Demandez plus à votre banque

Moyens de paiement :
lesquels choisir ?

Pour maintenir un budget équilibré et éviter les incidents de paiement, il est utile de connaître les moyens de paiement adaptés à chaque situation. Quel type de carte bancaire choisir ? Comment faire un virement bancaire ? Quelle est la différence entre le prélèvement et le TIP ?

Publié le 16/06/2016

Bien gérer son budget

Quelle carte bancaire choisir pour bien gérer son budget ?


Il existe plusieurs types de cartes bancaires. Choisissez celle qui est adaptée à votre situation et à vos besoins.

 

Carte de retrait et carte de paiement


Si vous souhaitez simplement pouvoir retirer de l’argent liquide, vous pouvez choisir une carte de retrait.

Si vous avez également besoin de payer des achats chez des commerçants physiques ou en ligne, vous aurez besoin d’une carte de paiement.

 

Carte bancaire à autorisation systématique


Pour maintenir un solde positif sur votre compte, mieux vaut privilégier une carte bancaire à autorisation systématique.

La carte bancaire à autorisation systématique est rattachée à votre compte et, comme toutes les cartes bancaires classiques, elle permet de retirer de l’argent dans un distributeur et de payer des achats chez les commerçants.

Sa particularité réside dans le fait qu’avant chaque opération, le compte bancaire est interrogé pour vérifier qu’il est suffisamment alimenté. Si la provision disponible sur le compte est insuffisante, l’opération est refusée.

 

Carte à débit immédiat ou à débit différé


Sur une carte de paiement à débit immédiat, les opérations passent sur le compte bancaire au fur et à mesure de leur réalisation. Cela facilite le suivi du solde du compte bancaire.

Sur une carte de paiement à débit différé, le total des opérations passe à la fin du mois. Cela permet un débit des paiements effectués au cours du mois une fois que le salaire est versé, par exemple. A chaque fois que vous consultez votre compte bancaire, pour éviter toute mauvaise surprise à la fin du mois, n’oubliez pas de prendre en compte les dépenses que vous avez déjà effectuées avec votre carte mais qui ne sont pas encore enregistrées par votre banque !

 

Carte de paiement sans contact


La carte de paiement sans contact est particulièrement adaptée pour le paiement de petits montants (20 à 30 € selon les banques). Il suffit de la passer devant le terminal de paiement sans composer le code confidentiel. Le montant est débité sur le compte dans les mêmes conditions qu'un paiement par carte avec contact. Un ticket de paiement est édité.

Pour les autres montants, la carte doit être insérée dans le terminal de paiement et le code confidentiel tapé.

 

Faire un virement : à privilégier pour les paiements ponctuels


Le virement permet de transférer une somme d’argent du compte bancaire de l’émetteur vers celui du bénéficiaire.

Il est possible d’effectuer un virement au guichet d’un établissement bancaire ou en ligne sur le site internet de la banque. Pour faire un virement, il est obligatoire d’avoir l’argent nécessaire sur votre compte et d’avoir le RIB (relevé d’identité bancaire) du bénéficiaire.

Pour les dépenses régulières et fixes comme le loyer ou le versement d’une pension alimentaire, il est conseillé de procéder à des virements automatiques mis en place par la banque.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

quelle carte choisir avec un budget serré ?

Vous avez un budget serré ? La carte bancaire à autorisation systématique est particulièrement adaptée pour éviter tout découvert. Attention toutefois, ce type de carte n’est pas accepté partout (par exemple, stations-services ou parkings).

Les prélèvements pour les paiements réguliers ou occasionnels


Le prélèvement permet de payer automatiquement certaines factures directement par le débit de votre compte de dépôt.

Vous pouvez privilégier ce moyen de paiement pour régler les factures régulières et payables à dates fixes : eau, électricité, assurance, téléphone, impôts...

Le prélèvement permet d'éviter tout retard ou oubli de paiement.

Pour mettre en place un prélèvement, vous devez remplir et signer une autorisation de prélèvement et la retourner à l’organisme créancier concerné, accompagnée de votre RIB.

Vous pouvez mettre fin à un prélèvement en informant votre créancier et en prévenant votre banque.

Bon à savoir : vous pouvez contester un prélèvement en notifiant votre opposition par écrit à votre agence bancaire, en précisant les caractéristiques du prélèvement concerné. Informez également le créancier de votre contestation.

 

Payer par TIP (titre interbancaire de paiement) ?


Le TIP (titre interbancaire de paiement) est une autorisation ponctuelle donnée à un créancier de débiter votre compte bancaire d’un montant précis figurant sur le TIP.

Si c’est la première fois que vous utilisez le TIP avec un créancier, joignez votre RIB au TIP signé. Envoyez ensuite le TIP par voie postale dans l’enveloppe généralement fournie par l’organisme créancier.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

éviter les incidents de paiement avec un prélèvement

L’organisme créancier vous envoie les informations concernant le prélèvement quelques jours avant, ou une fois par an si un échéancier est établi. Assurez-vous que votre compte est suffisamment approvisionné à la date de prélèvement prévue. Dans le cas contraire, l’opération peut être refusée et cela pourra engendrer des frais bancaires.

Payer par chèque


Le chèque est un moyen de paiement par lequel vous autorisez votre banque à prélever sur votre compte bancaire la somme mentionnée sur le chèque au profit du bénéficiaire désigné.

La banque peut mettre à votre disposition un chéquier mais n’est pas obligée de le faire. Les commerçants peuvent refuser le paiement par chèque en dessous d’un certain montant. Le commerçant qui accepte ce moyen de paiement peut exiger la présentation d’une ou de deux pièces d’identité portant une photographie (carte nationale d’identité, passeport…).

Si vous possédez un chéquier, sachez que la banque peut à tout moment vous en demander la restitution en motivant sa décision, notamment en cas de chèques impayés.

Pour en savoir plus, voir notre article Comment faire sans chéquier ?

Quels moyens de paiement privilégier pour payer vos factures ?

hl-editor-lemotduconseiller-v2

éviter les paiements par chèque

Pour des raisons de sécurité et pour mieux maîtriser votre budget, il est préférable d’utiliser d’autres moyens de paiement que le chèque. En effet, on ne sait jamais quand un chèque est encaissé par son bénéficiaire, son délai de validité étant de 1 an et 8 jours en France métropolitaine.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL