Demandez plus à votre banque

Pourquoi devenir
franchisé ?

Intégrer un réseau de franchise permet à un entrepreneur indépendant de créer et développer son entreprise tout en bénéficiant du savoir-faire et de l'assistance continue du franchiseur.

Publié le 09/09/2013

Devenir franchisé : quels atouts ?

Ouvrir une franchise permet à un entrepreneur indépendant de lancer son entreprise dans une activité qui le séduit même s'il n'est pas encore un professionnel accompli du secteur. La franchise lui permet :

  • d'être accompagné dans la création et le développement de son entreprise en franchise grâce à la transmission du savoir-faire du franchiseur et à l'assistance continue de ce dernier (formations, conseils, outils pédagogiques) ;

  • de lancer plus rapidement son activité et d'atteindre plus vite un certain niveau de chiffre d'affaires grâce à un concept ayant fait ses preuves et à la notoriété d'une enseigne ;

  • d'être formé et assisté dans la gestion et la logistique de son affaire ;

  • d'accéder à des conditions préférentielles d'achat des produits ou matières premières ;

  • de bénéficier de la force de communication d'une enseigne et de sa capacité d'innovation.

Plus généralement, la création de franchise est un tremplin pour se lancer dans la création d'entreprise en opérant un changement de vie professionnelle (salarié voulant effectuer une reconversion professionnelle, mère au foyer souhaitant reprendre une activité professionnelle, jeune retraité, jeune diplômé, etc.).

 

Comment devenir franchisé ?

Il est important de suivre les étapes clés pour démarrer son activité en tant que franchisé afin de se lancer dans son projet en toute connaissance de cause :

  • Sélectionner son idée et son projet de franchise

  • Choisir le statut juridique de la franchise

Avant de lancer son activité, le franchisé doit choisir un statut juridique pour son entreprise. Ce choix est déterminant puisqu’il aura une incidence au niveau du régime social, de la fiscalité et de la responsabilité patrimoniale.

En tant que créateur d’entreprise, le futur franchisé a la possibilité d’opter pour l’entreprise individuelle (EIRL – Entreprise individuelle à responsabilité limitée, auto entrepreneur) ou pour la société : SARL (société à responsabilité limitée), SA (société anonyme), SAS (société par actions simplifiée). Le choix dépend notamment de la volonté ou non de s’associer à une autre personne et de l’importance des financements à mobiliser pour ouvrir la franchise.

 

Réseau de franchise : quelles sont les règles de vie à respecter ?

Le franchisé a une responsabilité vis-à-vis des autres membres du réseau. Il doit respecter les règles du réseau et le contrat de franchise afin d'assurer la cohérence et la pérennité de l'enseigne.  A cette fin, il doit, selon les termes du contrat de franchise :

  • respecter le savoir-faire du franchiseur et ses recommandations en matière de standards de qualité, de normes du concept, de présentation des produits et d'aménagement de son local ;

  •  appliquer la stratégie commerciale du franchiseur ;

  •  prendre part activement à la vie du réseau de franchisés en participant à des conventions ou des réunions régionales ;

  •  accepter les visites de contrôle de son franchiseur. Ce dernier bénéficie d'un droit de regard sur le respect du savoir-faire et du concept ;

  •  rémunérer le franchiseur pour ses apports par le paiement d'un droit d'entrée et de redevances de franchise (royalties).

hl-editor-lemotduconseiller-v2

La force d'une franchise demande en contrepartie un souci permanent de transparence du franchisé à l'égard de son franchiseur. Le franchisé se doit de respecter l'intérêt supérieur du réseau.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL