Demandez plus à votre banque

Comment trouver ou vendre un bien immobilier ?

Il existe de nombreux moyens pour acheter un bien immobilier ou, au contraire, pour bien vendre son appartement ou sa maison : annonces immobilières, agences immobilières, chasseurs immobiliers, ventes aux enchères... Tout dépend du temps et des moyens dont vous disposez.

Publié le 21/08/2014

Les annonces immobilières

Si vous planifiez d'acheter un logement, éplucher les petites annonces, savoir les décrypter, est très consommateur de temps. La solution ? Privilégier internet pour avoir accès au choix le plus large possible en quelques clics. Vous y retrouverez la plupart des petites annonces publiées dans la presse nationale, régionale ou spécialisée. De nombreux sites immobiliers ont des services d'alerte qui vous permettent de recevoir directement dans votre boîte mail, dès leur parution, les annonces correspondant à vos critères de recherche. Un gain de temps appréciable.
Si vous êtes en situation de vendre un bien immobilier, vous pouvez mettre en vente votre bien sur un site diffusant des annonces de particuliers. Cela implique que vous puissiez consacrer le temps nécessaire à la réalisation des visites et à la négociation des offres proposées. Si vous faites appel, par ailleurs, à une agence immobilière, pensez à vous réserver expressément, dans le mandat de vente signé avec l'agence, la possibilité de vendre en direct votre bien.
De nombreux sites internet spécialisés dans la vente immobilière pour particuliers diffusent des annonces de biens proposés par des particuliers, des agences ou des marchands de liste.

 

Pour acheter ou vendre votre bien immobilier, vous pouvez passer par des annonces, agences, chasseurs, marchands de liste ou par le système de vente aux enchères. Les avantages et inconvénients.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Lors de votre recherche d'un bien immobilier, si une annonce vous intéresse, n'hésitez pas à consulter plusieurs sites ! Un même bien est parfois vendu à des prix différents sur plusieurs sites, selon qu'il est vendu en direct par son propriétaire ou par l'intermédiaire d'une agence.

Liens utiles

Pour acquérir un bien immobilier ou le vendre, vous avez le choix entre différents types de sites internet :

Les agences immobilières

Faire appel à un agent immobilier présente l'avantage de faire intervenir un professionnel qui connaît bien le marché immobilier local. Dans un contexte où les particuliers ont parfois tendance à « surévaluer » leur bien, l'agent immobilier sert d'intermédiaire dans les négociations entre vendeur et acquéreur potentiel. Le coût de cette intervention correspond à la commission de l'agence immobilière.
La commission de l'agence immobilière est généralement comprise entre 3 % et 8 % TTC du prix de vente. Le prix d'un bien immobilier affiché par une agence s'entend commission comprise. Le vendeur reçoit donc le prix versé par l'acheteur déduction faite de la commission.
Dans un marché difficile, lors de la mise en vente de votre bien immobilier, il semble préférable de recourir aux services d'une agence immobilière, de préférence implantée dans votre quartier. En contrepartie, vous devrez signer un mandat de vente : s'il s'agit d'un mandat simple, rien ne vous interdit de vendre par vous-même le logement ou de le mettre en vente dans plusieurs agences. S'il s'agit d'un mandat exclusif, vous êtes lié avec l'agence. Cela ne présente pas forcément que des inconvénients à condition de limiter la durée du mandat (3 mois en général) : votre intermédiaire sera plus motivé qu'avec un mandat simple et mettra tout en œuvre pour parvenir à vendre votre bien dans le délai imparti.

hl-editor-bonasavoir-v2

Depuis le 27 mars 2014, toutes les annonces diffusées par les professionnels doivent mentionner le montant « toutes taxes comprises » (TTC) de leurs honoraires en pourcentage du prix s'il s'agit d'une vente (ou en euros pour les autres opérations) lorsque ces honoraires sont à la charge de l'acquéreur.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Un notaire peut jouer le rôle de négociateur de la même façon qu'une agence immobilière. En contrepartie, le notaire a droit à des émoluments de négociation d'un montant généralement inférieur aux commissions demandées par les agences. Consulter les offres notariales peut représenter une piste intéressante, mais elle ne doit pas être exclusive.

Les « chasseurs immobiliers »

Si vous cherchez à acheter un bien dans une autre région que celle dans laquelle vous habitez, si vous n'avez pas le temps d'effectuer des visites ou si vous recherchez un bien atypique, vous pouvez faire appel à un professionnel qui se charge de rechercher le logement pour vous. Depuis le 27 mars 2014, les chasseurs immobiliers sont soumis à la même réglementation que les agents immobiliers (obligation de détenir une carte professionnelle permettant de justifier de leurs compétences professionnelles, de leurs garanties financières et d'une assurance de responsabilité civile professionnelle).
Le chasseur immobilier consulte les annonces à votre place, prospecte les agences, visite les logements qui correspondent à vos souhaits... Il vous remet ensuite une liste des biens pré-sélectionnés. En contrepartie, vous devez généralement lui verser lors de la signature de la vente une commission, représentant de 2 % à 6 % du prix d'achat.

 

Achat de bien immobilier : passer par un marchand de listes

Autre piste possible : passer par un marchand de listes qui vous proposera des listes ou des fichiers de biens (maisons ou appartements) correspondant à vos critères de recherche. L'accès à ces listes se fait en échange d'un forfait mensuel (entre 150 € et 450 € en général). Attention : ne remettez aucune somme d'argent au marchand de listes s'il ne vous a pas encore fourni de liste ou de fichier.
L'activité des marchands de listes a parfois fait l'objet de certains abus (ex : proposition de logements déjà loués ou ne correspondant pas aux critères) et a donc été encadrée en 2014 :

  • tout contrat conclu depuis le 27 mars 2014 entre une personne à la recherche d'un bien immobilier et un marchand de listes doit mentionner les conditions de remboursement de la somme d'argent remise au marchand de listes lorsque la prestation fournie par celui-ci n'est pas conforme à celle promise ;
  • depuis le 1er juillet 2014, le contrat conclu entre le propriétaire d'un bien immobilier proposé sur une liste et le marchand de listes doit comporter une clause d'exclusivité d'une durée limitée pendant laquelle le propriétaire s'engage à ne pas confier la location ou la vente de son bien à un autre professionnel et à ne pas publier d'annonce par voie de presse.

 

Vente immobilière aux enchères

Il y a trois types de ventes aux enchères immobilières :

  • Les ventes des Domaines, organisées par les services de l'État chargés du domaine. Il s'agit de biens immobiliers (logements, terrains, bureaux...) mis en vente par l'État ;
  • Les ventes judiciaires, organisées sous l'autorité d'un juge dans l'enceinte des tribunaux de grande instance. Ces ventes peuvent découler de saisies judiciaires, liquidations ou divorces ;
  • Les ventes des notaires, organisées par un notaire à la demande du propriétaire d'un bien. Les enchères ont lieu au sein d'une chambre notariale (il en existe une par préfecture).

 
C'est une piste pour trouver un logement, mais attention, les prix ne sont pas forcément inférieurs au marché. Sachez par ailleurs que :

  • vous ne bénéficiez pas du délai de rétractation de 7 jours : en clair, si le logement vous est adjugé, vous ne pouvez pas vous rétracter et renoncer à l'acheter ;
  • vous ne bénéficiez pas de la condition suspensive d'obtention du prêt en cas d'achat du bien immobilier à crédit : même si vous n'obtenez pas votre prêt immobilier, vous êtes engagé.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL