Demandez plus d'informations à votre banque
Vidéos LCL

Rénovation énergétique : crédit d'impôt pour travaux

jouer
Rénovation énergétique : crédit d'impôt pour travaux606 vues
Publiée le 21/02/2017 Aide financière aux travaux de rénovation énergétique 2014 : déduisez de vos impôts une partie des frais de rénovation énergétique dans votre résidence principale.
Voix-off : Le crédit d'impôt sur le revenu appelé « Crédit d’impôt développement durable » permet de déduire une partie des dépenses de travaux de rénovation énergétique réalisés dans votre résidence principale.
Réaménagé en 2014, il concerne dorénavant la réalisation d’un bouquet de travaux comprenant au moins 2 catégories parmi une liste précise de travaux d’économie d’énergie, tout en laissant la possibilité aux ménages modestes de ne réaliser qu’une seule de ces catégories de travaux.

Catherine Chichignoud : Cela concerne notamment les travaux d'isolation thermique d'au moins la moitié du nombre de fenêtres et des murs extérieurs, ou par exemple l'acquisition d'équipements de chauffage fonctionnant au bois. Pour bénéficier de ce crédit d'impôt, les travaux doivent être réalisés par l'entreprise qui fournit les matériaux. Sont exclus du dispositif depuis le 1er janvier 2014, les dépenses payées par les propriétaires bailleurs, les dépenses d'équipement de production d'électricité utilisant l'énergie solaire et enfin les dépenses de travaux de récupération et de traitement des eaux pluviales.

Voix-off : Autre aide financière : l’éco prêt à taux zéro. C’est un prêt, ou plus précisément une avance remboursable sans intérêt, qui peut être accordée uniquement par les banques ayant signé une convention avec l’Etat.
Ce prêt est accessible sans conditions de revenus et destiné à financer un bouquet de travaux d’amélioration de la performance énergétique globale de logements anciens (achevés avant le 1er janvier 1990)
Sous condition de ressources, les dépenses financées par l’eco prêt à taux zéro peuvent ouvrir droit au « Crédit d’impôt Développement Durable ».

Catherine Chichignoud : Trois types de travaux sont concernés soit une combinaison de travaux d'isolation thermique, soit des travaux permettant de limiter la consommation d'énergie globale du logement ou soit des travaux de réhabilitation des systèmes d'assainissement par des dispositifs ne consommant pas d'énergie. Pour bénéficier de l'éco prêt à taux zéro les travaux doivent être réalisés dans un logement dont vous êtes propriétaire et doit être occupé à titre de résidence principale par vous-même ou par un locataire. Un seul prêt accordé par logement pour un montant maximal de 30000 euros et pour une durée pouvant aller jusqu'à 15 ans.

Voix-off : Plus d'infos dans la rubrique dossier LCL.com.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL