Demandez plus à votre banque

L'investissement socialement responsable (ISR) est la traduction financière du développement durable pour les produits d'épargne. Il consiste à intégrer des critères extra-financiers (critères ESG, essentiellement) dans la sélection des placements financiers.

Publié le 21/07/2015

Les fonds ISR sont des organismes de placement collectif (Sicav ou Fonds Communs de Placement / FCP) constitués par des sociétés de gestion. Les actifs composant le fonds ISR sont sélectionnés par les sociétés de gestion selon des critères financiers traditionnels mais également selon des critères extra-financiers de développement durable (critères ESG).

 

Investissement socialement responsable : définition

L’investissement socialement responsable (ISR) traduit les objectifs du développement durable dans les décisions d’investissement en ajoutant les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) en complément des critères financiers traditionnels de sélection des émetteurs.

L’ISR vise ainsi à concilier performance économique, impact social et environnemental en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d’activité. En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l’ISR favorise une économie responsable.

Critères ESG : à quoi correspondent-ils ?

La sélection des émetteurs (entreprises cotées ou non cotées, États et collectivités publiques) selon les critères ESG consiste à privilégier ceux ayant les meilleures pratiques au regard du développement durable. Chaque émetteur est noté par des analystes extra-financiers au regard des 3 critères ESG.

 

E pour environnement

Les critères environnementaux portent sur l’impact direct ou indirect de l’activité de l’émetteur sur l’environnement (ex. émission de CO2, consommation d’énergie, etc…).

 

S pour social

Les critères sociaux portent sur le comportement de l’émetteur en matière sociale : respect des droits humains, respect des normes internationales du travail, etc.

Dans une entreprise, l'analyse portera sur la gestion des ressources humaines, le management et le bien-être des salariés, la qualité du dialogue social, etc.

 

G pour gouvernance

Les critères de gouvernance portent sur la manière dont les émetteurs sont dirigés, administrés et contrôlés.

Dans une entreprise, il s'agit d'analyser la qualité des relations entretenues avec les actionnaires (transparence financière pour instaurer une relation de confiance), le recrutement d'administrateurs salariés et d'administrateurs indépendants, la lutte contre la corruption, etc.

Retrouvez les critères extra-financiers de développement durable (critères ESG) qui permettent de sélectionner les fonds ISR : E pour environnement, S pour social, G pour gouvernance.

Composition des fonds ISR : les différentes classes d’actifs

Les fonds ISR sont investis dans différentes classes d’actifs :

  • actions : titres de propriété correspondant à une part du capital social d’une société anonyme, donnant droit aux bénéfices et conférant le droit de vote ;

  • obligations : titres de créance négociable émis par une société, un établissement public ou l’État en contrepartie d’un prêt ;

  • monétaire : titres de créance négociable de court terme émis par différents types d’acteurs (États, entreprises, banques, etc.) en contrepartie d’un prêt ;

  • diversifié : combinaison d’actions, d’obligations, de monétaire ;

  • diversifié actions ou taux : combinaison d’actions, d’obligations, de monétaire lorsque la part d’actions est majoritaire (actions), ou lorsque la part d’obligations et de monétaire est majoritaire (taux).

Les fonds ISR sont composés de différentes classes d'actifs (obligations, actions, monétaire, immobilier...) : retrouvez en détail leur répartition.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

semaine de l¿ISR

Vous saurez tout sur l’ISR en participant aux nombreux événements prévus partout en France pendant la Semaine de l’ISR du 5 au 11 octobre 2015.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL