Ma vie. Ma ville. Ma banque.

Les taux d'emprunt immobilier
toujours faibles

Les taux des crédits immobiliers s'affichent à 1,46 % en moyenne en mai 2018, soit leur niveau de février 2017. Depuis le début de l'année, la tendance est à la baisse, tandis que la durée des prêt immo s'allonge depuis 2014.

Publié le 07/06/2018 Temps de lecture 30s

Mon Projet Immobilier

La conjoncture 2018 est toujours favorable aux candidats à la propriété. Si vous envisagez d’acheter un bien immobilier en recourant à l’emprunt, cette année est en effet encore propice : les taux des crédits immobiliers ont encore baissé en mai pour atteindre 1,46 % en moyenne (contre 1,47% en avril), selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Ils s’affichent respectivement à 1,53 % pour l'accession dans le neuf et à 1,46 % pour l'accession dans l'ancien.

Une tendance à la baisse


Les taux des crédits immobiliers diminuent encore depuis le début de l’année ; en décembre 2017, ils étaient à 1,51 % en moyenne. En mai ils sont revenus à leur niveau de février 2017, en dépit de l’allongement de la durée des crédits accordés.

 

Toutes les durées de prêts sont concernées


L’Observatoire Crédit Logement/CSA souligne que la baisse des taux a été générale, sur toutes les durées de crédit immobiliers, depuis décembre 2017:

  • Moins 11 points de base sur les prêts à taux fixe à 25 ans,
  • Moins 8 points de base sur les prêts à 20 ans,
  • Moins 7 points de base sur les prêts à 15 ans. 

 

Une évolution favorable aux dossiers fragiles


Toujours selon l’étude, ce sont les emprunteurs présentant les moins bons dossiers de financement qui ont bénéficié des baisses de taux les plus fortes. En revanche, la baisse reste modeste pour les emprunteurs les mieux lotis (1er groupe).

 

Durée des prêts immobiliers : toujours plus long


En mai, la durée des prêts immobiliers s’est établie à 224 mois en moyenne, soit 248 mois pour l’accession dans le neuf et 237 mois pour l’accession dans l’ancien. Ainsi Depuis le début de 2014, les durées des prêts bancaires se sont accrues de 17 mois rappelle l'Observatoire du Crédit Logement/CSA.

 
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL