Demandez plus à votre banque

Comment les taux d'intérêt sont-ils calculés ?

Le niveau général des taux d'intérêt influe directement sur les comportements économiques et le niveau de croissance d'un État. Quels sont les différents types de taux d'intérêt ? Comment sont-ils fixés ?

Publié le 05/07/2013

Pour l'emprunteur, le taux d'intérêt correspond au prix à payer pour la période durant laquelle il emprunte de l'argent au prêteur. Pour le prêteur (une banque par exemple), le taux d'intérêt rémunère le risque de défaillance (c'est-à-dire de non-remboursement) de l'emprunteur.

 

Comment est fixé le montant des taux d'intérêt ?

 

Le montant des taux d'intérêt est fixé en fonction de plusieurs paramètres :

  • la durée de l'emprunt (c'est-à-dire le délai de remboursement consenti à l'emprunteur). En général, le taux d'intérêt est d'autant plus élevé que la durée du prêt est longue ;

  • le profil de risque de l'emprunteur. Le taux d'intérêt rémunère le niveau de risque pris par le prêteur ;

  • les « conditions de marché » : il s'agit des taux directeurs fixés par la Banque centrale européenne (BCE) et appliqués aux emprunts souscrits par les banques commerciales auprès d'elle.

Les différents types de taux d'intérêt

 

Taux d'intérêt à court terme

Les taux à court terme (moins d'un an) varient en fonction de l'évolution du marché monétaire. C'est le marché sur lequel les États, les banques, les assurances et les entreprises prêtent et empruntent des fonds pour une courte durée.
Le montant des taux à court terme dépend de la politique monétaire menée par les banques centrales. En Europe, lorsque la Banque centrale européenne baisse son principal taux directeur (le « taux de refinancement »), l'argent emprunté par les banques et institutions financières devient moins cher et les taux des crédits octroyés aux entreprises et aux particuliers sont moins élevés.
Les taux à court terme permettent de fixer la rémunération des découverts bancaires de courte durée, des Sicav monétaires, des comptes à terme, etc.

 

Taux d'intérêt à long terme

Les taux à long terme (jusqu'à 50 ans) varient en fonction de l'évolution du marché obligataire. Quand un État a besoin d'argent, il émet des obligations. L'État emprunte une somme aux investisseurs, lesquels achètent des obligations moyennant une rémunération qui dépendra de la durée du prêt et du profil de risque de l'État.

 

Marché primaire et marché secondaire

Définition du marché primaire des obligations d'Etat

Lorsqu'il s'agit d'une transaction entre un investisseur et l'État, on parle de marché primaire. En France, par exemple, quand l'État doit emprunter sur une durée de 10 ans, il émet de nouvelles obligations assimilables du trésor, appelées OAT. Le taux d'intérêt de l'obligation (rendement de l'obligation) va dépendre de la solidité financière de l'Etat et de sa note émise par les agences de notation financière.

 

Définition du marché secondaire

Le marché secondaire est le marché sur lequel les investisseurs s'échangent des titres souscrits sur le marché primaire (notamment des actions et des obligations). C'est le marché « d'occasion ». Sur le marché secondaire des obligations, le cours d'une obligation baisse lorsque des investisseurs revendent leurs titres pour en acheter des plus sûrs ou mieux rémunérés sur le marché primaire.

Fonctionnement du marché primaire et du marché secondaire des obligations

Taux directeurs des banques centrales

 

Les taux directeurs sont fixés par la banque centrale d'un pays (comme la Banque de France) ou d'une union monétaire (comme la Banque centrale européenne). Ils constituent un levier économique essentiel car ils impactent directement les taux des prêts dont bénéficient les particuliers (crédits immobiliers, crédits à la consommation) et les entreprises.
 
Il existe trois types de taux directeurs :

  • le taux de refinancement (« taux repo » ou « taux refi ») : taux auquel les banques commerciales empruntent à la banque centrale afin de pouvoir octroyer des crédits aux entreprises et aux particuliers. Afin de conserver une marge, elles prêtent à leurs clients à un taux plus élevé que celui de refinancement ;

  • le taux de rémunération des dépôts : taux auquel sont rémunérés les dépôts obligatoires de liquidités des banques commerciales auprès de la banque centrale ;

  • le taux du prêt marginal : taux auquel les banques commerciales empruntent des liquidités à la banque centrale en apportant, en garantie, des titres de créance qu'elles détiennent (billets de trésorerie, certificats de dépôt).

 

Taux du marché interbancaire

 

Les taux du marché interbancaire sont calculés par la Banque centrale européenne et appliqués aux banques de la zone euro lorsqu'elles se prêtent de l'argent entre elles.

  • L'Euribor représente le taux d'intérêt moyen pratiqué à différentes échéances (1 mois, 3 mois, 12 mois, etc.).

  • L'Eonia (Euro Overnight Index Average) représente le taux d'intérêt moyen pratiqué pour une durée de 24 heures.

Ces taux servent de référence pour déterminer le taux des livrets d'épargne réglementée comme le livret A.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL