Demandez plus à votre banque

Classement et résultats du
Criterium du Dauphiné 2017

Jakob Fuglsang, vainqueur surprise du Critérium du Dauphiné

Publié le 12/06/2017

étape 8

C’est devenu une tradition depuis quelques éditions. Le Maillot jaune LCL du Critérium du Dauphiné se remporte le dernier jour. Vainqueur de la dernière étape, Jakob Fuglsang dépossède Richie Porte du Maillot jaune LCL grâce aux bonifications.

 

Richie Porte esseulé

 

Attaqué par Alejandro Valverde et Christopher Froome dès le col des Saisies, Richie Porte se retrouve rapidement sans équipier à ses côtés. Profitant de cette faiblesse, tous les membres du top 10 s’échappent un à un. Le Maillot jaune LCL ne peut pas sauter dans toutes les roues. Il est contraint de laisser du champ à certains. Il garde son dauphin, Christopher Froome, sous étroite surveillance. Mais le leader de général ne peut répondre à une énième accélération du Britannique. Il se retrouve seul contre tous et contre le temps dans la dernière montée vers le plateau de Solaison.

 

Fuglsang enfonce Porte

 

Au courage, le coureur australien parvient à reprendre certains fuyards de classe comme Alejandro Valverde, Alberto Contador et Christopher Froome. Mais il reste encore du beau monde devant. A 5,5 kilomètre de l’arrivée, Jakob Fuglsang suit une attaque de Dan Martin avant de faire cavalier seul. Le Danois ne faiblit pas et s’offre une seconde victoire dans l’épreuve. Troisième du général au départ de l’étape, il comble son retard sur Richie Porte (1’15’’) à la seconde près. Les dix secondes de bonification offertes au vainqueur d’étape lui permettent de s’emparer du Maillot jaune LCL. Richie Porte rétrograde à la deuxième place. Deuxième de l’étape, Dan Martin s’invite en puncheur sur la dernière marche du podium comme en 2016.

 

Vivement le Tour de France !

 

Parti sur un scénario classique, la 69ème édition du Critérium du Dauphiné nous a offert un final à suspens très prometteur en vue du prochain Tour de France. Solide malgré la désillusion de la dernière étape, Richie Porte tient peut-être cette année la plus belle occasion de sa carrière pour remporter la Grande Boucle. Il faudra peut-être remanier un peu son équipe pour bénéficier d’un meilleur soutien. Il devra également conjurer le sort de la journée sans qui s’acharne à lui barrer la route sur les épreuves de trois semaines. Malgré le manque de compétition, Christopher Froome a démontré que sa préparation est en bonne voie. Tout comme Alberto Contador, il est dans une forme ascendante. En remportant l’épreuve avec beaucoup de maîtrise, Jakob Fuglsang s’invite dans le jeu des pronostics aux côtés de son coéquipier Fabio Aru.

De mieux en mieux au fil des étapes, Romain Bardet a sa place parmi les meilleurs en montagne. Le Français devra toutefois essayer de limiter ses pertes sur les contre-la-montre en début et fin de Tour. Absent du Critérium du Dauphiné après sa deuxième place sur le Tour d’Italie, Nairo Quintana pourra compter sur une équipe solide et dévouée avec un Alejandro Valverde toujours très efficace en capitaine de route. A trois semaines du Grand Départ à Düsseldorf, les candidats au Maillot jaune LCL sont nombreux. Avec leurs forces et leurs faiblesses, aucun ne s’est montré plus dominateur que les autres. Le Tour de France 2017 s’annonce très ouvert. Qui s’en plaindra ?

Les photos

étape 7

Richie Porte s’envole


Peter Kennaugh s’offre l’Alpe d’Huez. Contre toute attente le combat pour le podium du Critérium du Dauphiné laisse suffisamment de marge aux échappés les plus costauds pour se disputer la victoire sur la 7ème étape.

Rescapés d’un groupe de 17 coureurs, Peter Kennaugh et Ben Swift sont les derniers en lice au sommet du col de Sarenne. A 4 kilomètres de l’arrivée, Peter Kennaugh place une double accélération et décramponne son compatriote. Parti dans l’échappée pour servir de relais à son leader qui ne le rejoindra finalement pas, le coéquipier de Christopher Froome profite de l’occasion pour accrocher l’Alpe d’Huez à son palmarès.

 

Au-delà de la minute

 

Les attaques de Fabio Aru ou Alejandro Valverde ne sont pas assez tranchantes pour faire vaciller Richie Porte. Bien épaulé par son équipe, l’Australien contrôle ses adversaires avec aisance. Il profite même du final difficile pour creuser un peu plus l’écart sur ses rivaux au classement Maillot jaune LCL. Seul adversaire à moins d’une minute au départ (39 secondes), Christoper Froome en fait les frais. Désormais à plus d’une minute de adversaire et néanmoins ami , le vainqueur de l’édition 2016 voit s’éloigner un peu plus le Maillot jaune LCL. A l’attaque dans les derniers kilomètres du col de Sarenne, Romain Bardet est un des rares bénéficiaires du jour. Il reprend une bonne minute sur le leader de la course. Remonté en sixième position à 2’07’’, ses chances de monter sur le podium comme en 2016 restent minces.

 

Terrain miné

 

Bien installé aux commandes du classement général, Richie Porte se retrouve en position idéale pour remporter son premier Critérium du Dauphiné. Pour espérer le détrôner ses adversaires devront exploiter au maximum le profil de la dernière étape. Courte (115km) avec un enchaînement de quatre cols sans un mètre de répit, elle a tout ce qu’il faut pour dynamiter la course. Reste à savoir si les attaquants se contenteront de se disputer les accessits ou s’ils auront l’audace d’aller cherche le Maillot jaune LCL.

étape 6

Richie Porte prend le contrôle

 

Les pentes trop raides du Mont du Chat ont eu raison de la ténacité de Thomas De Gendt. Le Coureur Belge cède le Maillot jaune LCL à Richie Porte qui n’est pas passé loin de s’offrir une deuxième victoire d’étape en bonus. Battu au sprint par Jakob Fuglsang, le nouveau leader du classement général montre néanmoins qu’il est un candidat très solide pour la victoire finale.

 

Froome, Aru et Fuglsang dans le bon wagon


Christopher Froome, à l’attaque en montée comme en descente, devient le dauphin de son ami et ancien coéquipier pour 39 secondes. En retrait sur le contre-la-montre, le vainqueur du jour, Jakob Fuglsang et son coéquipier Fabio Aru se replacent dans le top 5.

 

Valverde, Contador et Bardet en retrait

 

Parti peut-être un peu tôt à l’attaque, Alejandro Valverde cède et concède une place et 29 secondes au nouveau leader de l’épreuve. En manque de compétition, Alberto Contador fait profil bas et se contente de suivre son compatriote. A l’attaque un moment, Romain Bardet finit avec les deux coureurs espagnols. Il rattrape un peu son contre-la-montre décevant en remontant à la 9ème place du classement général mais augmente son retard sur les leaders de la course.

 

Le week-end de tous les risques


Richie Porte et Christopher Froome semblent bien partis pour se disputer le Maillot jaune LCL sur les deux dernières étapes montagneuses du Dauphiné. Pour s’inviter dans le duel, leurs poursuivants devront se surpasser dans la montée vers l’Alpe d’Huez via le col de Sarenne samedi sans quoi l’étape de dimanche pourrait se limiter à une bataille des perdants pour la troisième marche du podium.

étape 5

Le jeune coureur allemand Phil Bauhaus remporte la 5ème étape du Critérium du Dauphiné au sprint devant Arnaud Démare et Bryan Coquard. Thomas De Gendt conserve le Maillot jaune LCL sans ête inquiété.

Cette fois les sprinteurs n’ont laissé aucune chance aux échappés sur la dernière étape qui leur permettait de s’exprimer. Mais dans un final tortueux avec de nombreux giratoires, il n’est pas aisé d’organiser un train pour un sprinteur. Phil Bauhaus n’a pas encore acquis suffisamment de galons pour avoir une escouade à son service. Dans cette fin d’étape, c’était peut-être finalement un avantage. En sautant de roue en roue, le jeune coureur allemand parvient à se propulser en tête du peloton et à couper la ligne en vainqueur. Derrière, Arnaud Démare, Bryan Coquard, Adrien Petit et Nacer Bouhanni réalisent un beau tir groupé pour le sprint français.

 

Premier volet du triptyque montagneux

 

La 6ème étape du Critérium du Dauphiné est le premier volet d’un triptyque montagneux qui va départager les prétendants au Maillot jaune LCL. On commence en douceur avec le Mont du Chat, unique difficulté du jour. Dans un final très ressemblant à celui de la 9ème étape du prochain Tour de France, les coureurs déçus de leurs résultats après le contre-la-montre auront à cœur de se rattraper. L’ascension difficile suivie d’une descente rapide vers l’arrivée pourrait inspirer Romain Bardet.

 

Thomas De Gendt sur la défensive


Alberto Contador ou plus encore Christopher Froome peuvent trouver un terrain favorable pour reprendre quelques secondes sur Richie Porte. Il ne faudrait cependant pas oublier trop vite que Thomas De Gendt porte toujours le Maillot jaune LCL. Vainqueur de l’étape sur les pentes du Mont Ventoux sur le Tour de France 2016 et 3ème du Tour d’Italie 2012, le coureur belge a quelques références pour conserver la tête du classement général un jour de plus.

étape 4

Les premiers enseignements du contre-la-montre

 

Richie Porte remporte la quatrième étape en contre-la-montre du Critérium du Dauphiné et remonte à la deuxième place du classement général. Thomas De Gendt conserve le Maillot Jaune LCL pour 40 secondes sur son nouveau dauphin.

Le contre-la-montre de la 4ème étape du Critérium du Dauphiné a apporté les premières indications sur l’état de forme des principaux prétendants à la victoire finale. En remportant l’étape devant Tony Martin, quatre fois Champion du Monde de la spécialité, Richie Porte s’affirme comme l’homme en forme du moment. Deuxième du général à 27 secondes du Maillot Jaune LCL, l’Australien se retrouve en position idéale avant d’aborder les étapes montagneuses du week-end. Troisième de l’étape et troisième du général, Alejandro Valverde confirme qu’il n’est pas venu pour chasser les étapes.

 

Contador et Froome distancés, Bardet éloigné

 

Avec 35 et 37 secondes de retard, Alberto Contador et Christopher Froome sont un ton en dessous mais les deux anciens vainqueurs du Tour de France sont encore loin d’être exclus du combat. Au contraire, cela nous promet de belles passes d’armes en montagne. Le challenge sera beaucoup plus difficile pour Romain Bardet. En arrivant avec 1’53’’ de retard sur Richie Porte, le Français se retrouve à 2’20’’ de la première place. Le handicap est déjà important.
Transcendé par son Maillot Jaune LCL, Thomas De Gendt réalise le 9ème temps de l’étape. Il concède du terrain aux spécialistes mais conserve un capital de 40’’ sur le vainqueur du jour. Il sera toujours le leader de la course au départ de la 5ème étape.

 

Sprinteurs et baroudeurs jouent la belle

 

Après la victoire d’Arnaud Démare lundi et celle de Koen Bouwman mardi, sprinteurs et baroudeurs ont rendez-vous pour la belle sur la cinquième étape aujourd’hui. Le profil se prête à une arrivée en peloton groupé mais on a vu que la chance peut sourire aux audacieux. Les équipes de sprinteurs devront veiller au grain. Leur implication devrait permettre au Maillot Jaune LCL et à ses hommes de passer une journée relativement tranquille dans le peloton.

étape 3

Koen Bouwman remporte la troisième étape et prive les sprinteurs d’une belle occasion de s’expliquer. Parti dès le départ de l’étape, le jeune coureur néerlandais parvient à résister au retour du peloton en compagnie d’Alexey Vermeulen, Evaldas Siskevicius, Quentin Pacher, Frédérik Backaert et Bryan Nauleau. Il s’impose avec aisance au sprint devant Evaldas Siskevicius et Frederik Backaert. Vainqueur la veille, Arnaud Démare règle le sprint du peloton sur les talons des six échappés. Mal organisées, dans un final sinueux, les équipes de sprinteurs ont laissé passer une belle opportunité de victoire.

 

Les favoris ne peuvent plus se cacher


Jusqu’à présent très discrets, les favoris pour la victoire finale vont devoir se dévoiler sur le contre-la-montre de la quatrième étape. Tout le temps concédé sur son adversaire sera un handicap qu’il faudra compenser en montagne. Alberto Contador, Alejandro Valverde et Romain Bardet devront faire de leur mieux pour limiter la casse face aux machines à rouler que sont Christopher Froome et Richie Porte. La hiérarchie de ce Critérium du Dauphiné 2017 va commencer à se dessiner.

 

Un Maillot jaune LCL à défendre


Après deux étapes sans grande menace, Thomas De Gendt va devoir défendre son Maillot jaune LCL seul face au chronomètre. Sans être un spécialiste de l’exercice, le coureur belge n’a pas à rougir de ses performances passées. Transcendé par sa tunique de leader et avec 1’09’’ d’avance sur les gros rouleurs du peloton, il peut envisager de conserver la tête du classement général à l’issue de la journée. Ou pas…

étape 2

Arnaud Démare remporte la deuxième étape du Critérium du Dauphiné au sprint. Thomas De Gendt conserve le Maillot jaune LCL.

 

De la mauvaise passe à la victoire

 

Malgré ses 2330 mètres de dénivelé et son arrivée en faux-plat montant, la deuxième étape du Critérium du Dauphiné se prête à une arrivée au sprint. Avant cela, les sprinteurs doivent surmonter un enchaînement de bosses à mi-parcours. Arnaud Démare fait partie des coureurs mis en difficulté. Il peut cependant compter sur l’expérience et l’abnégation de Mickaël Delage pour le ramener dans le peloton. Excellement emmené par Jacopo Garnieri, le sprinteur français impose sa puissance et coupe la ligne avec deux longueurs d’avance sur Alexander Kristoff et Nacer Bouhanni.

 

Plus que deux sprints à prendre

 

Avec sa victoire sur la deuxième étape, Arnaud Démare a su saisir une des trois occasions pour un sprinteur de s’illustrer sur le Critérium du Dauphiné cette année. L’étape d’aujourd’hui et, plus encore, celle de jeudi sont également sur leurs tablettes. Les autres étapes en contre-la-montre ou en montagne devraient être dédiées à la lutte pour le classement général.


Le choix des sprinteurs 

 

Le manque d’arrivées propices au sprint a éloigné quelques grands noms de la spécialité. C’est le cas par exemple de Mark Cavendish, Marcel Kittel ou André Greipel qui ont choisi de préparer le Tour de France ailleurs. Mais avec des coureurs tels qu’Arnaud Démare, Alexander Kristoff, Nacer Bouhanni ou encore Sonny Colbrelli, le plateau reste prometteur pour encore deux beaux emballages à l’arrivée.

étape 1

Thomas De Gendt remporte la première étape et endosse le premier Maillot jaune LCL du Critérium du Dauphiné 2017 en plus des maillots vert et à pois.

Parti avec six coureurs dès le départ d’un parcours vallonné, Thomas De Gendt résiste au retour du peloton pour remporter la victoire et endosser le premier Maillot jaune LCL de l’épreuve. Le coureur Belge très à l’aise en montée, comme il l’a démontré lors de sa victoire au Chalet Reynard sur la 12ème étape du Tour de France 2016, passe en tête de toutes les côtes de 3ème et 4ème catégories jalonnant le parcours. Seul coureur à parvenir à le suivre, le Français Axel Domont lâche prise dans le dernier passage de la côte de la Rochetaillée pour échouer à la deuxième place à l’arrivée.


Le peloton à la traîne.


Le peloton reste très attentiste. Peu d’équipes souhaitent participer à la poursuite. Le profil vallonné et l’arrivée en faux-plat montant ne convient pas aux purs sprinteurs. Seules les équipes d’Edvald Boasson Hagen et de Simon Gerrans manifestent un peu d’intérêt pour la victoire d’étape. Mais le peu de soutien des autres formations fait basculer le duel à la faveur des échappés.


Les favoris se cachent pour courir


Prétendants à la victoire finale, Christopher Froome, Alberto Contador, Richie Porte, Fabio Aru, Alejandro Valverde ou encore Romain Bardet sont restés sagement dans le peloton. Si le Français place deux équipiers dans le top 4 du jour, la plupart des équipes de favoris sont restées économes en coups de pédales. Pourtant le profil de l’étape ressemblant à celui d’une classique ardennaise aurait pu inspirer un Alejandro Valverde très en verve sur ce terrain au printemps. L’Espagnole privilégie le classement général et ne souhaite pas prendre à sa charge trop tôt la défense du Maillot jaune LCL. Le profil très montagneux des étapes de fin de semaine conduit à la prudence. Cette phase d’observation des leaders pourrait bien durer jusqu’au contre-la-montre de mercredi.

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL