Demandez plus à votre banque

Résultats du Paris-Tours : le joli tour de Gaviria à Tours

À 22 ans, le coureur colombien Fernando Gaviria court-circuite un sprint massif que tous pensaient inévitable et remporte Paris-Tours au nez et à la barbe des autres sprinteurs.

Publié le 10/10/2016

Classement général

Résumé Paris-Tours 2016

Un arc-en-ciel dans la tête

Une semaine avant l’épreuve en ligne des Championnats du monde au Qatar, les sprinteurs fourbissent leurs armes sur les 252,5km tout plats de Paris-Tours. Température mise à part, la classique des feuilles mortes offre le profil idéal pour préparer la course à l’arc-en-ciel.

 

Un scénario classique

Une échappée de sept coureurs se forme dès le départ. Les Français Warren Barguil et Arnaud Gérard en font partie. Comme on pouvait s’y attendre, le peloton ne laisse que peu d’espoirs aux hommes de tête. Malgré quelques tentatives de contres dans les cinquante derniers kilomètres avec notamment le Champion olympique Greg Van Avermaet, le peloton est à nouveau groupé à 14 kilomètres de l’arrivée.

 

Quand Gaviria surgit

Personne n’ose plus attaquer. Les trains de sprinteurs s’organisent. Tout est en place pour le sprint massif. Pistard et excellent sprinteur, Fernando Gaviria pourrait se mêler à la grande explication. Mais le Colombien choisit l’offensive et surprend tout le monde. Il place une attaque incisive à 700 mètres de la ligne. Personne ne le suit. De l’avis de tous, c’est beaucoup trop tôt. Et pourtant…


Prêt pour le rendez-vous mondial, Arnaud Démarre remporte le sprint du peloton mais devant Fernando Gaviria a déjà coupé la ligne avec une bonne longueur d’avance. Belle audace !

Photos Paris-Tours 2016

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL