Ma vie. Ma ville. Ma banque.

Étape 12 :
Bourg-Saint-Maurice
Alpe d'Huez

Geraint Thomas remporte sa deuxième étape d'affilée avec le Maillot jaune LCL sur le dos.

Publié le 20/07/2018

Suivre LCL :

Résumé de l'étape 12

 

Geraint Thomas, roi des Alpes


Dominateur la veille, Geraint Thomas remporte également la 12ème étape à l'Alpe d'Huez. Maillot jaune LCL sur le dos, le coureur gallois sort vainqueur d'un combat à cinq avec Tom Dumoulin, Romain Bardet, Mikel Landa et Christopher Froome. A l'attaque avant d'être victime d'une chute causée par un spectateur, Vincenzo Nibali parvient à refaire une partie de son retard en compagnie de Primoz Roglic. Les deux coureurs coupent la ligne avec 7 secondes de retard sur le vainqueur.
Avant cette explication entre favoris, Steven Kruijswijk aura tenu tête au peloton des favoris pendant de nombreux kilomètres. Extrait d'un groupe d'une vingtaine de coureurs dans l'ascension du col de la Croix de Fer, le Néerlandais est repris mais ne s'effondre pas pour autant. Il coupe la ligne en 10ème position à  seulement 53 secondes du vainqueur.

La stat de Poupou

Vide

hl-editor-bonasavoir-v2

En remportant l'étape à l'Alpe d'Huez, Geraint Thomas met fin à une série de trois victoires françaises. Pierre Rolland avait ouvert la voie en 2011 après 25 ans de disette depuis la victoire légendaire de Bernard Hinault, main dans la main avec Greg Lemond. Christophe Riblon avait remis ça deux ans plus tard à l'occasion du centième Tour de France. En 2015 enfin, Thibault Pinot rachète son Tour de France raté en remportant l'étape devant Nairo Quintana la veille de l'arrivée à Paris.

le point maillot jaune LCL

Dumoulin adversaire numéro 1

Avec deux victoires d'étapes et une avance renforcée, Geraint Thomas sort grand vainqueur des étapes alpestres. Son toujours leader, Christopher Froome n'est pas loin même s'il semble moins impérial que par le passé. Tom Dumoulin se pose en adversaire numéro un des deux britanniques. Souffrant d'une fracture de la dixième vertèbre après sa chute, Vincenzo Nibali est contraint d'abandonner. En quittant la course, le vainqueur du Tour de France 2014 cède sa 4ème place à Primoz Roglic, discret mais toujours au contact.
Incapable de suivre les meilleurs, Nairo Quintana déçoit à nouveau. Son coéquipier Mikel Landa en profite pour affirmer un peu plus ses prétentions sur le leadership de l'équipe. Romain Bardet est récompensé de son bon comportement par une 6ème place. Il repartira 5ème suite à l'abandon de Vincenzo Nibali. Autre perdant du jour, Dan Martin a maintenant plus de cinq minutes de retard sur la tête de la course.

l'étape du jour

 

Le sprint des survivants ?


Le Tour de France redescend dans la plaine. La 13ème étape nous promet un match entre baroudeurs et sprinteurs. Mais les spécialistes de l'emballage final se font de plus en plus rare. Après les arrivées hors-délai de Marcel Kittel et Mark Cavendish sur la 11ème étape, trois autres sprinteurs ont jeté l'éponge durant la 12ème. Les plus prolifiques, Fernando Gaviria et Dylan Groenewegen ne cueilleront plus de nouveau bouquet cette année. Vainqueur de 11 étapes dans sa carrière, André Greipel a également renoncé à la course pour la première fois en huit participations au Tour de France. En route vers Valence, les échappés auront moins d'équipes à leurs trousses mais les sprinteurs rescapés sont affamés de victoire. Et Peter Sagan est toujours là, lui.

Album photo

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL