Demandez plus à votre banque

Imposition des loyers, calcul des plus-values immobilières, régime fiscal des loueurs en meublé : nous faisons le point sur la fiscalité immobilière et la déclaration de vos revenus de l'immobilier.

Publié le 30/06/2016

Les loyers reçus sont en principe imposés dans la catégorie des revenus fonciers, selon le régime du micro-foncier ou selon le régime réel. Tout dépend de l’importance de vos revenus fonciers (inférieurs ou supérieurs à 15 000 € par an).

Les revenus tirés de la location meublée non professionnelle (LMNP) sont imposés à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non dans la catégorie des revenus fonciers.

S’agissant des plus-values immobilières, l’impôt dû est calculé et payé par le notaire. De nombreuses ventes immobilières sont toutefois exonérées (dont la vente de la résidence principale).

 

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL