Demandez plus à votre banque

Le financement de franchise

Au-delà des investissements inhérents à toute création d'entreprise, le futur franchisé doit évaluer précisément les investissements spécifiques à son enseigne. Bien préparer son plan de financement et son plan de trésorerie est également indispensable.

Publié le 10/10/2016

Franchise : le financement des investissements

Ouvrir une franchise sans apport personnel n’est pas envisageable. C’est pourquoi il est indispensable d'évaluer précisément le montant de votre investissement initial, c'est-à-dire la somme à réunir pour démarrer votre activité de franchise. Cette somme est variable d'une enseigne à l'autre et d'un secteur d'activité à l'autre.

L'investissement initial pour ouvrir une franchise comprend :

  • le droit d'entrée à verser au franchiseur ;

  • le coût de la préparation de votre projet (étude de marché, éventuel recours à des conseils extérieurs parmi lesquels un expert-comptable et un avocat spécialisé, etc.) ;

  • l'acquisition de votre droit au bail, ou, plus rarement, l'acquisition de votre local ; 

  • la mise en conformité de ce local avec les normes de l'enseigne (travaux d'agencement) ; 

  • les investissements matériels (matériel, mobilier, informatique, etc.) ;

  • dans le cas d'un commerce, l'achat du stock initial de marchandises 

  • l'éventuel recrutement de personnel ;

  • le coût de votre communication de lancement ;

  • la trésorerie initiale. Il s'agit des liquidités dont vous allez avoir besoin au cours des premiers mois d'activité en attendant d'avoir engrangé suffisamment de recettes.

 

Apport personnel et franchise

Ne confondez pas investissement initial et apport personnel pour financer votre projet de franchise. L'apport personnel est la part de l'investissement initial que vous financez vous-même. Pour le solde, vous devrez recourir, la plupart du temps, à un emprunt bancaire. Le niveau moyen d'endettement que peut supporter une entreprise explique le montant moyen de l'apport personnel généralement demandé. Il correspond à environ 30 % de l'investissement initial et peut atteindre 50 % en fonction du secteur d'activité et des postes du plan de financement. 

hl-editor-bonasavoir-v2

Les montants des coûts d'aménagement du point de vente et du stock initial figurant dans le document d'information précontractuelle ne sont que des montants indicatifs donnés par le franchiseur. Ils sont à adapter en fonction de votre projet de création de franchise.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Comment évaluer l'équilibre financier de votre projet ? Votre niveau d'activité doit vous permettre de payer vos charges d'exploitation, de payer à votre franchiseur les sommes qui lui sont dues (marchandises, redevances), de rembourser vos emprunts bancaires et de vous rémunérer.

Demander un crédit

Il n'existe pas de produit de financement spécifique à la franchise. Pour financer votre démarrage d'activité, vous pouvez vous tourner vers les différents modes de financement de la création d'entreprise.

 

Préparer son dossier

Lors de la présentation de votre projet de franchise à la banque, vous ferez valoir votre futur rôle de chef d'entreprise au sein du réseau que vous avez choisi et mettrez en avant les éléments suivants :

  • Comment votre projet de création d'entreprise s'inscrit-il au sein de votre parcours professionnel et en fonction de votre situation personnelle ?

  • En quoi votre personnalité est cohérente avec le projet de l'enseigne ?

  • Quels sont les critères de sélection de votre emplacement ?

Veillez à ce que votre dossier financier soit complet, détaillé et cohérent :

  • commencez par établir votre compte de résultat prévisionnel en vous basant sur votre étude de marché et sur les éléments transmis par le franchiseur et les franchisés en activité ayant des points de vente similaires ;

  • établissez ensuite votre bilan de départ, qui constitue la photographie à un instant T de vos besoins (actif) et de vos ressources (passif).

  • votre plan de financement vous permettra de déterminer les ressources qui vous seront nécessaires à court terme (plan de trésorerie mois par mois) et à moyen terme (plan de financement à 3 ans). N'hésitez pas à interroger votre franchiseur sur les tendances de chiffre d'affaires des derniers mois et demandez-lui son ratio de performance, afin d'avoir des estimations les plus précises possibles.

 

Les garanties

La banque qui vous accompagne dans votre projet pourra, le cas échéant, vous demander des garanties :

  • nantissement du fonds de commerce ;

  • caution personnelle du franchisé ;

  • dispositifs de cautionnement proposés par des fonds de garantie ou des sociétés de caution mutuelle (Siagi, Bpifrance Financement).

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Si vous avez un démarrage d'activité plus rapide que prévu, votre besoin en fonds de roulement (BFR) pourra être impacté. Pour l'établissement de votre compte de résultat prévisionnel, anticipez donc tous les cas de figure. L'objectif est que vous puissiez continuer à rembourser votre emprunt tout en conservant un reste à vivre suffisant.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL