Demandez plus à votre banque

Comprendre le système de retraite français

Notre régime de retraite, tel qu'il existe actuellement, résulte de l'histoire économique et sociale du pays. Il est fondé sur un mécanisme de retraite obligatoire par répartition complété par une épargne facultative de capitalisation. Comment fonctionne le système de retraite ? Quels sont les régimes de retraite en vigueur en France ? Explications.

Publié le 08/07/2016

La création de notre système de retraite


Histoire de la retraite en France


En France, les premiers régimes de retraite ont été instaurés au profit des professions liées à l'Etat : les marins (dès 1673), les militaires (en 1831), les fonctionnaires civils (en 1852), les mineurs (en 1894), les cheminots (en 1909).

Dans le secteur privé, seules les professions qualifiées bénéficiaient d'un système de retraite. Entre 1928 et 1930, une nouvelle protection sociale inspirée du régime de retraite allemand a été instituée au profit des salariés de l'industrie et du commerce.

En 1945, la Sécurité sociale a été créée. L'objectif était de mettre en place un régime général de protection sociale pour tous. Le risque « vieillesse » a alors été pris en charge au même titre que la maladie, la maternité, l'invalidité et le décès.

Les régimes de retraite spéciaux ont été maintenus et des régimes de retraite professionnels ont été créés pour les non-salariés : les exploitants agricoles, les artisans, les commerçants et les professions libérales.

Ces dernières années, deux grandes réformes ont été menées, en 2003 (Loi Fillon) et en 2010, avec pour objectif d’éviter une forte dégradation des déficits des régimes de retraite.

Retraites complémentaires
 

Pour améliorer le niveau de leurs pensions de retraite, les cadres du secteur privé ont créé en 1947 leur propre régime complémentaire de retraite : « l'Agirc » (Association générale des institutions de retraite des cadres).

En 1961, les salariés du secteur privé ont créé à leur tour leur régime de retraite complémentaire : « l'Arrco » (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés).

Depuis 1972, tous les salariés sont obligatoirement rattachés à un régime de retraite complémentaire.

hl-editor-bonasavoir-v2

Nombre de retraités en France

On compte aujourd’hui 15,1 millions de retraités résidant en France (près de 23 % de la population française). (Source : 13e rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR), décembre 2015)

Aide aux personnes âgées


En 1956, l'État a créé un dispositif appelé « minimum vieillesse » qui garantit aux personnes âgées de plus de 65 ans disposant de faibles revenus un niveau minimum de ressources. Depuis 2006, le minimum vieillesse est devenu l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

 

Les grands mécanismes de financement des retraites

 

Il existe en France deux grands systèmes de retraite : la retraite par répartition et la retraite par capitalisation.

  • la retraite de base et les retraites complémentaires obligatoires sont fondées sur le principe de la répartition.

  • les retraites complémentaires facultatives et les dispositifs d'épargne retraite sont fondés sur le principe de la capitalisation.

 

Comment fonctionne le système de retraite par répartition ?

 

Le système de retraite par répartition est fondé sur la solidarité entre les générations.

Schématiquement, chaque année, les cotisations versées aux caisses de retraites par les actifs et leurs employeurs servent à payer immédiatement les pensions aux retraités.

En contrepartie, les actifs acquièrent des « droits à la retraite ».

S'agissant des régimes de retraite de base, le nombre total de trimestres cotisés jusqu'à l'âge du départ à la retraite permet de déterminer le niveau de la retraite (taux plein ou avec décote).

S'agissant des régimes de retraite complémentaire obligatoires, les cotisations sont transformées en points de retraite qui s'accumulent sur un compte tout au long de la carrière. Le nombre total de points obtenus en fin de carrière donnera le montant annuel de la retraite complémentaire, lequel sera fonction de la valeur du point en vigueur au moment du départ à la retraite.

 

Le système de retraite par répartition est un régime où les cotisations payées par les actifs servent à financer les pensions des retraités actuels.

hl-editor-bonasavoir-v2

Montant de l'Aspa

Depuis le 1er avril 2016, le montant mensuel maximum de l'Aspa est de 801 € pour une personne seule et de 1 243 € pour les personnes en couple (mariage, Pacs ou concubinage).

Comment les retraites par répartition sont-elles financées ?

L'efficacité du système de retraite par répartition tient au rapport entre le nombre d'actifs et le nombre de retraités. Plus le nombre de retraités augmente, plus il faut d'actifs pour payer les pensions de retraite.

Si l'équilibre démographique entre les actifs et les retraités n'est pas maintenu, diverses solutions proposées notamment par la Commission pour l'avenir des retraites pourraient être mises en œuvre afin de pérenniser notre système de retraite actuel : par exemple, repousser à nouveau l'âge légal de départ en retraite et/ou allonger la durée des cotisations, aligner les régimes public et privé, etc...

D’après le dernier rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS), la branche vieillesse de la Sécurité sociale enregistre en 2016, après plus de dix ans de déficit, une amélioration de son solde (excédent estimé à 479 millions d'euros).

 

Démographie française : évolution du nombre d'actifs et de retraités en France depuis 1975.

hl-editor-lemotduconseiller-v2

Age de départ à la retraite

L’âge légal de départ à la retraite (c'est-à-dire l’âge minimum à partir duquel il est possible de demander la liquidation de sa retraite dans le régime de base des salariés est fixé à 62 ans pour les personnes nées depuis le 1er janvier 1955.

Pensions retraite et PIB


Les dépenses de retraite (pensions de droit direct et pensions de réversion) représentent 13,7% du produit intérieur brut (PIB) de la France. Selon l’Ageing Working Group (AWG), le poids des dépenses de retraite devrait décroître à partir de 2025, jusqu'à atteindre 11,2% du PIB en 2060, grâce aux réformes adoptées en France depuis plus de vingt ans. Cette diminution du poids des dépenses de retraite s’expliquerait notamment par une baisse des taux de remplacement, une augmentation de l’âge de départ à la retraite et la baisse du chômage.

En 2060, le poids des dépenses de pensions (retraites et invalidité) en France serait un peu moins élevé que la moyenne européenne (12,1% en France contre 12,3% en zone euro).

hl-editor-bonasavoir-v2

Definition du taux de remplacement

D’après le COR, le taux de remplacement net désigne le rapport entre le montant de la retraite, au moment du départ à la retraite, et le salaire de fin de carrière, ces montants étant calculés nets de prélèvements sociaux.

Comment fonctionne le système de retraite par capitalisation ?


La retraite par capitalisation consiste pour chaque actif à mettre de l'argent de côté via de l'épargne ou des cotisations qui lui sera reversé à l'âge de la retraite sous la forme d'une rente viagère ou d'un capital.

La retraite par capitalisation peut être réalisée :

  • de façon individuelle : via la souscription de produits dédiés à l'épargne retraite (Perp, contrats Madelin par exemple) ;

  • de façon collective : via des plans d'épargne retraite d'entreprise (PERCO, PERCOI).

Une autre façon de préparer sa retraite consiste à épargner via des produits d'épargne généralistes (assurance viePEA, PEL, livret A) ou en investissant dans l'immobilier (acquisition de sa résidence principale, investissement locatif).

 

Le système de retraite par capitalisation fonctionne sur le principe de l'accumulation d'un capital par une personne active qui servira à financer sa pension lorsqu'elle sera retraitée

La contribution des retraités à l'économie française

 

Aujourd'hui, les retraités sont considérés comme de véritables acteurs économiques. Pour la plupart d'entre eux, leur niveau de vie s'est amélioré et ils ne dépendent plus financièrement de leurs descendants comme c'était le cas il y a quelques décennies.

L'amélioration du niveau de vie des retraités et l'allongement de la durée de vie en France ont contribué à la création de nouveaux emplois (notamment dans le secteur des loisirs ou des aides à domicile).

Les dispositifs d'épargne-retraite contribuent au financement des investissements des entreprises (les sommes versées sont par exemple investies dans des FCPE et SICAV).

 

Guide de la retraite

Pour en savoir plus, consultez notre Guide pratique de la « Retraite ».

hl-editor-bonasavoir-v2

Patrimoine des retraités en France

Les retraités possèdent aujourd’hui en moyenne plus de patrimoine que les actifs, ce qui n’était pas le cas il y a vingt ans. Source : 13e rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR), décembre 2015.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL