Demandez plus à votre banque

Quelles différences entre fonds ISR, fonds solidaires et fonds de partage ? Le rendement de ces fonds est-il équivalent celui des fonds gérés de façon plus classique ?

Publié le 22/07/2014

Gestion collective

FONDS ISR ET FONDS SOLIDAIRES
Profil d'investisseur :
Investisseur souhaitant « investir responsable » sur le moyen et long terme
Niveau de risque : Risque faible (fonds solidaires et fonds de partage), modéré (fonds ISR investis en obligations), élevé (fonds ISR investis en actions)
Rendement espéré :
Rendement équivalent à celui des fonds diversifiés classiques (fonds ISR) ; rendement plus faible pour les placements solidaires

 

La gestion ISR et la gestion solidaire ont vocation à donner une dimension sociale, solidaire ou environnementale à l'investissement sans pour autant renoncer à la rentabilité.

 

ISR (investissement socialement responsable)

Les fonds ISR sont des OPC (Sicav, FCP) composés par des sociétés de gestion qui sélectionnent les actifs selon l'approche de l'investissement socialement responsable.

  • Le gérant d'un fonds ISR sélectionne les valeurs du fonds selon des critères financiers classiques, mais aussi selon des critères extra-financiers appelé critères ESG : environnementaux, sociaux et de gouvernance.
  • Les fonds ISR sont des fonds diversifiés investis dans différentes classes d'actifs (actions, obligations, monétaires, etc.).

 

Performance des fonds ISR

Les fonds ISR affichent une double performance :

  • une performance financière, qui est comparable à celle des fonds classiques de même catégorie ;
  • une performance sociale / sociétale. Dans la mesure où l'ISR privilégie les entreprises respectueuses du développement durable, il apporte également une performance sociale et donne un sens aux investissements.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Si vous voulez vous assurer qu'un OPC développe une politique de gestion ISR, vérifiez qu'il a obtenu le label ISR créé par Novethic (principal observateur et centre de recherches sur l'ISR en France). Novethic dresse en particulier la liste de tous les fonds considérés comme ISR.

La gestion solidaire : fonds de partage et fonds solidaire

La gestion solidaire a vocation à soutenir des projets à fort impact social ou environnemental (emploi, logement, environnement, solidarité internationale, etc.).
L'épargnant solidaire peut investir dans deux types de fonds :

  • fonds solidaire : 5 à 10 % de l'épargne collectée par le fonds financent des entreprises solidaires ou des projets solidaires portés par des associations et organisations non gouvernementales dans les secteurs de l'emploi, du logement, de l'environnement ou de la solidarité internationale ;
  • fonds de partage : l'épargnant souscripteur du fonds de partage reverse au minimum 25 % du revenu de son placement (essentiellement des intérêts) sous forme de dons à une association caritative ou à une organisation humanitaire.

 

Performance des placements solidaires

Un placement solidaire représente un compromis entre une épargne rémunérée classique et un don : l'épargnant investit en effet une partie de son épargne dans des projets solidaires dont la rentabilité économique est intrinsèquement faible (fonds solidaires) ou abandonne une partie de ses gains au profit d'associations (fonds de partage).

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL