Demandez plus à votre banque

Réduction ISF 2015

Après avoir effectué le calcul du montant de votre impôt sur la fortune en appliquant le barème ISF 2015, vous pouvez appliquer des réductions d'ISF liées à certaines dépenses (pour investissement dans une PME ou pour dons à certains organismes).

Publié le 03/04/2015

Réduction d’ISF pour investissement dans les PME

Vous pouvez déduire de votre ISF une fraction des souscriptions au capital que vous avez réalisées dans une ou plusieurs PME non cotées.

Les versements pris en compte sont ceux effectués entre la date limite de dépôt de la déclaration ISF 2014 et la date limite de dépôt de la déclaration ISF 2015.

 

Réduction ISF PME : les investissements concernés

Vous pouvez investir dans une ou plusieurs PME de 3 façons différentes :

  • vous pouvez devenir directement actionnaire ou associé d'une PME (souscription directe) ;
  • vous pouvez investir dans une société holding qui investira elle-même dans une ou des PME en respectant les conditions requises pour vous faire bénéficier de la réduction d’ISF (souscription via une société holding ISF) ;
  • si vous ne connaissez pas de PME dans lesquelles investir ou si vous ne souhaitez pas vous exposer trop directement, vous pouvez choisir d'investir via un fonds d’investissement de proximité (FIP) ou un fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI) qui respectent les quotas d’investissement requis pour vous faire bénéficier de la réduction d’ISF (souscription via un fonds d’investissement ISF).

 

Montant de la réduction d’ISF PME

  • Souscription directe au capital d’une PME ou via une société holding ISF : le montant de la réduction d’impôt est égal à 50 % des versements effectués, la réduction d’impôt ne pouvant excéder 45 000 € (en cas de souscription à une holding ISF, le montant du versement retenu pour le calcul de la réduction d’ISF est proportionnel aux versements effectués par la société holding au titre des souscriptions au capital de PME).
  • Souscription de parts d’un fonds d’investissement ISF : le montant de la réduction d’impôt est égal à 50 % des versements effectués, la réduction d’impôt ne pouvant excéder 18 000 €.

L’octroi définitif de la réduction d’ISF nécessite la conservation des titres (ou des parts du fonds d’investissement) jusqu’au 31 décembre de la cinquième année suivant celle de la souscription.

 

Justificatifs de la réduction d’ISF PME

Si vous déposez une déclaration spécifique d’ISF n° 2725 (patrimoine taxable au moins égal à 2 570 000 €), vous devez joindre l'intégralité des justificatifs de la réduction d’ISF à votre déclaration d’ISF ou les communiquer à l’administration fiscale dans les 3 mois suivant la date limite de dépôt de la déclaration. Ces justificatifs vous sont remis par la PME, la société holding ISF ou le fonds d’investissement, selon le cas.

 

Combinaison des différentes réductions d’ISF PME

Attention, le montant de la réduction globale annuelle d’ISF au titre des investissements dans les PME (souscriptions directes, via une holding ISF et via un fonds d’investissement ISF) est plafonné à 45 000 €. Cette limite est commune avec la réduction d’ISF au titre des dons.

Par ailleurs, en investissant dans une PME (ou dans certains fonds), vous pouvez réduire votre ISF ou votre impôt sur le revenu. La fraction du versement ayant donné lieu à la réduction d’ISF pour investissements dans les PME (en direct, via une holding ISF ou via un fonds ISF) ne peut pas donner lieu à l’une des réductions d’impôt sur le revenu prévues pour les investissements dans les PME, les FCPI ou les FIP. Le non-cumul concerne la fraction des versements effectués au titre des souscriptions ouvrant droit à réduction d’ISF.

 

Conseils avant d’investir dans une PME

N’investissez pas précipitamment dans le capital d’une PME sous prétexte de payer moins d'ISF. Ne perdez pas de vue que seule une partie de votre investissement (50 %) est déductible de votre ISF.

Par ailleurs, investir dans une PME reste un investissement risqué. Et ce d'autant plus que vous devez conserver vos titres impérativement pendant 5 ans. Comme pour tout investissement, n'hésitez pas à prendre conseil et à diversifier vos placements pour réduire votre exposition au risque.

 

Réduction d’ISF pour dons à certains organismes

Il est possible de réduire l’ISF en donnant de l'argent aux établissements de recherche ou d'enseignement supérieur, aux fondations reconnues d'utilité publique, aux entreprises d’insertion, à certaines associations... C’est la réduction ISF dons.

Ces dons sont déductibles de votre ISF à hauteur de 75 %, avec une réduction d’ISF maximale de 50 000 € (limite abaissée à 45 000 € en cas de cumul avec la réduction d’ISF PME).

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL