Demandez plus à votre banque

Etape 6 Tour de France 2014 :
André Greipel défend la
suprématie du sprint
allemand

100% de réussite pour le sprint allemand. Après les 3 victoires de Marcel Kittel, c'est son compatriote André Greipel qui se charge d'enlever une nouvelle étape. Le Maillot jaune LCL Vincenzo Nibali passe une journée reposante après son exploit de la veille.

Publié le 10/07/2014

Suivre LCL :

Le jour d'après

Après une journée éprouvante pour tous les coureurs du Tour de France, on aspire à un peu plus de sérénité dans le peloton pour la sixième étape entre Arras et Reims

Hormis deux côtes de 4ème catégorie en deuxième partie d'étape, le profil ne présente pas de difficulté particulière. Une bonne occasion pour se remettre de ses émotions dans le peloton.

Jérome Pineau, Luis Angel Maté, Arnaud Gérard et Tom Leezer forment l'échappée du jour dès le passage de la borne indiquant le kilomètre 0. Très tôt l'équipe de Marcel Kittel prend la tête du peloton pour gérer l'écart tandis que les autres formations de sprinteurs restent au chaud. Sachant qu'avec ses 3 victoires d'étape, Marcel Kittel a privatisé les sprints du Tour de France jusqu'alors, on peut s'en étonner un peu.

 

Plus de casse que la veille

Tenu à distance autour des 3 minutes pendant de nombreux kilomètres, les quatre hommes de tête n'inquiète pas le peloton. La météo semble nourrir un peu plus les craintes.

Bien que plus tardive et moins soutenue que la veille, la pluie est encore au rendez-vous. Elle provoque encore de nombreuses chutes. Les Français Arnaud Démare et Thomas Voeckler et même l'habile Peter Sagan vont à terre. Alors que finalement Christopher Froome aura été le seul à abandonner pendant l'étape des pavés, plusieurs coureurs doivent quitter la course sur blessure aujourd'hui. C'est le cas notamment d'Egor Silin, de Jésus Hernandez ou de Xabier Zandio. Ces deux derniers sont des équipiers précieux pour Alberto Contador et Richie Porte, le leader remplaçant de Froome. Cela pourrait avoir des conséquences dès le week-end prochain dans les Vosges...

Un sprinter allemand peut en cacher un autre

Dans le final l'équipe de Mark Renshaw emmenée par un Tony Martin surpuissant étire le peloton et provoque des cassures. Le fameux train de Marcel Kittel n'est pas au rendez-vous dans le final, le sprinteur allemand est hors du coup. Il ne cueillera pas un quatrième bouquet. Mais un sprinteur allemand peut en cacher un autre. Visiblement mieux remis des secousses de la veille, le Champion d'Allemagne André Greipel coupe la ligne en vainqueur devant, encore une fois, Alexander Kristoff et le Français Samuel Dumoulin. Quatrième et cinquième Mark Renshaw et Peter Sagan font encore un top 5.

hl-editor-bonasavoir

Le vent plus dangereux que l'échappée

Dans le peloton, ce n'est pas vraiment l'échappée que l'on craint aujourd'hui. C'est le vent. Sur certaines portions de route, des équipes pourraient le mettre à profit pour distancer des adversaires en positionnant des coureurs en éventail en large de la route empêcher tout abri derrière eux. C'est le fameux coup de bordure. Rompus à l'exercice, l'équipe orpheline de Mark Cavendish tente le coup pour Mark Renshaw. Avec une quatrième place à l'arrivée le résultat n'est pas des plus concluants.

Classement étape 6

Vincenzo Nibali gagne le Maillot jaune LCL

Vincenzo Nibali Maillot jaune LCL

Vincenzo Nibali en chiffres

Trophées

2014 : Champion d'Italie

2013 : 1er du Tour d'Italie

2010 : 1er du Tour d'Espagne

Tour de France

2012 : 3ème

Maillot jaune LCL

5 jours en jaune

Itinéraire de l'étape 6 Arras > Reims

Itinéraire de l'étape 6 Arras > Reims

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL