Demandez plus à votre banque

Collectionner
les œuvres d'art

Que vous soyez simple amateur ou véritable connaisseur, voici quelques conseils pour réussir votre investissement dans l'art. Comment acheter une œuvre d'art ? Quels sont les avantages fiscaux liés à l'acquisition d'œuvres d'art ?

Publié le 04/09/2015

Contrairement aux idées reçues, posséder des œuvres d’art ne se limite pas à une catégorie restreinte d’investisseurs très fortunés. L’investissement dans l’art s’adresse à tout amateur.

 

Pourquoi investir dans l’art ?

 

Que vous soyez un amateur initié ou un collectionneur aguerri, l’acquisition d’œuvres d’art est avant tout un investissement « passion ». C’est un bon moyen pour diversifier votre patrimoine et pour participer à la conservation et au développement du patrimoine culturel.

L’achat d’œuvres d’art ne doit pas être, en première intention, un investissement spéculatif. Il doit être guidé avant tout par une satisfaction esthétique. Le potentiel de gain à la revente est secondaire car hypothétique.

 

Réussir son investissement dans l’art


Investir dans l’art demande de la patience et nécessite d’obtenir des renseignements précis concernant les œuvres que l’on souhaite acheter : leur auteur, leur origine, leur authenticité, leur valeur de marché, etc.

Commencez toujours par vérifier l’authenticité d’une œuvre d’art avant d’en faire l’acquisition. Un ou plusieurs des éléments suivant figurent en principe sur l’œuvre :

  • la signature ou l’estampille de l’artiste, qui prouve que celui-ci en est bien l’auteur ;

  • la mention « attribué à », qui indique que l’œuvre a été réalisée pendant la période d’activité de l’artiste et qui laisse entendre qu’il s’agit bien de l’auteur de l’œuvre ;

  • la mention « atelier de », qui indique que l’œuvre a été réalisée dans l’atelier de l’artiste sous sa direction ;

  • la mention « de l’école de », qui signifie que l’œuvre a été réalisée soit moins de cinquante ans après la mort de l’artiste, soit par un de ses élèves.

Si vous en avez la possibilité, privilégiez l’achat d’une œuvre d’art en pleine propriété plutôt qu’à plusieurs (on parle d’achat en indivision). Cela vous évitera des difficultés éventuelles sur les règles de « partage » de l’exposition de l’œuvre ainsi que lors de la revente éventuelle de l’œuvre.

Soyez vigilant et veillez à bien comprendre toutes les clauses du contrat d’achat de l’œuvre d’art concernée.

Tous ces conseils sont valables aussi bien pour l’achat d’œuvres d’art à proprement parler, que pour l’achat d’objets de collection ou d’objets d’antiquité.


Acheter une œuvre d’art 

 

Ventes aux enchères

Pour acheter une œuvre d’art, vous pouvez vous rendre dans une salle de ventes aux enchères publiques.

Les ventes aux enchères peuvent être organisées par des officiers ministériels (commissaire-priseur, huissier de justice) s’il s’agit de ventes judiciaires ou par des sociétés de ventes volontaires (SVV) s’il s’agit de ventes traditionnelles.

Vous pouvez assister à une vente aux enchères physiquement, par téléphone ou sur internet selon les organisateurs de la vente.

Consultez l’annuaire de toutes les maisons de ventes volontaires établies en France déclarées auprès du Conseil des Ventes. Le Conseil des Ventes est une autorité de régulation dont la mission est de veiller au bon fonctionnement du marché des ventes aux enchères publiques en France.


Passer par un marchand d’art

Vous pouvez également acheter une œuvre d’art auprès d’un marchand d’art : courtier, antiquaire, galeriste.

Pour chaque objet acheté ou vendu, le marchand d’art doit préciser sur un livre la qualité de l’objet (époque, authenticité, état…) et le nom de l’acheteur.


Site de courtage en œuvres d’art

Il est aussi possible d’acheter une œuvre d’art sur un site de courtage spécialisé.

Avant d’acheter, veillez toutefois à être prudent : vérifiez le sérieux du site de courtage, l’état précis du bien (photographie, description, visite sur place, rapport d’expertise), sa valeur exacte et l’identité du vendeur.

Vide

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Faites appel à un expert du marché de l'art

Demandez l’avis d’un expert reconnu avant d’acheter une œuvre d’art. Celui-ci pourra produire un certificat qui engage sa responsabilité sur l’origine de l’œuvre et la qualité de l’artiste. Certaines maisons de ventes aux enchères disposent d’un service d’expertise auquel vous pouvez demander conseil.

hl-editor-bonasavoir

Participation à des ventes aux enchères

23% des Français déclarent avoir déjà participé à une vente aux enchères publiques en salle des ventes, sur internet ou par téléphone auprès d’une maison de ventes. Source : Étude « Les français et les ventes aux enchères », Conseil des Ventes, juin 2015

Retrouvez la part des différents types d'œuvres d'art dans les ventes aux enchères publiques réalisées en France en 2014.

Achat d’œuvre d’art : exonération d’impôt sur la fortune (ISF)

 

Sont exonérés d'ISF en totalité :

  • les œuvres d'art : tableaux, dessins, gravures, estampes, lithographies originales, sculptures originales, certaines photographies, etc. ;

  • les objets de collection : livres de collection, véhicules de collection, mobilier Art nouveau, mobilier Art déco, etc. ;

  • les objets d'antiquité ayant plus de cent ans d’âge : meubles anciens, articles textiles, articles de joaillerie, livres, instruments de musique, etc.

Vous n'avez pas à les mentionner sur votre déclaration d’ISF.

 

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL