Demandez plus à votre banque

Commission affiliation et concession

Outre la franchise et la coopérative, il existe d'autres formules pour entreprendre au sein d'un réseau. Quelques définitions à connaître.

Publié le 10/10/2016

La commission affiliation : une gestion dynamique des stocks

 

Comment fonctionne-t-il ?

  • les parties sont des entreprises juridiquement indépendantes ;

  • l'une (le fournisseur) laisse du stock en dépôt chez le commerçant (le dépositaire ou « affilié ») ;

  • le stock appartient au fournisseur ; le dépositaire n'achète pas les stocks et il ne maîtrise pas l'approvisionnement de la marchandise ni son réassort ;

  • le dépositaire est rémunéré par une commission sur les ventes.

Ce système permet une gestion centralisée des flux de marchandises. Le dépositaire bénéficie de la notoriété de la marque tout en n'ayant pas les contraintes liées à la gestion des marchandises.

La concession : sous-traiter l'exploitation d'une marque

La concession est souvent utilisée dans l'automobile, les produits de luxe, l'équipement de la cuisine, le prêt-à-porter et les voyages.

La notion de savoir-faire n'existe pas dans la concession. Le commerçant (le concessionnaire) met son entreprise de distribution au service d'un autre commerçant (le concédant) pour s'occuper exclusivement, sur un territoire déterminé et pendant une période limitée, de la distribution des produits dont le monopole de revente lui est concédé par le concédant.

En tant que revendeur indépendant, le concessionnaire possède son propre fonds de commerce mais revend les produits sous la marque d'autrui. Le concédant lui fournit les produits et assure une assistance matérielle, technique et commerciale.

hl-editor-bonasavoir-v2

Toutes ces formes de commerce organisé impliquent des engagements différents pour les entrepreneurs. Ces droits et devoirs sont précisément définis par le contrat que vous signerez.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL