Demandez plus à votre banque

La notation extra-financière consiste à évaluer les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (pratiques ESG) des entreprises et des États. Elle est effectuée par des agences de notation extra-financière et des sociétés de gestion des fonds ISR.

Publié le 21/07/2015

La notation extra-financière permet aux sociétés de gestion de constituer des fonds ISR en prenant en considération les bonnes pratiques des émetteurs ainsi que leur performance financière.

 

Les agences de notation extra-financière

Les agences de notation extra-financière évaluent et notent les émetteurs (entreprises, États) sur la base des critères ESG : environnementaux, sociaux et de gouvernance.

En fonction de la note reçue par l'émetteur, le gérant du fonds ISR décidera de son éligibilité au fonds. Les principales agences de notation sont VIGEO, MSCI ESG Research, EIRIS et OEKOM. Il existe aussi des agences spécialisées comme Proxinvest qui travaille exclusivement sur les questions de gouvernance ou EthiFinance qui évalue les pratiques ESG des PME.

Les agences de notation extra-financière fondent leur analyse sur des informations recueillies auprès :

  • des émetteurs eux-mêmes (rapports de développement durable, questionnaires, rencontres avec les dirigeants et les salariés...),
  • des parties prenantes (ONG, syndicats, organisations gouvernementales, etc.),
  • des médias.

Contrairement aux agences de notation financière, les agences de notation extra-financière sont rémunérées par les investisseurs et non par les émetteurs faisant l’objet d’une notation.


La notation extra-financière au sein des banques et des sociétés de gestion

La plupart des banques et des sociétés de gestion intervenant dans l’ISR ont recours, parallèlement aux travaux des agences de notation extra-financière, à des équipes internes dédiées à l’ISR pour compléter les analyses et pondérer les notes attribuées par les agences de notation.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL