Demandez plus à votre banque

Quelle est la définition d'une entreprise ? Quelles sont les différences entre une microentreprise, une PME et une ETI ? Comment devenir créateur d'entreprise ?

Publié le 25/01/2016

Création d'entreprise

Entreprise : définition

 

L'entreprise est une notion économique et sociale qui peut être définie comme « une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d'une certaine autonomie de décision, notamment pour l'affectation de ses ressources courantes ».

(Source : INSEE).

Il peut s'agir :

  • d’une entreprise individuelle : cas d’une personne physique exerçant individuellement une activité professionnelle non salariée ;
  • d’une société : cas d’une personne morale ayant pour objet la production de biens ou la réalisation de prestations de services, autonome financièrement et juridiquement vis-à-vis de ses associés et dirigeants. La société peut avoir un ou plusieurs établissements.


Le but d'une entreprise est de proposer des services ou des produits à des clients.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur les différences entre une entreprise individuelle et une société.

Objectifs d’une entreprise

 

Les objectifs recherchés par une entreprise peuvent être multiples.

Selon les économistes, l’objectif principal d'une entreprise est de réaliser un profit. Le profit correspond à la différence entre les recettes et les coûts de l’entreprise.
Cet objectif purement financier permet de différencier l’entreprise de l’association à but non lucratif.
En pratique, le dirigeant d’entreprise peut également viser d’autres objectifs. Par exemple : maximiser le chiffre d’affaires, augmenter la taille de l’entreprise, développer de nouvelles activités, mettre au point de nouveaux produits ou une nouvelle offre de services, etc.

Les entreprises peuvent également poursuivre, parallèlement à leurs objectifs financiers et stratégiques, des objectifs sociétaux : une politique sociale avantageuse pour ses salariés, la protection de l’environnement, la lutte contre les discriminations…

hl-editor-bonasavoir-v2

création d'entreprises en 2014

550 794 entreprises ont été créées en France en 2014 (+2 % par rapport à 2013).

Source : APCE

Les différentes tailles d'entreprise

 

Les entreprises sont classées en quatre catégories pour les besoins de l'analyse statistique et économique selon 3 critères : effectif, chiffre d'affaires et total de bilan.

  • Une microentreprise est une entreprise occupant moins de 10 personnes et qui a un chiffre d'affaires ou un total de bilan annuel n'excédant pas 2 millions d'euros. Cette définition diffère de celle utilisée pour déterminer le régime fiscal de la microentreprise ;
  • Une PME (petite et moyenne entreprise) est une entreprise qui occupe moins de 250 personnes, et qui a un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros ;
  • Une entreprise de taille intermédiaire (ETI) est une entreprise qui a entre 250 et 4 999 salariés, et un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliard d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 2 milliards d'euros. Une entreprise qui a moins de 250 salariés, mais plus de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires et plus de 43 millions d'euros de total de bilan est aussi considérée comme une ETI ;
  • Une grande entreprise est une entreprise qui a au moins 5 000 salariés. Une entreprise qui a moins de 5 000 salariés mais plus de 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires et plus de 2 milliards d'euros de total de bilan est aussi considérée comme une grande entreprise.


Selon que vous lanciez votre activité seul ou à plusieurs, vous devez choisir parmi différents statuts juridiques d'entreprise.

Les différentes tailles d'entreprise

Devenir créateur d’entreprise : quelles conditions juridiques ?

 

Une personne peut constituer elle-même une entreprise dans laquelle elle sera l'associée unique, peu importe la taille de l'entreprise et le nombre de salariés embauchés. Pour créer sa propre structure, il faut :

  • être âgé au moins de 16 ans (pour créer une EURL, EIRL ou SASU) ou de 18 ans pour créer un autre type de structure ;
  • être domicilié en France pour toute création sur le territoire français ;


Pour en savoir plus sur les conditions de création d’entreprise par un mineur émancipé ou non émancipé

Consultez notre article sur les démarches à effectuer pour la création d’une entreprise

hl-editor-bonasavoir-v2

Sur 100 créateurs d’entreprise :

  • 12 n’ont aucun diplôme ;
  • 12 ont un diplôme technique (BTS, DUT) ou un premier cycle ;
  • 30 ont un diplôme 2e cycle, 3e cycle ou grande école ;
  • 46 ont un bac, un bac pro, un BEP, un CAP ou un BEPC.

Source : www.cci.fr

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL