et des secteurs émergents en France ou à l'étranger.

Consultez la fiche APCE consacrée aux nouvelles idées de création d’entreprise et tendances repérées dans la presse et sur Internet.

  • Monter une société pour transposer un savoir-faire ou un produit connu sur un autre marché ou dans le cadre d’une autre activité. Vous pouvez, par exemple, importer en France un concept découvert à l’étranger et qui y a fait ses preuves. Attention : même si le produit ou le service est déjà connu du public, sa nouvelle adaptation peut ne pas être appréciée de tous.

hl-editor-bonasavoir-v2

63% des créateurs d’entreprise créent une entreprise qui correspond à leur métier de base.

Source : www.cci.fr

  • Rejoindre un réseau de franchise. La franchise est un contrat de collaboration par lequel une entreprise (le franchiseur) concède à un entrepreneur (le franchisé) l'utilisation d'une partie des droits lui appartenant (le nom commercial, la marque, le concept) contre le versement d'un pourcentage calculé sur son chiffre d'affaires ou sur ses bénéfices. Le franchisé bénéficie du savoir-faire du franchiseur et est propriétaire de son fonds de commerce. Pour en savoir plus, consultez notre Guide pratique de la franchise.

  • Exploiter un fonds de commerce en location-gérance : Le contrat de location-gérance permet au propriétaire d'un fonds de commerce de concéder à une personne (le locataire-gérant) le droit d'exploiter librement ce fonds moyennant le paiement d'une redevance. L’intérêt pour le locataire-gérant est d'être à son compte sans avoir à investir immédiatement dans l'achat des éléments qui composent le fonds : la clientèle, le droit au bail, le matériel, les marchandises… Pour en savoir plus sur la location-gérance (conditions, obligations du propriétaire du fonds et du locataire gérant, contrat de location-gérance).

 

Protéger son idée d'entreprise : nos conseils

 

Quels que soient votre projet de création d’entreprise et votre domaine d’activité, ce que vous inventez ou concevez doit être juridiquement protégé.


Pourquoi protéger juridiquement son idée d’entreprise ?

  • Pour protéger l'image et garantir la qualité du produit ou du service créé ;
  • pour valoriser vos créations et accroître votre crédibilité auprès de vos clients et de vos partenaires, notamment financiers ;
  • pour être le seul à pouvoir l'exploiter ;
  • pour pouvoir poursuivre en justice toute personne qui ferait une utilisation frauduleuse du produit ou du service créé.

Comment protéger son idée d'entreprise (brevet, marque) ?

En pratique, protéger une idée en tant que telle n'est pas possible. En revanche, protéger la forme de l’idée (invention, marque, création intellectuelle...) est impératif.

  • Si vous avez créé un logiciel, ou une autre œuvre de l'esprit, le droit d'auteur pourra protéger votre idée.
  • Il est aussi possible de dater son idée en utilisant l'enveloppe Soleau dans laquelle il faut décrire ou reproduire sa création. Cette enveloppe est conservée par l'INPI. En cas de litige, l'enveloppe pourra être utilisée devant le tribunal compétent comme preuve de la date et du contenu de votre création. Le prix de l’enveloppe Soleau est de 15 euros et sa durée est de 5 ans renouvelable. Attention, l'enveloppe Soleau n'est pas un titre de propriété industrielle, son titulaire ne peut donc pas se prévaloir d'un monopole d'exploitation sur sa création.
  • Il est aussi possible de protéger un produit qui possède une origine géographique précise et des qualités, une notoriété ou des caractéristiques liées à ce lieu d’origine. Il suffit de déposer un dossier de demande d'homologation d'indication géographique auprès de l'INPI.


Pour plus d'informations sur les brevets, marques et protection des droits d'auteur, renseignez-vous auprès de l'Institut National de la Propriété Industrielle (INPI).

hl-editor-bonasavoir-v2

Le silence de l'INPI vaut rejet de la demande

Depuis le 9 mai 2015, le silence de l’INPI dans le cadre de certaines procédures ne vaut plus acceptation mais décision de rejet (demandes d’enregistrement de marques, dessins et modèles ; requêtes en délivrance de brevets).

Créer son entreprise sur Internet

 

Si vous décidez de créer un site Internet, que ce soit pour vendre « en ligne » des produits ou des services ou, tout simplement, pour faire connaître votre entreprise, vous devez donner à ce site un « nom de domaine », du type « lenomdemonentreprise.fr ».

Commencez par vérifier que le nom de domaine que vous envisagez d'utiliser est bien disponible quelles que soient les extensions (.com, .fr).

Réservez ensuite votre nom de domaine.

Enfin, il est recommandé d'enregistrer votre nom de domaine sous la forme d’une marque.

Consultez la fiche de l'INPI sur la marche à suivre pour réserver un nom de domaine.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL