Demandez plus à votre banque

Argent de poche pour enfants et ados

Vous hésitez à donner de l'argent de poche à votre enfant ? Quel est le bon âge pour commencer ? Combien donner par mois ? Voici quelques pistes pour vous aider dans votre réflexion.

Publié le 22/08/2016

Les enfants et la banque

Pourquoi donner de l'argent de poche à votre enfant ?

 

Donner de l'argent de poche à votre enfant peut être pédagogique et présente plusieurs intérêts :

  • initier votre enfant à la valeur de l’argent ;
  • apprendre à votre enfant à gérer un budget et à identifier ses besoins et ses envies ;
  • favoriser l'autonomie de votre enfant et l'encourager à prendre seul des décisions (économiser ou se faire plaisir).

 

Argent de poche moyen pour un enfant

Le montant de l’argent de poche donné à votre enfant dépend de plusieurs données (son âge, sa maturité, le budget familial).

 

Apprendre aux enfants et ados comment bien gérer leur budget en leur donnant de l'argent de poche : quel montant pour quel âge ?

hl-editor-bonasavoir-v2

les parents et l'argent de poche

54 % des parents pensent que l’argent de poche est une façon d’apprendre aux jeunes à être responsables financièrement. 83 % des parents ont noté une meilleure compréhension de la valeur de l’argent grâce à l’argent de poche donné à leurs enfants.

Source : IPSOS, septembre 2014

Votre enfant a moins de 6 ans

A cet âge, votre enfant n’a pas de réels besoins en dehors de ce que vous mettez à sa disposition. Une petite somme symbolique et occasionnelle (anniversaire, perte de dents, etc.) peut suffire à faire l'affaire.

 

Votre enfant a entre 7 et 10 ans : le premier argent de poche

Votre enfant commence à savoir compter et à comprendre la valeur de l’argent. Vous pouvez lui donner quelques euros de façon régulière (entre 5 et 20 euros par mois, par exemple).

C’est l’occasion de conseiller votre enfant sur l’utilisation qu’il peut faire de son argent de poche. Pour instaurer un véritable dialogue, essayez de ne pas porter de jugement sur son comportement, qu'il soit économe ou dépensier ! Il va apprendre avec le temps.

 

Votre enfant a entre 11 et 14 ans

Une fois au collège, votre enfant est plus autonome. Vous pouvez alors lui donner un peu plus d’argent de poche (entre 20 et 50 euros par mois, par exemple, selon votre budget) tout en prenant en charge les dépenses « hors loisirs » comme les vêtements, les équipements scolaires et certaines sorties coûteuses.

Soyez tolérant à l’égard de l’usage qu’il fait de son argent de poche tout en restant ferme concernant certains achats nocifs pour sa santé (cigarettes, alcool).

 

Argent de poche : 15 à 17 ans

A cet âge, votre enfant est en principe capable de gérer son propre budget. Il peut désormais acheter ses vêtements et assurer ses sorties entre amis de façon autonome.

Déterminez avec lui la somme d'argent mensuelle qui vous semble raisonnable et en adéquation avec le budget familial. Si votre enfant pense que cette somme n’est pas assez élevée, vous pouvez l’aider à trouver un petit boulot (baby-sitting, jardinage, cours de soutien…) pour arrondir ses fins de mois.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

placer l'argent de poche

Vous pouvez placer l’argent de poche de votre enfant sur un livret d’épargne (livret A, livret Jeune) ou sur un compte bancaire selon son âge. Expliquez-lui votre démarche. Il pourra, selon son âge, disposer de moyens de paiement (carte bancaire jeune, chéquier) lui permettant de dépenser son argent de poche et d’acquérir ainsi plus d'autonomie.

Donner de l’argent à ses enfants pour les récompenser

En complément de l’argent de poche distribué de façon régulière à votre enfant, vous pouvez également rémunérer symboliquement certains services rendus ou des tâches ménagères exceptionnelles pour apprendre à votre enfant qu'il faut fournir des efforts pour gagner de l’argent.

Par exemple : lavage de voiture, jardinage, baby-sitting familial…

Vous pouvez également récompenser de temps en temps votre enfant pour ses efforts scolaires par une petite enveloppe.

hl-editor-bonasavoir-v2

rémunération des services rendus à la maison

En France, 61 % des foyers ayant un enfant âgé entre 14 et 17 ans rémunère celui-ci pour le ménage, 40 % pour du jardinage, 37 % pour le lavage de voiture, 24 % pour des courses, 15 % pour le babysitting des frères et sœurs.

Source : Institut CSA, 2012

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL