Demandez plus à votre banque
Vidéos LCL

Formalité de la création d'entreprise

jouer
Formalité de la création d'entreprise1088 vues
Publiée le 21/02/2017 Conseils pour la création d'entreprise : formalités, démarches et aides à disposition. Outils pratiques et solutions selon la typologie de votre projet.
Patrice Boisfer : Vous avez un projet en tête ? Votre souhait est de devenir votre propre patron ? Premier conseil : faites-vous aider. Philippe Montaudouin, bonjour.

Philippe Montaudouin : Bonjour.

Patrice Boisfer : Merci de répondre à nos questions. Vous êtes animateur conquête à la Direction du Marché des Professionnels. Première question : quand on débute son entreprise, alors il faut se faire aider, certes, mais faut-il faire tout de suite appel à un avocat ?

Philippe Montaudouin : Tout dépend de la dimension de votre projet. L'avocat a des connaissances juridiques très variées en termes de droit commercial, droit des sociétés, fiscalité. Il peut vous être très utile par sa connaissance de la jurisprudence et en particulier pour vous accompagner dans la création de votre entreprise.

Patrice Boisfer : L'avocat, donc rapidement indispensable, tout comme l'expert-comptable ?

Philippe Montaudouin : Exactement. Il vous accompagne en amont et en aval de la création de votre entreprise et en particulier, pour les premières formalités administratives.
Il peut aussi asseoir votre crédibilité en validant vos chiffres prévisionnels auprès de votre banque.

Patrice Boisfer : Il est aussi possible de consulter facilement ces spécialistes dans les Chambres de métiers et de l'artisanat et dans les Chambres de commerce et d'industrie.

Philippe Montaudouin : Oui, ces lieux d'informations sont d'une aide précieuse à toutes les étapes de la création ou de la reprise d'une entreprise.
De plus, vous y trouverez les Centres des formalités des Entreprises. Ces "CFE" accélèrent le parcours administratif des créateurs.

Patrice Boisfer : C'est-à-dire ?

Philippe Montaudouin : Il vous suffit de déposer vos déclarations dans un guichet dit "unique". Autre solution, vous pouvez les "téléremplir" et ensuite les télétransmettre.
Le prix est de 60 euros auxquels il faudra ajouter le coût des différentes immatriculations (de 80 à 300 euros) suivant le métier et la forme d'exploitation choisie.

Patrice Boisfer : Autre outil pratique, le site de l'APCE. C'est l'Agence Pour la Création d'Entreprise. Vous pouvez notamment télécharger sur ce site des modèles de statuts. Sans oublier les informations qui y sont gratuites...
Et justement, en parlant de gratuité, c'est vrai que ce qui freine souvent la création d'entreprise, ce sont les coûts. Existe-t-il des astuces pour les limiter ?

Philippe Montaudouin : Elles sont nombreuses
Rédiger gratuitement votre business plan auprès d'une chambre de commerce. Pour votre Etude de marché, pour une centaine d'euros, vous pourrez faire appel à une société de sondage en ligne ou bien faire appel à une Junior Entreprise. En tout cas, les solutions sont nombreuses et en tout état de cause, tout dépend de la dimension de votre projet.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL