Demandez plus à votre banque

Produits d'épargne et d'investissement peu risqués

Pour financer un projet dans les meilleures conditions, le support d'épargne sur lequel vous placez votre argent doit être sécurisé. Le potentiel de rendement et la disponibilité de l'épargne sont également des critères à prendre en considération pour le choix de votre support d'épargne.

Publié le 14/06/2017

Les produits d’épargne et supports d’investissement adaptés au financement de votre projet à court ou moyen terme dépend :

  • de votre horizon de placement (combien de temps vous engagez-vous à immobiliser votre épargne ?)
  • et du niveau de risque que vous acceptez de prendre (risque nul ou modéré pour assurer, quoiqu’il arrive, le financement de votre projet).

 

Placements sans risque en capital

 

Plusieurs types de produits sont sans risque et adaptés à une épargne de court ou moyen terme (moins de 5 ans).

 

Produits sur lesquels l’épargne est disponible


Si vous souhaitez que votre épargne reste disponible (afin de pouvoir effectuer des retraits à tout moment sans pénalité), il est conseillé d’opter pour l’un des produits suivants :

  • les comptes sur livret : livrets défiscalisés (livret A, LDDS, livret d’épargne populaire et livret jeune) et, une fois les plafonds de versements atteints sur ces livrets, livrets bancaires ordinaires (dont les intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux) ;
  • les livrets à taux boosté qui peuvent vous permettre de bénéficier d’un taux plus élevé que celui d'un compte sur livret classique ;
  • le compte épargne logement (CEL) dont le plafond des versements est fixé à 15 300 € ;
  • les Sicav et FCP monétaires via un compte-titres ou une assurance-vie en euros : ces fonds sans risque sont particulièrement adaptés pour placer une somme importante pendant quelques mois dans l'attente de son réemploi à court ou moyen terme (par exemple, si vous disposez d’une somme provenant de la vente d'un bien immobilier, d'un héritage ou d'une donation) ;
  • une assurance-vie en euros : ces contrats sont majoritairement investis sur des placements pas ou peu risqués (produits monétaires et obligations, en règle générale). En contrepartie de cette sécurité (capital garanti après déduction des frais et de la fiscalité), les perspectives de rendement sont toutefois plus faibles que sur une assurance-vie en unités de compte.

 

Produits sur lesquels l’épargne est bloquée


Il existe d’autres supports de placement à capital garanti à court ou moyen terme mais sur lesquels l’épargne est bloquée pendant un certain temps :

  • le plan épargne logement (PEL: l’épargne est, en principe, bloquée pendant 4 ans car tout retrait avant le 4e anniversaire du PEL entraine sa fermeture et la perte de tout ou partie des avantages associés au plan. En contrepartie de cette indisponibilité, le PEL offre une rémunération plus attrayante que celle des livrets réglementés défiscalisés (1,00 % brut par an pour les PEL ouverts depuis le 1er août 2016). Les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu jusqu'au 12e anniversaire du plan (mais pas de prélèvements sociaux) ;
  • les comptes à terme : ces produits d’épargne sont particulièrement adaptés si vous souhaitez placer une somme importante (par exemple, si vous disposez d’une somme provenant de la vente d'un bien immobilier, d'un héritage ou d'une donation) et si vous avez une idée précise de la date à laquelle vous devrez récupérer votre épargne pour réaliser votre projet. La banque s'engage à rémunérer votre épargne à un taux fixé à l'ouverture du compte. Ce taux est librement déterminé par chaque banque au moment de la souscription et dépend du montant de la somme placée et de la durée de placement choisie (3 mois, 6 mois, un an, etc.). En général, plus la durée de blocage de l’épargne est longue, plus le taux de rémunération est élevé. En cas de retrait anticipé, la rémunération est toutefois revue à la baisse. A noter : il ne peut être effectué qu’un versement unique à l’ouverture du compte à terme (une fois ouvert, le compte ne peut plus être alimenté).

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Répartir les dépôts sur plusieurs comptes à terme

Si vous avez une somme importante à placer, ou des sommes à placer en plusieurs fois, répartissez vos dépôts sur plusieurs comptes à terme. Cela vous permettra, en cas de besoin, de récupérer une partie de votre épargne en fermant un seul de vos comptes et de continuer à bénéficier de la rémunération promise pour les sommes restées bloquées sur vos autres comptes à terme.

Placements à risque en capital

 

Si vous êtes prêt à prendre certains risques, vous pouvez placer votre épargne sur les supports suivants :

  • les Sicav et FCP obligataires à l'intérieur d'un compte titres : votre épargne reste disponible et le risque de perte en capital est modéré. La valeur des Sicav et FCP obligataires évolue à l'inverse des taux d'intérêt. Plus les taux d'intérêt baissent, plus la valeur des parts monte, et inversement ;
  • les Sicav et FCP avec une date d’échéance (les fonds à formule) : votre épargne est bloquée (généralement entre 3 et 8 ans) et la performance du fonds est définie en fonction de l’application d’une formule. Les fonds à formule permettent de récupérer à l’échéance du fonds tout ou partie de l’investissement initial (fonds à capital garanti ou fonds à capital protégé). Le rendement est variable car il dépend de l'évolution de l'indice de référence et de la formule de calcul prévue par le fonds ;
  • les fonds profilés (Sicav et FCP diversifiés) : la composition des fonds profilés est diversifiée et est établie en fonction d'un objectif de gestion prédéfini : prudent, équilibré, dynamique, etc. Le rendement du support d’épargne dépend du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL