Demandez plus à votre banque

Comment financer
son séjour à l'étranger ?

Financer ses études à l'étranger relève parfois du casse-tête. Heureusement, il existe des bourses pour la mobilité internationale et d'autres mécanismes de financement pour égaliser les chances de chacun, mais aussi la possibilité de faire un prêt.

Publié le 21/08/2017

Faire des études représente des dépenses. Le coût des études à l'étranger est souvent plus élevé qu'en France, où la plupart des universités sont gratuites ou très accessibles. Heureusement des dispositifs d'aides et de financement existent.

 

Des bourses dans les programmes de mobilité

 

D'abord, les échanges universitaires sont en général financés par des programmes internes.

La bourse Erasmus est l'un des dispositifs les plus connus :

  • elle peut être attribuée pour un séjour de 3 à 12 mois,
  • afin d'étudier dans un pays étranger européen,
  • pour les demandes de bourses, chaque université détermine son calendrier.


 

L'aide à la mobilité internationale

 

Mais il est aussi possible de demander une bourse complémentaire auprès des collectivités, ou des organismes comme le Crous. Si vous êtes déjà boursier sur critères sociaux, une aide supplémentaire, dite "à la mobilité internationale" peut vous être accordée.

  • Son montant : 400€ 
  • Sa durée : entre 2 et 9 mois


Pour en bénéficier : il faut la demander auprès des services de relations internationales dans votre établissement, qui choisit à qui cette aide est attribuée.

 

Le prêt étudiant

 

Vous pouvez également envisager de recourir au prêt étudiant. Il permet de financer une partie de ses études, les frais d’inscription et de sa vie étudiante en France ou dans un nouveau pays.

Pour savoir auprès de quelle banque contracter un prêt, comparez les offres dans votre pays d'accueil, qui peuvent être intéressantes lorsqu'on parle de prêt à taux zéro ou bas.

 

En savoir plus sur les prêts Etudiants

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Budgétez au mieux votre année à l'étranger

Evaluez vos besoins pour ne pas contracter une somme trop importante et difficile à rembourser ultérieurement. Pour bien évaluer son budget, pensez à tous les postes de dépenses : frais d’inscription, loyer, coût de la vie, sorties… Evaluez aussi vos ressources : salaires, argent donné par les parents, etc.

Etudier à l'étranger : découvrez tous nos conseils en vidéo