Demandez plus à votre banque

Départ anticipé à la retraite

Trois dispositifs de retraite anticipée peuvent vous permettre de partir en retraite avant l'âge légal de départ en retraite : la retraite anticipée en cas de carrière longue, la retraite anticipée liée à la pénibilité du travail et la retraite anticipée pour travailleur handicapé.

Publié le 20/08/2014

Retraite pour carrière longue : quand partir en retraite anticipée ?

Si vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez demander la liquidation de votre retraite de base à taux plein avant l'âge légal de départ en retraite, si vous remplissez les conditions suivantes :

  • vous avez validé au moins 5 trimestres (4 trimestres si vous êtes né(e) entre octobre et décembre) de cotisation avant la fin de l'année civile de votre 16e anniversaire (pour un départ avant 60 ans) ou 20e anniversaire (pour un départ après 60 ans) ;

  • vous avez cotisé une certaine durée minimum, tous régimes de base confondus, sur l'ensemble de votre carrière. Pour un départ en retraite avant 60 ans, cette durée est supérieure de 4 ou de 8 trimestres, selon le cas, à la durée d'assurance requise pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Pour un départ en retraite à partir de 60 ans (mais avant l'âge légal), cette durée est égale à la durée d'assurance requise pour bénéficier d'une retraite à taux plein

 

Ces conditions sont applicables de façon identique dans tous les régimes de retraite de base (y compris pour la retraite anticipée de la fonction publique et la retraite anticipée des professionnels libéraux).

A noter : depuis le 1er avril 2014, pour le calcul de la durée d'assurance cotisée, certaines périodes non travaillées (maternité, chômage, invalidité) sont toutefois réputées cotisées.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue, consultez les tableaux qui fixent les conditions de départ en retraite anticipée en fonction de votre année de naissance, de l'âge à partir duquel votre départ à la retraite anticipée est envisagé et de l'âge à partir duquel vous avez commencé à travailler.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Si vous pensez pouvoir bénéficier d'un départ en retraite anticipée, adressez-vous à votre caisse de retraite pour vérifier que vous remplissez bien les conditions requises. Si c'est effectivement le cas, vous pourrez déposer une demande de retraite anticipée. Vous pourrez simultanément faire liquider vos retraites complémentaires auprès des organismes suivants : Arrco-Agirc, Ircantec, RSI et Cipav (mais pas auprès des autres régimes complémentaires des professions libérales).

Retraite anticipée et carrière pénible

 

La retraite anticipée pour incapacité permanente permet à un assuré atteint d'une incapacité permanente au moins égale à 20 % résultant d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail de liquider sa pension de retraite de base et complémentaire à taux plein, dès 60 ans, et ce, quelle que soit sa durée d'assurance.

En cas d'incapacité permanente comprise entre 10 % et 20 %, la victime doit justifier qu'elle a également été exposée pendant au moins 17 ans à certains facteurs de risques professionnels et que son incapacité permanente a un lien direct avec l'exposition à ces facteurs de risques.

Ce dispositif concerne les salariés du secteur privé ainsi que les salariés et non-salariés relevant des régimes agricoles.

Création d'un compte pénibilité retraite

A partir du 1er janvier 2015, tout salarié du secteur privé exposé à certains facteurs de risques professionnels bénéficiera d'un compte personnel de prévention de la pénibilitécompte pénibilité retraite »). Ce compte lui permettra d'accumuler des points en fonction de son exposition à un ou plusieurs facteurs de pénibilité au travail : manutention de charges lourdes, postures pénibles, exposition à des agents chimiques dangereux, températures extrêmes, travail de nuit, etc.

Sauf exceptions, il pourra ensuite utiliser les points accumulés de 3 façons afin de :

  • bénéficier d'actions de formation professionnelle permettant d'accéder à un emploi moins pénible (reconversionprofessionnelle) ;

  • compléter sa rémunération dans le cadre d'une réduction de son temps de travail en fin de carrière (passage à temps partielavec maintien de la rémunération) ;

  • financer une majoration de sa durée d'assurance lui permettant de bénéficier d'un abaissement de l'âge de départ à la retraite (départ à la retraite de façon anticipée).

En savoir plus le compte pénibilité retraite.

Tout savoir sur le compte pénibilité retraite : quels sont les salariés bénéficiant de ce compte ? Comment fonctionne le système d'accumulation de points sur le compte pénibilité retraite ?

 

La retraite anticipée pour les personnes handicapés

 

Une personne handicapée salariée, indépendante ou fonctionnaire peut demander la liquidation de ses retraites de base et complémentaires, à taux plein, dès 55 ans, si elle totalise une durée totale d'assurance minimale tous régimes de base confondus (dont une part minimale a donné lieu à cotisations à sa charge) et qu'elle justifie pendant toute cette durée d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50 % (ou être reconnue comme ayant le statut de travailleur handicapé avant le 31 décembre 2015).

En savoir plus sur la retraite des travailleurs handicapés.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL