Demandez plus à votre banque
Vidéos LCL

Immobilier : promesse de vente, compromis de vente

jouer

Immobilier

(21 vidéos)
Immobilier : promesse de vente, compromis de vente2501 vues
Publiée le 21/02/2017 Il existe deux types d'avant-contrat immobilier : la promesse de vente et le compromis de vente d'autre part. Quelle différences et modalités ?
Vincent Picard, Responsable Marketing Crédit

Patrice Boisfer : Une bonne évaluation pour éviter quelques désillusions ! Mais une fois cette évaluation réalisée, le plus dur commence. Vincent Picard bonjour !
Faut-il mieux passer par une agence ou faut-il opérer tout seul ?

Vincent Picard : C'est du 50/50 ! Vous pouvez vendre votre logement par le biais d'une petite annonce mais ça demande du temps et de la disponibilité.
Vous pouvez aussi vous adresser à une agence immobilière. C'est une option plus confortable car moins consommatrice de temps.

Patrice Boisfer : Mais alors dans ce cas-là, j'imagine qu'il y a des honoraires ?

Vincent Picard : Oui, il y a des honoraires. Ils peuvent s'élever à environ 5% du prix de vente. Ils diffèrent d'une agence à une autre mais ils sont en général à la charge de l'acheteur.

Patrice Boisfer : On peut signer alors ce qu'on appelle un avant-contrat. Il y en a-t-il de différentes sortes ?

Vincent Picard : Avant la vente, il existe principalement deux types d'avant-contrat : la promesse de vente et le compromis de vente. Même si cela n'est pas obligatoire, il est conseillé de les faire rédiger par un professionnel : notaire ou agent immobilier.

Patrice Boisfer : Mais du coup est-ce que cela va coûter plus cher ?

Vincent Picard : Non, cela ne vous coûtera pas plus cher car les prix de l'avant contrat sont en général compris dans les honoraires soit du notaire, soit de l'agent immobilier.

Patrice Boisfer : Cet avant-contrat est-il définitif ?

Vincent Picard : Il n'est définitif qu'à l'issue d'un délai de rétractation de 7 jours. Pendant ce délai, vous pouvez changer d'avis sans vous justifier et sans avoir d'indemnité à payer.

Patrice Boisfer : Et si je décide de prendre un crédit ?

Vincent Picard : Dans ce cas, la clause suspensive vous protège car en cas de refus de crédit, elle vous permettra de ne pas avoir d'indemnité à payer.

Patrice Boisfer : Donc il ne faut surtout pas verser d'argent au vendeur.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL