Tour de France 2018
Étape 07 :
Fougères
Chartres

Le Néerlandais, Dylan Groenewegen remporte la 7ème étape à l'issue d'une longue journée sans enjeu pour le classement général. Greg Van Avermaet gagne 3 secondes de bonification et conserve le Maillot jaune LCL

Publié le 17/07/2018

Suivre LCL :

Résumé de l'étape 7

 

Dylan Groenewegen, le plus rapide d'une étape lente


Après avoir passé une journée à musarder, le peloton s'est présenté groupé dans les rues de Chartres. Fernando Gaviria et Peter Sagan sont une fois de plus aux avant-postes pour l'explication finale mais cette fois les deux double-vainqueurs d'étapes sont 2ème et 3ème derrière Dylan Groenewegen. Puissant, le coureur néerlandais rappelle à ses adversaires qu'il est le tenant du titre sur l'étape des Champs-Élysées et qu'on peut encore compter sur lui dans les arrivées massives.


A l'image de la distance, la journée aura été particulièrement longue pour les coureurs qui n'étaient pas décidés à partir dans une échappée sans grande espoir de réussite. Thomas Degand, Yoann Offredo et Laurent Pichon auront essayé tour à tour sans rallier personne à leur cause. Une brève offensive de dix coureurs sera également vite ramenée à la raison par les directeurs sportifs. Seule une tentative de bordure orchestrée conjointement par les équipes de Romain Bardet, Bauke Mollema et Nairo Quintana aura animée quelque peu l'étape. Parmi les coureurs piégés, on retrouve le vainqueur de la veille, Dan Martin et Arnaud Démare. Ils parviendront à revenir.

La stat de Poupou

Vide

hl-editor-bonasavoir-v2

Un étape longue et lente

En adoptant un train plus que modéré, le peloton a parcouru les 231km de la 7ème étape en 5h43' soit à 40,4km/h de moyenne. C'est bien en dessous de la vitesse moyenne minimale envisagée par l'organisation (42km/h) qui prévoyait une arrivée au plus tard à 17h49. Le peloton s'est présenté à 18h sur la ligne d'arrivée.

le point maillot jaune LCL

Greg Van Avermaet gagne 3 secondes


Réservée aux sprinteurs, la 7ème étape du Tour de France ne représentait pas de réel enjeux pour le classement général . Le risque de vent écarté, les membres du top 5 et autres candidats au classement général ont choisi de faire profil bas en attendant le rendez-vous de dimanche sur les pavés de Roubaix. Greg Van Avermaet profite de l'attentisme de la concurrence pour passer en tête au point bonus et glaner 3 secondes de bonification sans vraiment combattre.

l'étape du jour

 

On prend les mêmes et on recommence


Une nouvelle fois dévolue aux sprinteurs, la 8ème étape du Tour de France devrait revoir les mêmes protagonistes que la veille dans le final. La distance, moins longue, incitera peut-être un peu plus de coureurs à s'échapper. Mais, bien que réelles, les chances d'aller au bout pour un groupe isolé restent faibles.

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL