Demandez plus d'informations à votre banque
Vidéos LCL

Interview de Christophe Malavoy, parrain de la FRC

jouer
Interview de Christophe Malavoy, parrain de la FRC510 vues
Publiée le 21/02/2017 Interview de l'acteur et cinéaste Christophe Malavoy qui s'investit depuis 2002 aux côtés de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC).
Christophe Malavoy : être solidaire

Environ 35% des maladies en Europe sont des maladies dues à la dégénérescence des cellules du cerveau.

Cela représente un coût de 400 milliards d'euros par an, ce qui est quand même quelque chose de très important. Donc il faut trouver des solutions parce que l'espérance de vie augmentant, je crois que les maladies neuro-dégénératives seront de plus en plus importantes, hélas. Et puis, c'est un problème de santé publique majeur auquel nous aurons à faire face dans les années à venir.

Depuis une dizaine d'années, la FRC* a financé 148 projets de recherche pour une valeur environ de 6 millions d'euros ce qui n'est déjà pas mal.
On arrive à trouver des thérapies pour toutes les maladies, comme l'épilepsie, sur laquelle on fait aujourd'hui pas mal de progrès, mais il faut progresser encore beaucoup plus, et apporter des solutions et des thérapies à tous ces malades qui souffrent dans l'ombre.

Mon action. Elle est dans ce que je fais avec vous aujourd'hui : sensibiliser le public, aller en parler dans les écoles, participer à des conférences de presse, répondre à des journalistes, essayer de capter en même temps des partenaires, être présent dans les médias.
Il faut savoir qu'à chaque fois que l'on donne 100 euros, on peut bénéficier d'une réduction d'impôt s'élevant à 66% des sommes versées donc déduire 66 euros. Sur 100 euros, on ne donne finalement que 34 euros.

L'envie de m'engager, c'est être en même temps solidaire... Solidaire d'un problème de santé publique assez majeur et d'essayer de mettre un peu de mon temps, depuis 7 ans maintenant que je suis parrain de la FRC.

Quand on se bat contre la maladie, plus on est nombreux et plus on a de chance de réussir.
Je crois que l'aventure humaine de la recherche représente quelque chose de fort, un moment où les gens peuvent se fédérer. Et puis c'est une façon de se valoriser aussi, d'appartenir finalement une famille qui se sent responsable et qui a envie de trouver... et qui va trouver ! C'est ça la force de la solidarité : quand chacun donne un petit peu, on arrive à faire quelque chose, à bouger et à faire déplacer un peu les montagnes.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL