Demandez plus à votre banque

Comment épargner son argent ?

Pour être sûr de bien épargner et choisir le placement le plus intéressant, il faut commencer par vous poser les questions suivantes : quel est votre objectif d'épargne ? Quel est votre horizon de placement ? Quel risque êtes-vous prêt à prendre ? Quel rendement attendez-vous ?

Publié le 13/06/2017

Le support d’épargne que vous choisissez doit être adapté à votre objectif d’épargne et à votre profil d’épargnant.

 

Pourquoi épargner ?

Définissez précisément votre projet d’épargne. En effet, le choix du support d’épargne dépend de ce que vous voulez faire avec votre argent :

 

Votre objectif de placement vous permet de vous orienter vers les produits d’épargne les plus adaptés.

Par exemple, si vous souhaitez vous constituer une épargne de précaution, privilégiez les supports sans risque, à capital garanti, et sur lesquels l’épargne est disponible immédiatement.

Si vous souhaitez vous constituer un capital financier sur le long terme, privilégiez plutôt les produits de capitalisation sur lesquels les gains sont réinvestis au fur et à mesure de leur réalisation (PEA, Perco, Perp, etc.).

Si vous souhaitez compléter vos revenus de façon régulière, il faudra au contraire vous tourner vers les produits de distribution, dont les gains peuvent être reversés périodiquement au souscripteur (compte-titres, assurance-vie, Sicav et FCP à revenus, etc.).

Pour mettre de l'argent de côté, voir tous nos conseils pour épargner régulièrement.

 

Placement d’épargne à court, moyen, ou long terme ?

 

Le choix du support d’épargne dépend également de la durée envisagée de votre placement. Vous souhaitez placer votre argent quelques mois, quelques années (3 à 5 ans) ou au-delà de 5 ans ?

Pour les placements à court terme, il est généralement conseillé de souscrire des placements sans risque (à capital garanti) sur lesquels l’épargne est disponible à tout moment.

Pour les placements à moyen terme, vous pouvez vous tourner vers des produits un peu plus risqués.

Si vous pouvez placer votre argent au-delà de 5 ans (et si vous vous êtes déjà constitué une épargne de précaution), vous pouvez envisager des supports plus dynamiques, en fonction du niveau de risque que vous êtes prêt à accepter, et sur lesquels votre épargne peut être bloquée plusieurs années.  Un placement à long terme peut vous permettre d’épargner pour votre retraite.

 

Épargner avec quel niveau de risque ?

 

Avant de placer votre argent sur des supports à risque, commencez toujours par vous constituer une épargne de précaution.

Une fois ce matelas de sécurité constitué, vous pouvez envisager de diversifier vos placements pour une partie de votre épargne et de souscrire des supports d’investissement plus risqués avec un potentiel de rendement plus élevé.

Le fait de diversifier vos placements sur des supports investis, par exemple, majoritairement en actions, vous permet, en principe, de dynamiser le rendement global de votre épargne sur le long terme.

 

Epargne et rendement

 

Le rendement d’un produit d’épargne est toujours lié au niveau de risque attaché à celui-ci :

  • lorsqu’un placement est à capital garanti (c’est-à-dire sans risque), sa rémunération est généralement faible ;
  • lorsqu’un placement a un potentiel de rendement élevé, il existe un risque de perdre tout ou partie du capital investi.


N’investissez pas plus de 20 % de votre épargne sur des supports dits dynamiques : Sicav et FCP actions, PEA, assurance-vie en unités de compte et Perp en unités de compte.

Placez le reste de votre épargne sur des supports diversifiés qui présentent un profil de risque plus équilibré : par exemple, contrat d’assurance-vie multisupports, Sicav et FCP diversifiés.

Taux d'épargne des ménages en France et dans les autres pays membres de la zone euro à fin 2015.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Investissement Socialement Responsable (ISR)

Il existe certains produits d’épargne qui permettent de concilier performance financière, développement durable et solidarité sociale : l’Investissement Socialement Responsable (ISR) et la finance solidaire. Pour en savoir plus, consultez notre « Guide pratique de l'ISR et de la finance solidaire ».

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL