Demandez plus à votre banque

Cours du pétrole et prix des carburants

Le prix du pétrole joue un rôle particulièrement important dans l'économie mondiale, le pétrole étant une matière première énergétique stratégique.
Comment fonctionne le marché du pétrole au niveau mondial ? Quels sont les facteurs qui impactent les cours du pétrole ? Une baisse du prix du pétrole se traduit-elle nécessairement par une baisse du prix de l'essence ? Explications.

Publié le 02/02/2015

Pays producteurs de pétrole et pays consommateurs

 

Le pétrole (également appelé « or noir ») est une énergie fossile que l'on qualifie d'huile minérale. Les principaux pays producteurs de pétrole sont l'Arabie Saoudite, la Russie, les États-Unis, la Chine, l'Iran, l'Irak, le Koweït, le Mexique, le Venezuela, le Canada, le Nigeria, la Norvège, les Émirats Arabes Unis, l’Algérie et la Libye (classement Insee 2013).

La production de pétrole brut dans le monde en 2013 : répartition par région

 

Très peu utilisé à l’état brut, le pétrole est raffiné et fait l’objet de différents traitements et transformations afin de produire des carburants liquides : gazole, essence (super et sans plomb), etc.

Il permet aussi de produire des combustibles (par exemple, le fioul domestique) et sert de matière première pour l’industrie pétrochimique (fabrication de textiles, caoutchouc, colorants) et pour le secteur de la pharmacie.

La consommation de pétrole d’un pays dépend principalement de l’industrialisation de son économie, de son efficacité énergétique, du taux d’urbanisation et de l’importance de sa classe moyenne. Les deux premiers pays consommateurs de pétrole sont, de loin, les États-Unis (20 % de la consommation mondiale en 2013) et la Chine (12 %). Viennent ensuite le Japon, l'Inde, la Russie, l'Allemagne, le Canada et la France (1,9% de la consommation mondiale en 2013) *.

 


La dépendance énergétique de la France

Les hydrocarbures (pétrole et gaz) représentent près de 65 % de la consommation énergétique des Français. La France dispose d’une soixantaine de gisements pétroliers et gaziers en production, principalement dans le bassin aquitain et dans le bassin parisien.

Actuellement, la production de pétrole en France s’élève à 875 000 tonnes par an, soit seulement 1 % de la consommation du pays. La France est dépendante des importations à 99 % pour sa consommation de pétrole et à 98 % pour sa consommation de gaz.

Source : www.developpement-durable.gouv.fr

 


Pétrole brut : les différentes qualités


Il existe de nombreuses sortes de pétroles différents. Chacun a une qualité différente qui dépend de la teneur en impuretés (eau salée, souffre) liée au gisement de production.

Parmi plus de 160 qualités de pétrole brut différentes, les transactions sur le pétrole brut se fondent sur les trois principales références commerciales mondiales :

  • le Brent, produit en Mer du Nord, est le pétrole brut de référence européen. Il est coté à Londres ;

  • le West Texas Intermediate (WTI), produit en Amérique du Nord, est coté à New York ;

  • le Dubai Light, produit dans le golfe persique.

Les prix des autres pétroles bruts sont déterminés en fonction des prix pratiqués sur ces trois pétroles de référence qui eux-mêmes ont des prix intrinsèquement liés les uns aux autres.

Cours du pétrole et marchés de négociation


Le marché spot du pétrole

Le « marché spot du pétrole » est le marché de négociation sur lequel s’effectuent les transactions avec des livraisons physiques de barils de pétrole. Les acteurs du marché spot sont essentiellement les compagnies pétrolières et les raffineurs.

 

Les places financières du pétrole

Le pétrole brut est coté sur un marché international, 24h /24h. Les deux places financières principales assurant la cotation du pétrole sont :

  • le NYMEX (New York Mercantile Exchange) à New York

  • et ICE Futures Europe (Intercontinental Exchange) à Londres.

Sur le NYMEX et à l’ICE, le pétrole est généralement vendu « sur papier » sans échange physique de barils (contrairement au marché spot du pétrole).

Les cours de pétrole varient en temps réel au gré des prises de positions réalisées par les traders. En France, lorsque l'on parle de « cours du pétrole », il est généralement fait référence au cours du pétrole Brent, soit la qualité européenne. Son cours est différent du WTI ou du Dubai light.

Evolution du cours du baril de pétrole Brent en dollar depuis 2000

hl-editor-bonasavoir

Baril de pétrole

Le baril est l'unité de mesure et de négociation du pétrole. Un baril équivaut à environ 159 litres. Une tonne de pétrole peut contenir entre 6 et 8 de barils de pétrole, en fonction de sa densité.

Pourquoi le prix du pétrole varie-t-il ?

L’évolution du prix du pétrole est liée à plusieurs facteurs.

 

L’offre de pétrole

L’offre est issue des compagnies pétrolières qui extraient le pétrole.

  • L'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) est un cartel de pays producteurs qui cherchent à réguler les prix du pétrole en fixant un quota de production pour chacun de ses membres. L'OPEP regroupe certains des grands pays producteurs de pétrole (Arabie saoudite, Irak, Iran, Koweït, Venezuela, Algérie, Angola, Libye, Nigéria, Émirats Arabes Unis, Qatar, Équateur). Les États-Unis et la Russie n’en font toutefois pas partie. En 2013, l’OPEP contrôlait 43 % de la production mondiale de pétrole (source : Insee). La régulation de la production de pétrole par l'OPEP contribue à influencer le cours du pétrole brut. Une réduction concertée de la production de pétrole par les pays de l’OPEP se traduit généralement par une remontée des cours du baril.
  • L’offre mondiale de pétrole peut augmenter de manière significative grâce à la découverte de nouveaux gisements pétroliers et à la production à grande échelle de pétrole de schiste.

 

La demande de pétrole

Dans un contexte de croissance économique mondiale, la hausse de la consommation de pétrole contribue à la hausse des cours du pétrole, surtout lorsque le niveau de la production stagne.

A l’inverse, la demande de pétrole s’affaiblit en période de ralentissement économique.

 

Les cours du baril de pétrole sont aussi influencés par d’autres facteurs

  • un accident majeur sur un site de production,
  • une crise financière importante,
  • un conflit militaire dans des zones de production,
  • les enjeux géopolitiques mondiaux,...


La chute des cours du pétrole en 2014

Alors que les prix du pétrole ont été relativement stables entre 2011 et la première moitié de 2014, les cours du brut ont chuté brutalement de près de 50 % en 2014. L’action conjuguée de trois facteurs principaux peuvent expliquer cette baisse :

  • la croissance de la demande en 2014 a été plus faible que celle initialement anticipée ;
  • la production mondiale de pétrole a fortement augmenté depuis 2014, notamment du fait de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis ;
  • l’OPEP a choisi de ne pas intervenir sur les prix du pétrole en conservant son objectif de production inchangé.

 

Le prix de l’essence et du gazole

Le prix du litre d’essence et du gazole est, en principe, fixé librement par les distributeurs (stations service) d’où des écarts de prix parfois significatifs. Les prix des carburants évoluent globalement en fonction de l’évolution des prix du pétrole.

Pour autant, le consommateur s'étonne souvent que le prix de l'essence ou du gazole à la pompe augmente alors que le cours du pétrole diminue sur le marché. Plusieurs raisons peuvent être avancées. Parmi elles, retenons que le prix d'un litre d'essence ou de gazole comprend deux taxes (l’essence étant plus taxée que le gazole) :

  • la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) propre à chaque type de carburant (nouveau nom de la TIPP - Taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers). Elle représente environ 30 % à 40 % du prix d’un litre de carburant ;
  • la TVA sur le prix du brut (au taux de 20 % depuis 2014).

Une marge de distribution est également appliquée sur le prix du carburant pour rémunérer les gérants de stations service.

Au final, le coût du pétrole (coût du pétrole brut, marge de raffinage, coûts de transport et de distribution) représente seulement entre 43 % et 51 % du prix du litre de carburant

Enfin, le prix du baril de pétrole étant libellé en dollar américain, les variations de taux de change dollar/euro ont un impact sur le prix du carburant. Quand l'euro baisse contre le dollar, le pétrole nous coûte plus cher et inversement.

Composition du prix à la pompe d¿un litre de gazole et d¿un litre de sans plomb 95 en 2013

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL