Demandez plus à votre banque

Comprendre le système de retraite par répartition

Le système de retraite collectif obligatoire en France comprend les retraites de base et les retraites complémentaires. Il s'agit d'un système de retraite par répartition qui repose sur la solidarité entre les générations.

Publié le 17/10/2014

Le système de retraite français se décompose en trois niveaux qui se cumulent :

  • les régimes de retraite de base obligatoires,

  • les régimes de retraite complémentaire obligatoires,

  • l'épargne retraite collective (PERCO) et l'épargne retraite individuelle (PERP, contrats de la loi Madelin), facultatives

 

Régimes de retraite obligatoires 

 

Les régimes de retraite obligatoires (retraite de base et retraite complémentaire) constituent le socle du système de retraite français. La retraite obligatoire est un système de retraite par répartition.

Chaque année, le total des cotisations versées par les « actifs » (et par leurs employeurs) sert à payer immédiatement les retraites obligatoires des « inactifs ».

En contrepartie, les actifs acquièrent eux-mêmes des droits, qui seront financés par les générations futures, en vue de leur retraite lorsqu'ils cesseront de travailler.

En savoir plus : quelle est la différence entre la retraite par répartition et la retraite par capitalisation ?

 

Régimes de retraite de base

 

Les régimes de base recouvrent notamment :

  • la retraite des salariés agricoles,

  • les régimes spéciaux de retraite (EDF, GDF, SNCF, Banque de France...),

 

Régimes de retraite complémentaire 

 

Les régimes de retraite complémentaire obligatoires couvrent les mêmes assurés que les régimes de base.

Il existe toutefois une différence dans l'organisation de ces régimes de retraite :

  • pour les salariés (hors régimes spéciaux), le régime de base et le régime complémentaire sont gérés par deux ou trois organismes distincts : par exemple, pour les cadres, la retraite CNAV, la retraite ARRCO et la retraite AGIRC ;

  • pour les non-salariés, la même caisse gère souvent le régime de base et le régime complémentaire : par exemple, la retraite RSI (Régime Social des Indépendants) pour les commerçants indépendants.

 

Pour identifier facilement votre ou vos caisses de retraite, consultez le tableau des différents régimes de retraite de base et complémentaire applicables par secteurs d'activité :

  Retraite de base Retraite complémentaire
Salariés
Salariés de l'agriculture

MSA

Mutualité sociale agricole

ARRCO

Retraite complémentaire des salariés

AGIRC

Retraite complémentaire des cadres
Salariés de l'industrie, du commerce et des services

CNAV

Régime général de la Sécurité sociale

Agents non titulaires de l'Etat et des collectivités publiques IRCANTEC

Agents contractuels de droit public
(depuis le 22/01/2014)

Personnel navigant de l'aviation civile  CRPN
Salariés relevant d'entreprises ou de professions à statut particulier
  1. Banque de France,

  2. Retraite des Mines,

  3. CNIEG (Gaz-élec.), 

  4. CRPCF (Comédie Française), 

  5. CRPCEN (Clercs et employés de notaires), 

  6. ENIM (Marins),

  7. Opéra de Paris

  8. Port autonome de Strasbourg

  9. CRP RATP,

  10. CPRP SNCF

Fonctionnaires
Fonctionnaires de l'Etat, magistrats et militaires Service des retraites de l'Etat

RAFP

Retraite additionnelle
Agents de la fonction publique territoriale et hospitalière

CNRACL

Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales

Ouvriers de l'Etat

 FSPOEIE

Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l'Etat

Non-salariés
Exploitants agricoles

MSA

Mutualité sociale agricole

Artisans, commerçants et industriels

RSI

Régime social des indépendants

Professions libérales

CNAVPL (Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales)

Retraite de base + complémentaire + supplémentaire selon les sections professionnelles :

  1. CRN (Notaires),

  2. CAVOM (Officiers ministériels),

  3. CARMF (Médecins),

  4. CARCDSF (Dentistes et Sages-femmes),

  5. CAVP (Pharmaciens),

  6. CARPIMKO (Infirmiers, Kinésithérapeutes, etc.),

  7. CARPV (Vétérinaires),

  8. CAVAMAC (Agents d'assurance),

  9. CAVEC (Experts comptables),

  10. CIPAV (Architectes et professions libérales diverses)
CNBF (Avocats)

Caisse nationale des barreaux français

Artistes, auteurs d'œuvres originales CNAV

Régime général de la sécurité sociale

IRCEC

Retraite complémentaire

Marins, gens de mer du commerce, de la pêche, des cultures marines et de la plaisance ENIM
Membres des cultes

CAVIMAC

Caisse d'assurance vieillesse, invalidité et maladie des cultes

ARRCO

Retraite complémentaire des salariés

 

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL