Demandez plus à votre banque

Étape 15 Tour de France
2014 : Alexander Kristoff
double in extremis

Le Norvégien Alexander Kristoff remporte sa seconde victoire d'étape au bout d'un final à suspens face à un duo d'échappés. Le classement général Maillot jaune LCL reste inchangé.

Publié le 20/07/2014

Suivre LCL :

Deux contre un peloton

Le 101ème Tour de France quitte les Alpes pour une étape de transition de 222 kilomètres entre Tallard et Nîmes. Avec l'étape finale arrivant sur les Champs-Elysées, c'est une des dernières occasions pour les sprinters de briller sur la Grande Boucle version 2014.

L'échappée que beaucoup qualifieront de suicidaire se forme dès les premiers kilomètres à l'initiative du Champion de Suisse, Martin Elmiger. Il est rapidement rejoint par Jack Bauer. Aucun autre coureur ne viendra tenter le coup de poker avec eux. L'écart entre les deux hommes et le peloton va jusqu'à dépasser les huit minutes puis il se réduit progressivement.

 

La pluie sème le doute dans le peloton

Comme à son habitude, le peloton joue avec  l'échappée. L'équipe de Marcel Kittel et John Degenkolb bientôt épaulée par celle d'André Greipel est à la manœuvre. On veut une nouvelle victoire allemande. Peter Sagan attend toujours son heure de gloire également.

Une pluie orageuse et soutenue vient perturber la mécanique trop bien huilée d'un sprint sur commande. L'écart remonte en faveur des échappés alors qu'on les pensait condamnés à rentrer dans l’anonymat du peloton.

25 mètres chrono pour Jack Bauer

Malgré les renforts des équipes d'Alexander Kristoff et de Mark Renshaw dans la poursuite, le duo ne se désunit pas. À vingt kilomètres de l'arrivée, il compte encore un peu plus de deux minutes d'avance. Trente secondes à quatre kilomètres, vingt et une à deux kilomètres.

Le public retient son souffle devant les arènes nîmoises. L'échappée condamnée d'avance va-t-elle résister au retour du peloton ? On se surprend à y croire encore dans le dernier kilomètre. Martin Elmiger cède le premier mais à moins de cinquante mètres de la ligne, Jack Bauer est encore devant. Malheureusement pour le Néo-Zélandais, il avalé dans l'emballage final aux vingt-cinq mètres.

Alexandrer Kristoff lève les bras pour la seconde fois. Il devance Heinrich Haussler et un Peter Sagan encore placé mais toujours pas gagnant. Héros malheureux du jour, Jack Bauer est dixième.

hl-editor-bonasavoir

La peur du vent

Sans véritable enjeu pour le classement général, l'étape du jour n'en est pas moins crainte pour autant. En traversant une région souvent balayée par les vents, les équipes se doivent d'être vigilantes pour protéger leurs leaders à l'avant du peloton. Le fameux coup de bordure de la 13ème étape du Tour de France 2013 est dans tous les esprits. Au hasard des zones à risque, les équipes des coureurs en tête du classement général viennent remplacer celles des sprinters à l'avant du peloton. Au final, le vent ne se montre pas propice aux grandes manoeuvres. Seuls Tejay Van Garderen et ses hommes tentent une brève offensive. Mais le Maillot jaune LCL s'est chargé en personne de les ramener à la raison.

Classement étape 15

Vincenzo Nibali

Vincenzo Nibali en chiffres

Trophées

2014 : Champion d'Italie

2013 : 1er du Tour d'Italie

2010 : 1er du Tour d'Espagne

Tour de France

2012 : 3ème

Maillot Jaune LCL

13 jours en jaune

Itinéraire de l'étape 15 Tallard > Nîmes

Itinéraire de l'étape 15 Tallard > Nîmes

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL